Connexion en tant que membre

La Maternité La protection sociale Mes dossiers

Le coût de la maternité à l’étranger

Ajouter à mes favoris

Le coût de la maternité à l'étrangerUne maternité, les visites, les analyses, les échographies, le suivi médical, l’accouchement et le séjour à l’hôpital, tout cela a un prix. En France, nous sommes pratiquement tous pris en charge par la sécurité sociale, et plus ou moins par des mutuelles complémentaires. Nous avons le choix pour le médecin, la maternité, dans le public ou le privé, suivant notre couverture sociale. Mais dans les autres pays, comment faire face au coût de la maternité ? Et surtout comment anticiper...

Vous êtes en général parties à l’étranger avec une bonne couverture sociale, surtout si vous pensiez fonder votre petite famille.

« Un accouchement coûte cher à Dubaï, il vous faut une excellente mutuelle fournie en général par l’entreprise de votre époux. Pour ces mutuelles la prise en charge est souvent a 100% ce qui est préférable » (Isabelle - Dubaï.)

Vous pouvez opter soit :
  • pour une protection sociale à la française, avec la Caisse des français à l’étranger, assortie d’une mutuelle complémentaire
  • soit avec les protections sociales du pays.

« Comme par mon travail, je bénéficie d’une mutuelle privée, j’ai opté pour un gynécologue dans le privé. Il existe plusieurs grandes mutuelles en Espagne qui ont chacune leur réseau de médecins (cuadro de médicos) mais la plupart des médecins privés font partie de plusieurs réseaux. »( Karine - Madrid.)

 

Garder une protection à la française est un garde-fou contre les mauvaises surprises.

« Les maternités à Bangkok ne sont abordables que si l’on bénéficie d’une bonne assurance. Les assurances-maladie thaïlandaises ne couvrent en général pas la maternité, considérée comme une ’chose’ féminine naturelle ne rentrant donc pas dans le cadre d’une ’maladie’ »( Isabelle - Bangkok)

Ce système permet aussi de faire un lien rapide entre le régime général et une couverture à l’étranger

« Cela s’est passé sans heurts, on faisait partie de la CFE, les papiers avaient été remplis avant notre départ pour l’Angleterre à notre bureau de sécurité sociale de l’époque » (Murielle -Newcastle)

 

Certaines assurances ont des correspondants à l’étranger

Et en général grâce à ces accords vous n’avez pas à avancer les fonds

« A Philadelphie, j’ai été à l’hôpital de ma ville pour avoir la liste des gynéco-accoucheur et j’ai pris rendez-vous avec un correspondant dans la liste de ceux remboursés par mon assurance... et Il faut une bonne assurance pour couvrir les frais car cela revient à peu près à 13720 € » (Aurélie - Chine)

 

Concernant les prestations familiales
Si vous avez le statut de détaché ou si vous résidez dans un pays lié à la France par une convention de Sécurité sociale, ou dans un pays de l’UE

Vous bénéficiez, lorsque l’accord le prévoit, des allocations familiales et de l’allocation pour jeune enfant, versée jusqu’à l’âge de 3 mois.

 

Si vous avez le statut d’expatrié

Il se peut que vous n’ayez plus droit aux prestations familiales françaises.

« Je ne travaille pas et ne reçois rien avant la naissance. Après la naissance de chaque enfant je reçois environ 100 € »(Frédérique - Dublin.)

 

Reste que tout un chacun reconnaît que le système français est un des meilleurs au monde.

 

« On se plaint du système médical français. Mais je pense sincèrement que c’est l’un des meilleurs ! » Karine- Madrid

« Je n’ai pas fait l’expérience d’un accouchement en France. Mais d’après ce que j’en ai entendu dire, les femmes enceintes sont beaucoup plus suivies en France. » (Frédérique - Dublin)

 

Nous laisserons la conclusion à Isabelle, de Bangkok, la dernière phrase qui résume un peu tout :

« Ce processus de nidation peut s’effectuer n’importe où. Du moment que l’environnement est considéré favorable par la future mère (c’est-à-dire généralement paisible, serein, amical, joyeux, confortable), et que, encore plus important, les êtres aimés l’entourent »

 

Article mis à jour le 13 février 2018

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Parlez-en sur le groupe Facebook  Ma maternité à l’Etranger

La protection sociale à l’étranger, êtes-vous sûrs de tout savoir ?

Burn-out maternel en expat, vous n’êtes pas seules !


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

L'ÉTÉ EST LÀ ! DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

Afin de mieux répondre à vos aspirations pour la rentrée,
auriez-vous 5 minutes pour remplir notre questionnaire ?
Toute l'équipe de femmexpat.com vous en remercie