Connexion en tant que membre

Bac et post-bac Education Etudiants Partenaire de la semaine

Témoignage : Après le bac, Anaïs a choisi d’étudier sur 3 continents


Anaïs Nordmann est étudiante dans le programme post-bac de l’EDHEC Business School. En septembre dernier, elle a intégré le parcours Global Business du programme, sur le campus lillois de l’école de commerce. Pendant 4 ans, elle fera ses études sur 3 continents différents. Elle ira en Europe, sur le campus de l’EDHEC, en Amérique du Nord à UCLA Extension et en Asie, à Nanyang Technological University.

 

Un objectif

Son objectif, en intégrant le programme, est de trouver sa voie. Elle souhaite découvrir tous les aspects du commerce et profiter des périodes de stage pour affiner ses ambitions professionnelles. Une chose est certaine cependant : après ses quatre années d’études, elle souhaite intégrer un MSc., à l’EDHEC ou à l’étranger.

Grâce à sa double nationalité française et anglaise, elle a passé ses années de lycée au lycée français Charles de Gaulle à Londres. Pour ses études supérieures, elle a choisi la France pour y découvrir ses racines françaises. Cependant, il était essentiel pour elle de ne pas quitter le milieu multiculturel dans lequel elle a évoluée toute sa vie.

Une forte dimension internationale

C’est donc pour sa dimension internationale très forte qu’Anaïs a choisi l’EDHEC International BBA après le baccalauréat. « Cette dimension internationale », dit-elle, « je ne l’ai trouvée qu’à l’EDHEC ». Sur le campus, elle côtoie des étudiants de toutes nationalités. Ainsi en classe, elle suit des cours 100% en anglais, enseignés par des professeurs au curriculum international.

De plus, ce qu’elle attend avec beaucoup d’impatience, c’est de partir à UCLA Extension en deuxième année de cursus. Elle et tous les étudiants du parcours vont partir étudier pendant une année scolaire dans la prestigieuse école de la côte ouest américaine. Là-bas, elle suivra des cours de business donnés par les professeurs de UCLA. Elle aura l’opportunité unique de s’immerger totalement dans la culture nord-américaine.

Enfin, cette première année hors de son cocon familial lui apprend à être plus indépendante et autonome. Le plus surprenant dans tout ça ? Que la cuisine anglaise soit ce qui lui manque le plus !

logo-edhec-rotis

Ce texte est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous conseille également de lire :
5 bonnes raisons de choisir une école de commerce après le bac


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !