Connexion en tant que membre

Chine Témoignages

La Ptite Lu made in China



La Ptite Lu made in China
Bonjour à tous ! Je m’appelle Lucie,  je suis graphiste et j’ai 31 ans. J'habite à Shanghai depuis bientôt 5 ans avec mon copain qui est malaisien.

Je suis née en Martinique où j’ai vécu pendant 21 ans. J’ai fait mes études de graphisme là-bas et je suis partie à Paris pour travailler. Je travaillais  chez Vente-privée quand j’ai eu l’opportunité de rejoindre une start-up française à Shanghai. Je ne me suis pas fait prier longtemps : je caressais depuis longtemps le rêve de partir à l’étranger.

J’avais quelques amis déjà sur place donc j’ai rapidement pris mes marques. J’ai rencontré mon copain ici après quelques mois, ça a certainement aidé à me sentir chez moi très vite 😉

 Au cours de ces 5 années en Chine, j’ai travaillé dans 3 entreprises différentes. Dans la dernière, Glamour Sales 魅力惠 , une boîte d’e-commerce chinois, j’étais la directrice artistique en charge de l’équipe créa. Ça a été expérience très riche qui m’a fait découvrir le marché chinois et les innombrables possibilités qu’il offre. 

En parallèle, je m’occupais de mon blog que je tiens depuis 7 ans maintenant. C’est un blog BD dont l’héroine est la Ptite Lu. Avant je parlais de la vie de célibataire à Paris, aujourd’hui je raconte de petites anecdotes sur la vie en Chine, sur les différences culturelles, sur la vie de tous les jours, sur la vie en couple avec un malaisien… sous forme de petites BD très courtes.
J’aime bien faire rire ou sourire mon lecteur. En général, je publie le lundi parce que le lundi est vraiment un mauvais jour ! J’ai toujours dessiné et même si mon métier est créatif, mon blog me permet de vraiment faire ce que je veux et ce que j’aime.

En 2014, Bibliocratie, un site d’auto-édition en ligne m’a proposé de réunir mes BD dans un livre. Le livre a été en vente pendant 2 mois au cours desquels il fallait atteindre un minimum de 50 ventes pour que le livre soit produit. J’étais ravie bien sûr et je me suis acharnée au travail. J’ai fait un livre sur les aventures de La Ptite Lu en Chine. Je me suis dit qu’il pourrait plaire aux expatriés et que ça pourrait être intéressant pour tous ceux qui sont en France de découvrir les anecdotes de la vie en Chine. Le livre a été vendu à 130 exemplaires. Ce n’est pas énorme mais j’avais atteint mon objectif et le livre a été imprimé. PtiteLuChinaEXTRAIT
Après ça, d’autres personnes m’ont demandé où se procurer le livre, alors j’ai décidé de le réimprimer moi même en Chine. Il est donc de nouveau disponible sur internet.

Cliquez pour élargir

 

J’ai tellement aimé travailler sur ce projet que j’ai décidé de me consacrer davantage à mon blog et de produire plus d’histoires. J’ai également ouvert un compte webchat car je me suis aperçue que mes petites BD plaisaient aussi aux chinois.

Il est devenu difficile d’allier mon travail de directrice artistique à ma passion du dessin alors un jour j’ai décidé – après beaucoup beaucoup de réflexion – de me mettre à mon compte. Ça n’a pas été facile parce que j’ai toujours travaillé dans une entreprise. J’étais habituée à avoir un rythme, des horaires, des contraintes… Mais depuis que je suis en free lance, rien de tout ça ne me manque. Je me suis parfaitement adaptée à ma nouvelle vie et je passe mon temps à dessiner ! Je crée toujours des logos ou des sites internet en tant que graphiste mais l’illustration est devenue une part très importante de mon travail.

Être expatriée m’apporte énormément. Il y a ici un vrai bouillonnement professionnel et culturel. Shanghai est la ville où tout est encore possible. On rencontre des gens de tous les horizons, de tous les secteurs. Je trouve qu’il y a une très belle entraide parmi les français particulièrement. Les chinois sont curieux, ouverts et friands de culture française. Les échanges se font facilement et on s’enrichit tous les jours.

Si j’avais un conseil à donner à quelqu’un qui hésite à s’expatrier, je lui dirais de ne pas trop réfléchir et de se lancer. Au final c’est une expérience inoubliable  qu’on ne regrette pas. Je pense que c’est exactement pareil dans un projet personnel. Il vaut mieux essayer et parfois échouer que ne rien faire et se demander si ça aurait marché.

0-2

 PtiteLuChinaProfilPar Lucie

Lucie est directrice artistique freelance, webdesigner et illustratrice. www.lucie-guyard.com 

 

 

FemmExpat vous recommande de lire les articles suivants

- Abécédaire Shanghaien : Shanghai de A à Z

- Les 10 tips (enfin, 14 !) pour bien commencer sa vie à Shanghai

- Fanny, rédactrice freelance voyage à Buenos Aires

- Le télétravail, et si c'était pour moi ?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !