Connexion en tant que membre

Education la scolarité au retour Le retour

Quel modèle pédagogique privilégier : français ou anglo-saxon ?


Modele-pedagogique-anglo-saxon-versus-modele-francais-UNE femmexpat 559x520- Pour certains d’entre vous, inutile de se creuser la tête à propos du concept complexe de modèle pédagogique ! Le choix de l’école de vos enfants au retour d'expat est clair.

Vos enfants, scolarisés à l’étranger dans une école française, vont poursuivre leur scolarité de retour en métropole dans un établissement français. Selon leur niveau en langue, ils pourront prétendre à suivre soit une scolarité avec une section européenne soit une section internationale.

Et déjà, ce n'est pas si simple. Heureusement, il y a notre guide !

 

- A l’opposé, si votre enfant a été scolarisé dans une école locale ou bien internationale, qu’il ne maîtrise pas le français et si vos finances le permettent, son inscription dans une école internationale en France prendra tout son sens.

Enfin, encore faut-il la choisir... Et là aussi, il y a notre guide !

 

Mais, pour bon nombre d’entre vous, la question n’est pas aussi tranchée. Vous hésitez... Alors, partons en exploration.

En effet, les différences entre enseignements anglo-saxon et français sont notables dans la pédagogie, dans l’identification de la communauté d’apprentissage, et dans les ressources qui sont mis à disposition... Petite mise au point.

 

1. Le modèle pédagogique anglo-saxon : l’enfant au coeur du programme d’apprentissage

Nous parlerons ici de façon générale du modèle pédagogique "anglo-saxon". Mais, les écoles pratiquant ces approches en France appartiennent  au secteur privée hors contrat. Vous pourrez donc trouver sur le terrain des réalités très différentes.

 

- Une approche fondée sur l’expérimentation 

Le système pédagogique anglo-saxon propose un univers plus inductif où l’on observe puis en déduit quelque chose. Il est essentiel ici de cultiver la curiosité naturelle de chaque élève, tout en mettant en avant la recherche, le plaisir d'apprendre, l’expérience, la communication et l’interdisciplinarité. Cette approche pédagogique demande plus d’autonomie, en offrant plus de responsabilités aux élèves dans leur apprentissage.

 

- Un espace sans menace où l’on peut se tromper sans risque

Black et William, deux chercheurs britanniques ont montrés que les remarques constructives sont plus utiles que les notes. Dans ces établissements scolaires, en pratique, les notes sont souvent absentes évitant les comparaisons entre élèves et les classements. Des ressources importantes permettent de suivre chaque élève de manière individualisée avec la possibilité de bénéficier de soutien linguistique, de soutien scolaire et de soutien en méthodes d’apprentissage.

 

- Un enseignement personnalisé et individualisé

L’accent est mis sur les points forts des élèves et sur des axes d'amélioration. L’oral tient une place importante. La responsabilité et l’autonomie des élèves y sont développées ainsi que la créativité et l’imagination. De nombreuses nationalités se côtoient. L'accent est mis sur le respect et la valorisation des différences.

 

-  Des coûts sans limite

En contrepartie de l'absence d'adossement à un Etat et de la liberté qui en découle, les établissements dans lesquels vous retrouverez cette pédagogie sont privés et hors contrat. Ils sont peu contrôlés par l'Education Nationale et ils pratiquent les tarifs liés au fait qu'ils rémunèrent seuls les professeurs, les locaux et les activités des enfants. Ces prix généralement très élevés s'accompagnent donc aussi d'une certaine homogénéité sociale, ou au moins économique.

 

 

2. Le modèle pédagogique français met en avant l’excellence académique

Ici, oui, il existe une réalité normée puisque l'Etat gère les programmes et l'enseignement des professeurs. Nous mettons donc en avant ici d'abord l'approche de l'enseignement laïc, gratuit et obligatoire du système public.

 

- Une longue tradition laïque, gratuite et obligatoire

En effet, en France, l’éducation se fonde sur une tradition d’idéal républicain, attaché à un enseignement universel ainsi qu’à des valeurs de solidarité et de citoyenneté. En toile de fond, l’égalité des chances pour tous. La Constitution française stipule que « l’organisation de l’enseignement public obligatoire gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État ». Le système d’enseignement français repose sur ces grands principes inspirés de la Révolution de 1789, complétés et précisés par un ensemble de textes législatifs élaborés depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours.

La réglementation des examens se fait à l’échelle nationale. L’enseignement général en France est donc cohérent et organisé au niveau national, gage d’égalité sur tout le territoire. Les établissements publics dispensent gratuitement l’enseignement du premier degré (écoles maternelles et élémentaires) et l’enseignement du second degré (collèges, lycées d’enseignement général et technologique et lycées professionnels).

Avantage essentiel: si vous déménagez de Toulon à Brest, du lycée français de Dakar à celui de Tunis, vous trouverez les mêmes programmes, les mêmes approches, les mêmes type d'évaluation. D'après le baromètre Expat Communication - CFE, ici réside la première motivation des parents expatriés pour inscrire leurs enfants dans le système pédagogique français.

 

- Rigueur ou rigidité

L'école est ouverte à tous. C'est le lieu de votre résidence qui détermine l'affectation scolaire de votre enfant. Il n'y a en théorie pas de classement par niveau, sauf pour certains lycées d'exception. Seules les sections internationales ne sont pas soumises à cette "sectorisation". Les moyens étant plus limités, les classes sont plus chargées.

Le système français est reconnu pour sa rigueur, la qualité de ses enseignants et de ses propositions éducatives. Même si aujourd’hui ses résultats semblent aujourd’hui quelque peu en perte de vitesse (Cfr. Enquête-test Pisa de l’OCDE). La culture générale est largement sollicitée avec un grand nombre d'enseignements dispensés jusqu'à la fin du lycée, au prix d'horaires assez lourds. Fait rare, la philosophie fait partie du socle commun en terminale. L'enseignement valorise la théorie et l'abstraction.  La mémorisation des poésie et des leçons constitue une part importante des apprentissages.

Ce modèle pédagogique a aussi la réputation d’être parfois rigide, ou élitiste. Les copies des enfants peuvent revenir « noires de rouge... », d’annotations expéditives. On peut y voir le symbole de l’autorité du maître. On peut aussi y voir une pédagogie fondée sur l'exigence et la valorisation de la rigueur. Le recours aux notes a largement diminué avant le collège.

Votre enfant devra s’adapter au système scolaire français et non l’inverse. Pas facile alors pour un enfant qui a appris par exemple à écrire en script, au crayon à papier et sur des feuilles volantes à lignes (en école américaine) à se mettre à écrire en cursive, au stylo plume, sur des cahiers à carreaux. Mais, les écoles avec une forte dimension internationale sont plus sensibles aux efforts d'adaptation nécessaires pour les petits expats et se montreront plus souples.

 

 

3. L'école privée sous contrat, différences et valeurs communes

Les écoles et établissements publics d’enseignement coexistent au sein du service public de l’enseignement avec des établissements privés sous contrat. En contrepartie du contrat signé avec l’État, ces derniers bénéficient de son aide mais ils se soumettent à son contrôle. Ils doivent respecter les programmes de l’enseignement public et son modèle pédagogique. Seul l’État délivre les diplômes et les grades universitaires.

Dans les écoles privées sous contrat avec l’Etat, l’Education nationale finance l'enseignement. Le reste (infrastructures, administration, cantine...) demeure généralement à la charge des parents.

Dans ces écoles, vous trouverez des écoles qui assument leur élitisme et poussent le modèle français à son paroxysme. Vous en verrez aussi d'autres qui privilégient des approches plus souples. Une rapide consultation du site de l'école vous permettra de vous informer sur le positionnement de chaque établissement. Si ce n'est pas le cas, un entretien avec le directeur de l'établissement vous permettra de comprendre si cette approche correspond à vos valeurs et aux besoins de votre enfant.

 

Car finalement, voilà l'essentiel; 

  • définir d'abord ce que vous considérez comme une bonne approche éducative,
  • puis identifier les éléments bénéfiques pour votre enfant, avec ses talents, ses limites et son histoire.

 

L'enquête ne fait que commencer !

Sabine Cros-Scherer et Alix Carnot

 

 

Pour aller plus loin : 

-  Si pour vous, l’année prochaine signifie une possibilité de mobilité vers la France, et plus particulièrement en région parisienne, revisionnez notre conférence online avec Emmanuel de Tournemire, coordonnateur de l'offre scolaire en Ile-de-France. Nous y parlons d’école, de choix d’un système scolaire, de la recherche de places disponibles, etc...

 

>> Lire aussi : Comment trouver une école internationale en Ile-de-France ?

 

-  Livret Education 2019 : notre outil pour vous aider dans vos recherches

Pour finir, ce guide de 70 pages référence près de 170 établissements en Ile-de-France. Il vise à accompagner les familles dans leur recherche d’établissements en exposant les opportunités qui s’offrent à elles. Mais il précise également le niveau de difficulté de chacun des parcours scolaires, leurs modalités pratiques. Il évoque enfin les questions importantes avant de prendre une décision.

Conférence onlineConférence online

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !