Connexion en tant que membre

Aberdeen

Vivre à Aberdeen, la ville du Pétrole en Ecosse


AberdeenAberdeen, personne ne connaît sauf si vous avez des copines dans le milieu du pétrole....
Troisième ville d'Ecosse, 200 000 habitants, aux portes des fameuses Highlands et sur les bords de la mer du Nord.
C'est une ville très atypique de par la présence importante d'expatriés de toutes origines: Afrique, Asie, Scandinavie, Amérique du Sud et du Nord...
La communauté française est relativement importante du fait de la présence de Total principalement.

On peut faire le choix de vivre entre français, entre expatriés ou bien au milieu des écossais. Car c'est l'atout majeur de cette ville, de ce pays: les écossais sont d'une extrême gentillesse, ouverts, gardent toujours leur calme, aiment rire, boire et manger. Ils parlent facilement et se lient d'amitié sans réserve. Leur culture est très présente par la musique, le port du kilt pour toute occasion habillée, etc.

La ville est de taille moyenne, avec assez peu d'attraits - l'activité principale est le shopping- mais la nature aux alentours est magnifique et permet de nombreuses randonnées, balades sur des plages sublimes sans oublier les innombrables châteaux à visiter aux alentours, de la ruine moyenâgeuse au manoir meublé du 19e....

On peut choisir de vivre dans le chic West End, dans une maison d'inspiration victorienne, avec des plafonds moulures, des cheminées et de beaux parquets anciens (ainsi que des fenêtres qui laissent passer les courants d'air, des tuyaux qui fuient, une seule salle de bains au RDC en général et des chaudières défaillantes parfois) ou bien dans une maison sans charme des années 80 dans les quartiers résidentiels périphériques avec calme, jardin, garage et un peu plus de confort.... en étant à une dizaine de minutes en voiture du centre ville.

Le choix du quartier dépend principalement de l'école choisie: l'école française est en centre ville donc proche West end. L'école internationale est en périphérie, à Cults, et c'est donc par là que vivent les expatries non français: Cults, Bieldside, Milltimber et un peu plus loin Peter ou MaryCulter qui sont les zones résidentielles les plus cotées d'Aberdeen (notre Neuilly à nous).

Il y a aussi des écoles publiques laïques ou confessionnelles (Cults Academy très prisée, St Joseph publique catholique très appréciée) ou privées écossaises (Albyn, Robert Gordon, Grammar School) et c'est un choix tout à fait possible car Aberdeen est une ville privilégiée avec haut niveau de revenus et l'éducation est de très bon niveau.

Le choix de l’école dépend du projet de la famille à long terme, de la personnalité de l'enfant -plusieurs familles ont leurs enfants dans des écoles différentes- et des conditions financières aussi car si ce n'est pas financé par l'entreprise par contre, il faut prévoir un très beau budget pour le privé (jusqu'à 20 000 EUR par an par enfant, gloups).Aberdeen2

Pour les enfants qui ne sont pas en âge scolaire, ça se complique.... et ça veut dire jusqu'à 5 ans révolus !
Il n'y a que des structures privées, on trouve un peu de tout, mais la demande est bien supérieure à l'offre. Les listes d'attente sont très longues (jusqu'à un an) donc quand on arrive, c'est la douche froide. Et c'est pareil avec les nounous : très difficiles à trouver dans cette ville que ce soit à temps plein ou en périscolaire. Pareil, prévoir un budget de 1000 à 1200 EUR par mois pour un temps plein en crèche / preschool.....

Pour les conjoints qui ont aussi envie de travailler,  sachez que c'est le plein emploi à Aberdeen, qui ne connaît pas la crise !
Enseignement, commerce, des tas d'opportunités partout. Quand on recherche un poste dans un grand groupe privé, soyez prévenus : il n'y a qu'un seul secteur d'activités: le pétrole et ce qui gravite autour... il faut donc trouver une passerelle quand on ne vient pas de ce secteur. Pas forcément facile mais on y arrive quand même.

Travailler ici est très agréable comparativement à la France car les écossais sont très soucieux de leur vie privée et du fait de maintenir une vraie vie de famille. La journée de travail est beaucoup plus courte (à 17h, on rentre chez soi - sauf si vous avez le malheur de travailler dans un grand groupe français) car il n'y a pas de vraie pause déjeuner : un sandwich sur le coin de son bureau, une soupe ou rien du tout pour certains.... c'est efficace !
Et de nombreuses entreprises pratiquent le "flexi Friday":  on ne travaille pas le vendredi après midi ou le "9 day fortnight" la quinzaine de 9 jours : on ne travaille pas un vendredi sur deux.
Vous voyez que c'est cool !
Ça permet à la famille de passer plus de temps ensemble et d'avoir de vrais week ends.

Les magasins sont ouverts le dimanche et les supermarchés sont ouverts jusqu'à 23h voire 24h/24... donc pas de stress !

Côté loisirs, vous pouvez perfectionner votre swing ou vous découvrir une passion pour le golf car c'est l'autre institution nationale. Il y a plus de 10 parcours autour d'Aberdeen. Vous pouvez faire des grandes balades à vélo sur une ancienne voie ferrée qui fait plus de 30km de long ou des descentes de VTT, vous balader dans les parcs ou plutôt pousser de la fonte dans les salles de sport ou taper la petite balle jaune. Il y a de multiples possibilités de faire du sport, de la danse, de la musique, de la poterie ou de la peinture... pour les enfants et les adultes. J'allais presque oublier de mentionner l'équitation ! Il y a plusieurs clubs hippiques, des chevaux privés partout et tous les écossais pratiquent -ou presque.

Alors, pour ne pas que vous pensiez que je suis hypocrite, oui il y a des inconvénients à vivre ici : la météo ! Si l'hiver est très clément par rapport à ce qu'on pourrait craindre (hiver breton avec un peu plus de neige), c'est l'été que je trouve dur, ou plutôt l'absence d'été. Les enfants ont repris l'école fin août avec un petit 5 degrés le matin quand ils partaient prendre le bus.... l'été était fini. On apprend à profiter du moindre rayon de soleil, et à ne pas tout planifier en fonction de la météo qui reste incertaine en toute saison.

Dès fin octobre il faut nuit à 16h et ce sera 15h à Noël. Là encore, on s'organise pour sortir davantage le matin et on a des maisons confortables et d'innombrables coffee shops ou il fait bon se détendre, rencontrer ses amis autour de lattes et carrot cakes, thés et scones.... délicieux !

Par Mireille L.


Ajouter un commentaire

Poster un commentaire

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne