Connexion en tant que membre

Bac et post-bac Education Orientation Partenaire de la semaine

EDHEC INTERNATIONAL BBA : Interview de Margaux, élève de 1ère année.


Margaux est une jeune expat qui a fait sa scolarité à Dakar et à Hyderabad dans les lycées français de l’étranger. A l'issue de sa terminale, elle a postulé à l’EDHEC INTERNATIONAL BBA. Ayant intégré l’école avec succès, elle a eu la gentillesse de répondre à nos questions. Comme elle se sent bien dans cette nouvelle voie, elle tient à faire passer le message à tous les expats de Terminale !

Margaux, pourquoi avez-vous choisi  l’EDHEC INTERNATIONAL BBA ?

Ayant été expatriée et ayant suivi un cursus scolaire à l’étranger, j’ai l’habitude de côtoyer des personnes de cultures, de langues et de nationalités différentes. Je souhaitais retrouver cette ambiance internationale. J'ai tout de suite senti que l’EDHEC INTERNATIONAL BBA pouvait répondre à cette demande.

L’école propose un enseignement très complet. En plus, dès la seconde année, on peut aller étudier dans des universités partenaires et faire des stages à l’étranger. C’est un facteur qui me tenait vraiment à cœur. C'est aussi pour cela que j'ai choisi de partir à UCLA l’an prochain !

Ensuite, je voulais me perfectionner en anglais pour être au top dans le domaine professionnel. J'ai donc choisi le programme global business dont tous les cours sont en anglais.

J’ai trouvé que la méthode d’apprentissage du BBA était assez similaire à celle des lycées français, avec des projets de groupe, le partage d’idée et de culture.

C'est en un mot tout ce qui m’a attiré vers cette formation et pourquoi j’ai postulé.

Quel a été votre parcours pour vous y inscrire :

J’ai fait un dossier en ligne  que j’ai envoyé pour la première session (novembre/janvier). Il y en avait une autre (février/mars) mais je préférais anticiper. 

Dans ce dossier de candidature, j’ai mis mes bulletins de notes de classe de Première et du premier trimestre de Terminale afin de justifier de mon niveau académique.

Puis j’ai créé mon  profil « ZeeMee » sur la plateforme en ligne, qui existe aussi sous forme d’application mobile. Elle remplace la lettre de motivation et le CV. Via l’application, j’ai mis en ligne deux courtes vidéos, qui mettaient bien en avant mon profil international, mes centres d'intérêts et mes passions.

Bonne nouvelle, mon dossier a été retenu. J’ai alors pu choisir une date pour passer un entretien de motivation. Comme j'étais hors de France, j’ai passé cette interview via Skype. C'était en anglais puisque j'avais postulé pour le programme Global Business.

L’entretien visait à éclaircir certains points de mon dossier et à répondre à toutes mes questions.
Deux semaines après, j’ai su que j’étais acceptée dans le programme ! J’étais super contente et soulagée !

Comment s’est passée votre rentrée en septembre ?

Etant assez nombreux à venir de l’étranger et à découvrir un nouvel environnement, nous avions des choses en commun. Au mois de juin, un évènement « Campus Day » a été organisé, uniquement pour les admis au programme. L’administration et les professeurs ont présenté le fonctionnement de l’école et organisé des jeux en équipe. Cela a permis de créer du lien entre nous tous.

Le but du jeu était aussi de nous faire découvrir le commerce et la gestion. Les cours ont commencé petit à petit dans le courant de la deuxième semaine. Dès la troisième semaine j’étais à l’aise dans ma classe et sur ce campus qui me paraissait immense quelques jours plus tôt.

Avez-vous eu quelques difficultés quand même dans les premiers temps ?

Comme pour toute nouvelle expérience, les premières semaines sont fatigantes. Nous sommes plongés dans un nouvel univers, souvent loin de nos familles et pour ma part dans une ville que je ne connaissais pas.

Très vite, les cours sont passés de la théorie à la pratique (présentation de groupe, dossier à rendre). Malgré un rythme intense, j’ai trouvé cela de plus en plus intéressant.

Par ailleurs, le parcours original de chaque professeur, comme celui de chacun des élèves de ma classe, me donne l’ouverture et l’énergie dont j’ai besoin !

Maintenant que vous y êtes depuis 8 mois, quelle est votre impression ?

Je suis donc à l’EDHEC INTERNATIONAL BBA depuis maintenant 8 mois et j’ai trouvé le rythme qui me convient. C’est varié entre les cours, le travail personnel, le sport et la vie associative. J’ai énormément grandi en étudiant à l’EDHEC, mais aussi en dehors, puisqu’il s’agit de ma première expérience loin de ma famille. Après 6 mois, je ne me lasse pas des cours. Notre emploi du temps change chaque semaine et il n’y a tout simplement pas de routine possible.

Le campus est devenu ma deuxième maison puisque j’y passe une grande partie de mon temps. Je suis toujours aussi contente et fière d’avoir intégré ce programme. Je m’y épanouis tant à travers les cours qu’à travers les activités sportives, culturelles ou associatives. L’année passe très vite.

Quelle est la place des stages au sein de votre cursus ?

En première année, je dois faire un stage d’un mois. Or l’un des points forts de l’EDHEC INTERNAITONAL BBA est entre autres ses propositions de stages
Ensuite, plus le cursus avance, plus la longueur de ces stages augmente, avec possibilité de les faire à l'étranger.

L’avantage est que nous sommes accompagnés par le centre des carrières et le réseau des anciens élèves. Cela va même au-delà puisqu'ils nous aident à construire notre projet professionnel (forum des stages avec de nombreuses entreprises, sessions de préparation individuelles, aide à la rédaction de CV etc.).  

Cela rend la recherche de stage plus facile et permet de trouver quelque chose de réellement intéressant.

Comment voyez-vous la suite, après vos 4 années d'études ?

Je pense qu’après 4 ans d‘études à l’EDHEC INTERNATIONAL BBA, je vais continuer vers un Master of Science (MSc.), ou bien j'intégrerai le monde du travail à la suite de mon stage de fin d’études. On verra !

 N’étant qu’en première année, je ne sais pas encore précisément quelle carrière je souhaite poursuivre.

J’espère que mon départ à l’étranger à UCLA l’année prochaine, ainsi que mon premier stage d’un mois me permettront d’évoluer tranquillement et de voir ce qui me convient le plus.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui s’intéresse à cette formation ?

Tout d’abord, je conseille de bien préparer son dossier à l’avance afin d’anticiper. Il est important aussi de croire en soi et à sa capacité à intégrer ce genre d'école ; je ne pensais pas que je pouvais entrer à l’EDHEC Business School et pourtant j’y suis aujourd’hui !

L'essentiel pour moi : bien avoir en tête que ce qui compte ce n’est pas uniquement les notes et le parcours académique, mais également le parcours personnel. Le fait d’être expatrié est un grand avantage pour cela.

Merci Margaux pour cette interview et bon courage pour la suite de votre cursus !

 
logo-edhec

Ce texte est un publi-rédactionnel

Femmexpat vous conseille également de lire :
5 bonnes raisons de choisir une école de commerce après le bac


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !