Connexion en tant que membre

Recherche d’emploi

Des stratégies gagnantes pour son profil Linkedin


strategie LinkedinOn n’y pense pas forcément quand on est en poste. Cependant, quand on fait face à une période de transition, que l'on cherche du travail - et encore plus dans un contexte international -, la mise à jour régulière du profil LinkedIn est une priorité. Chris Lascor, expat coach chez Expat Communication apporte aujourd'hui son regard d'expert sur ce sujet incontournable dans votre recherche d'emploi !

Ne pas avoir de compte LinkedIn aujourd’hui, c’est un peu comme si un professionnel n’apparaissait pas dans les Pages Jaunes des années 80, ou encore : comme si un chercheur d'emploi n'avait pas un téléphone portable pour être joignable dans les années 2000 : autant dire… rédhibitoire!

LinkedIn s’est en effet imposé comme LE réseau professionnel de qualité, ouvert à tous pour gagner en visibilité, se tenir informé ou activer son réseau.

Chaque semaine : je peaufine mon profil LinkedIn

Il faut que ça brille! Voici donc les elements sur lesquels je focalise mon attention.

Tout d'abord, la photo

85% des utilisateurs séparent leur réseau professionnel et personnel. Ma photo est donc différente de celle que j'utilise sur Facebook ou Instagram. Mais, comme pour ces réseaux pro... La première impression compte !

Mon conseil : N'hésitez pas à investir un peu et travaillez avec un professionnel ! Ma photo a été prise par un professionnel et je ne le regrette pas. Si vous vous inquiétez du montant que cela peut représenter (rarement plus de 100€), vous pouvez vous montrer créatif. Pour l'anecdote, un membre de mon réseau organisait un “shooting” dans le cadre d'une action caritative. Pour 20 EUR, j'ai obtenu 5 photos, j'ai fait une bonne action, et j'en ai profité pour la remercier publiquement … sur LinkedIn bien sûr !

Quel que soit votre choix, faites valider votre photo de profil par votre entourage, un professionnel ou un collègue. N'oubliez pas qu'il vous est possible de retourner la photo si vous préférez que votre regard soit dirigé vers l'intérieur de votre page ou l'extérieur. (Attention cependant si vous portez une décoration ou un autre signe distinctif, qui, de ce fait se retrouvera sur le côté opposé)

Ne sous-estimez pas la rubrique Formations

Les rubriques "Formations", "Diplômes" et "Certifications" sont fortement sous-estimées. Évidemment vous y inclurez vous diplômes universitaires, de grandes écoles etc. Beaucoup passent à côté d'une opportunité en or... En effet, n'oubliez pas d'y mentionner des certificats acquis auprès d'organisations telles que Toastmasters, la Croix Rouge, Rotary ou autres. C'est l'occasion pour une personne parcourant votre profil de trouver un point commun avec vous … qui pourrait faire la différence en votre faveur!

Les recommandations

Votre objectif : avoir au minimum 3 recommandations émanant d'anciens collègues supérieurs ou clients. Vous pouvez évidemment demander une recommandation à un collègue actuel. Gardez simplement à l'esprit que vous faites “un échange de recommandations”, celles ci auront tendance à avoir moins de poids.

En expatriation ou en période de transition professionnelle

Je pourrais continuer à évoquer certains aspects techniques tels que l'optimisation de l'URL, l'ajout de vidéos ou d'articles pour booster votre profil à la marge, mais la question centrale que tout expatrié se pose de temps en temps est “comment dois-je présenter mon expérience ?” Comment me présenter lorsque je suis en train de vivre une période de transition professionnelle, ou un changement de pays ?

 Voici 4 stratégies possibles.

Possibilité 1 :  jouer la continuité

Imaginons que je cherche du travail depuis peu de temps. Que je me projette dans le même domaine, le même secteur, la même ville que dans mon poste précédent. Je suis au chômage depuis quelques semaines… Inutile d’alerter un employeur pour rien.

La proposition numéro 1 consiste à ne rien changer pour l’instant.

Évidemment, cette solution ne s’applique que pour une courte période (probablement moins de six mois).

Comme elle suppose une continuité géographique, elle ne correspond pas très souvent à nos situations nomades.

Possibilité 2 : jouer la transparence et la nouveauté

La plupart du temps, il va quand même falloir expliquer ce que je fais là ! Mettons-nous dans la tête d’un potentiel contact. S’il voit un dernier poste en finance à Londres, mais que je cherche du travail à Istanbul, il risque de se poser des questions. Que diable fait-il dans cette galère ?

Dans cette situation, il s’avère souvent payant de jouer la carte du petit nouveau qui a besoin de l’expérience des anciens.

On peut aussi choisir des formules du style :

  • « Récemment arrivé à Tokyo »
  • « En phase d’observation du marché »
  • « De retour en Belgique après 8 ans d’expatriation ».

Ce type de présentation fonctionne bien lorsqu’on est encore dans la phase de networking et d'exploration du marché. Elle incite les contacts à partager des informations et des conseils.

Pour étayer cette accroche, je peux indiquer comme poste actuel une activité qui montre mes efforts pour explorer le marché ( telle qu'un bilan de compétences ou la participation à un groupe du style Job Booster Cocoon).

Possibilité 3 : confondre désir et réalité

Voilà, j’ai défini mon projet. Plus d’hésitation, j’affiche mes objectifs. Le titre de mon profil Linkedin devient celui du poste que je cherche. Éventuellement, je peux le faire précéder de la mention « En recherche de » si j’ai encore des doutes, mais c’est moins efficace.

Il reste toutefois à indiquer ce que je fais en ce moment. Le poste alors pourra rester dans la lignée de ceux décrits ci-dessus, voire d’autres occupations, mais en insistant davantage sur les aspects opérationnels :

  • « Responsable communication chez Ponte Via à Rome, XX événements organisés dans l’année mobilisant YY personnes et ZZ entreprises».
  • « Président de l’association des parents d’élèves, en charge du budget et des levées de fond ».

L’objectif ? Montrer que je demeure efficace dans une activité professionnelle.

Possibilité 4 : enjoliver

La situation dure. La période de transition s’allonge et mon profil devient moins convaincant. Il s’agit peut-être de relancer ma recherche d’une autre façon ; formation, stage ou changement de cap (mais cela sort de notre thème d’aujourd’hui).

En ce qui concerne le profil Linkedin, la priorité consiste alors à nourrir le poste en cours pour donner une impression de mouvement. Tant qu’on ne tord pas trop la vérité ! Car les recruteurs croisent bien évidemment les informations et votre profil LinkedIn se trouve sur la place publique.

En respectant ces limites, toutes les expériences en freelance ou en bénévolat vont alors donner du dynamisme à ma candidature.

Jusqu’à ce qu’enfin, un poste vous permette d’actualiser votre profl LinkedIn, et de vous y sentir à nouveau confortable avant de l’oublier… jusqu’à la prochaine fois!

Chris Lascor Christophe Lascor

Christophe Lascor est un coach d'argent certifié par le Money Coaching Institute. Lorsqu'il n'accompagne pas des expatriés et entrepreneurs, ce marcheur invétéré et féru de rugby apprend l'esperanto et le turc.
> Prenez rendez-vous pour une session découverte gratuite

 Pour faciliter votre retour à l'emploi, notre équipe a mis au point deux services :

  • Le coaching carrière et bilan de compétences individuel. Un coach, ancien expatrié, vous aide à élaborer et mettre en œuvre votre projet. Service disponible en présentiel ou à distance.
  • Le job booster cocoon : Un groupe d’expatriés, hommes et femmes, boostent leur carrière en s’entraidant pour définir et obtenir le job de leurs rêves. Pour garder l’esprit innovant, débrouillard et solidaire de l’expatriation qui fera rebondir leur carrière. A Paris ou à distance.
bouton Abonnement NL FXP- 350x150

FemmExpat vous conseille également de lire : 

Les 5 premières minutes d'un entretien d'embauche

Le Pitch, un incontournable de ma vie d'expat

Le coaching pro pour trouver un job en expat ou au retour !


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne