Connexion en tant que membre

Asie pacifique Hong-Kong Les Adolescents Ma destination

NOS ADOS A HONG KONG OU SOUS LES TROPIQUES


ados_hong-kong
Enfin vous allez échapper à la grisaille de Londres, de Moscou ou de Pékin, au rythme effréné de New York ou de Tokyo, à la pression scolaire des établissements scolaires parisiens... le contrat est signé, vous partez vivre sous les tropiques !

Par tropiques, on entend tout pays où l’on peut bronzer (presque) toute l’année sur la plage ou autour de la piscine, vivre en tongs et, où les chandails ne servent qu’à supporter la climatisation des centres commerciaux et autres cinémas.

Le rêve ? Pas pour tout le monde...

Certes, lorsque fin août, après deux semaines dans la piscine du ’service apartment’, votre petit dernier demande quand se terminent les vacances, c’est avec joie que vous pouvez lui annoncer qu’il va désormais vivre sur son lieu de vacances, que "c’est très chouette n’est ce pas ?" et que "on va tous avoir une vie formidable ici !"

Vos ados, eux qui ont eu tellement de mal à “digérer” l’annonce du départ, à quitter tous leurs amis, qui ont passé un été épouvantable ponctué d’échanges sur Internet, dénigrant cette destination trop naze, ont très vite réalisé qu’ils n’étaient pas en vacances... mieux, ils vont vivre sur leur lieu de vacances.

Le jour de la rentrée, sous un climat dit tempéré, ce n’est déjà pas simple de faire adopter à notre ado, d’un naturel pas franchement dynamique, un look présentable, mais par 38 degrés, c’est carrément impensable, de mou il est passé à liquéfié !

Vous avez beau préciser à votre grande fille que l’on ne se présente devant le corps enseignant en short et en tongs, quelle n’est pas votre surprise de voir certains profs à la sortie du lycée dans une tenue plus proche du surfeur australien que de l’agrégé en mathématiques ! Après tout, l’habit ne fait pas le moine ! Loin de nous tous ces préjugés...restons positives !

Le soir, vous attendez avec émotion votre progéniture qui rentre de classe, prête à les aider à affronter cette nouvelle année, à gérer leur stress, bref, à démarrer du bon pied ! Pied qui, à peine rentré est déjà reparti se tremper dans la piscine de la résidence. Après tout, il faut bien se détendre...et il fait tellement chaud ! Retour vers 18h30, goûter (hé oui, nager ça creuse !), douche (l’hygiène c’est important), et vers 19h, l’ado songe éventuellement à ouvrir son cahier de textes... multiplié par le nombre d’ados à la maison, le scénario peut vite devenir cauchemardesque !

A partir du jeudi soir, le téléphone portable de votre progéniture sonne sans cesse : le week-end arrive et il convient de l’organiser... Vous cédez, votre coeur de Mère ne résiste pas : votre ado s’est fait des amis, c’est formidable !

N’oubliez pas que sous les tropiques, le pouvoir d’achat de l’ado a généralement quadruplé par rapport à un pays dit “occidental”. Pas fou, il avait lui même, bien avant d’arriver, converti son argent poche en devise locale, vous n’avez pas eu le courage de remettre cela en question, on parlera de prime d’éloignement...

Sous les tropiques, au lieu de dépenser son argent en cinéma et autres cyber cafés, il prend des pots sur la plage et achète avec ses amis une grille de barbecue pour les soirées saucisses sur la dite plage (vécu). Plage sur laquelle il a déjà passé la journée quand il n’était pas au bord d’une piscine chez des amis ou dans un club. Votre hantise avant d’arriver : que votre ado reste seul, ne s’intègre pas... vous voila rassurée, vous avez du mal à le croiser...

Certes, au bout de quelques semaines à ce rythme, vous avez un enfant heureux de vivre, très très bien acclimaté à son nouvel environnement, tout bronzé, musclé, superbe et formidablement bien dans ses baskets (qu’il ne quitte plus d’ailleurs... dommage, on avait réussi à lui faire porter de vraies chaussures en cuir l’hiver dernier !).

Un mois plus tard, vous avez un ordinateur, Internet et enfin le code pour accéder au site de l’école, et là... Horreur ! En voyant les résultats scolaires de votre ado, vous réalisez que la couleur de sa peau est inversement proportionnelle à l’évolution de ses notes ! Il va droit à la catastrophe et vous n’avez rien vu venir...

Agissons vite, mais agissons bien, rendez vous est pris avec le responsable de niveau. Ce Monsieur, charmant, pas beaucoup plus habillé que votre ado, vous rassure très tranquillement : “ Madame, c’est normal et tous les ans pareil, il faut qu’ils s’habituent, c’est un peu Sea, Sex and Sun ici !” !!!??? Sea, Sun, j’veux bien, mais pour le reste...vous vous promettez d’avoir l’oeil, mais le problème reste entier.

Rassurez vous, avec le temps, l’ado va se lasser, vous allez retrouver votre autorité, les choses vont se tasser et les autres parents vont réagir aussi. Et avec un peu de chance, les piscines vont fermer pour quelques mois et les pluies de la mousson vont les cloitrer à la maison !

Sabine de L.

 

 

FemmExpat vous conseille de lire :

 

Vivre à Pékin - Bejing

HONG KONG : A SAVOIR AVANT DE PARTIR

VIVRE A HONG KONG

Vivre à Daya Bay en Chine


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !