Connexion en tant que membre

Réseaux Professionnels Vie pro

150 structures qui facilitent la recherche d’emploi à l’étranger


Emploi des Français de l’étranger, et si enfin il existait un dispositif efficace ? Chers amis expat, Rêvons ensemble. Et si la suppression progressive de tous les dispositifs de soutien à l’emploi des Français de l’étranger se transformait finalement en opportunité...

Emploi des Français de l'étranger : la réalité des faits.

Qui ne s’est pas adressé au consulat pour avoir de l’aide dans sa recherche d’emploi et s’est entendu dire « adressez-vous à la CCI » ? Oui mais une fois à la CCI, on y apprend qu’elle n’a pas pour fonction d’aider les demandeurs d’emploi et on s’entend répondre « Adressez-vous au consulat ». D’accord, mais j’en viens ! Et en plus le consulat n’a pas de service ni de moyen pour informer les personnes cherchant du travail.

Certes, il existe bien une volonté affichée d’accompagnement des personnes en recherche d’emploi. Mais un à un, les services mis en place depuis les années 1980 ont été démantelés. En 2014, la Maison des Français de l’étranger a fermé. En 2015, les subventions pour les structures aidant les Français dans leur recherche d’emploi ont été supprimées. C’était dans ce cadre que plusieurs CCI avaient maintenu pendant quelques années un « service emploi ». Et les fonds qui subsistaient pour les associations grâce à la réserve parlementaire ont été définitivement coupés en 2017.

Quel soutien en matière d'emploi pour les près de 100 000 Français de l’étranger ?

C’est dans ce cadre que de nombreuses initiatives spontanées ont émergé.

logo AFELa dynamique Expat Value lancée par Expat Communication en 2015 prend de l’ampleur grâce aux enquêtes, au groupe Facebook.
Parallèlement, dans beaucoup de pays des associations et des entreprises se sont créées, souvent initiées par des conjoints expatriés.
Depuis des années, dans la récente Assemblée des Français de l’étranger (AFE), la commission CEDDEF fait bouger les lignes. Derrière ce sigle barbare se cachent des volontés déterminées, Gaëlle Barré, conseillère consulaire en Italie en tête.
Gaëlle Barré est un fidèle soutien de l’association Ponte Via, une référence parmi ces associations qui s’impliquent efficacement pour la recherche d’emploi des francophones à l’étranger. L'AFE, sur initiative des membres de la commission ceddef, a commandité une étude pour répertorier les structures qui facilitent la recherche d’emploi des Français de l’étranger, et pour proposer des actions pour pérenniser leurs activités.

C'est chose faite et comme promis vous trouverez :

  • Le rapport remis en assemblée plénière de l'Assemblée des Français de l'étranger et adopté à l'unanimité : Rapport Final. Vous trouverez le détail des travaux de la commission ici. Ce rapport a donné lieu à deux motions que vous trouverez ici et .
  • La liste complète des 150 structures ici : Liste des structures identifiées.
  • Jusqu'à maintenant 58 ont été analysées et vous les retrouverez répertoriées par continent sur cette page, avec tous les détails sur leurs offres, leur financement, le coût pour les utilisateurs. Des informations importantes avant de s'engager.

Une mine d'or pour votre recherche d'emploi !

Femmexpat vous conseille de lire aussi :

La France sera une fête, si vous le voulez bien
Lost in translation – Quand l’expatriation coupe les ailes des « brave, brave girls »


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne