Connexion en tant que membre

Etats-Unis Etudiants Ma destination

High School Chronicles : l’impossible retour vers des études supérieures françaises


HSgraduate-franceIsabelle, maman de 4 enfants expatriée au Kansas depuis plusieurs années donne son avis sur la poursuite compromise des études en France après une immersion complète dans le système scolaire américain.

Enfants expats, enfants de nulle part...
Nous aurons mis du temps, mais c'est vrai, à un moment, nous avons réalisé que nos enfants ne reviendraient pas étudier en France. Cette constatation a pris toute sa dimension, il y a deux ans quand la perspective de l'approche des études de Mahault s'est précisée.

(Petite précision : l'article parle de poursuivre des études supérieures après avoir été en high school aux Etats-Unis, pas de revenir au système français dans les petites classes, ce qui se fait : le problème n'est pas le même).
*
Comment expliquer ?
Nous n'avions pas pensé à cela : en arrivant en 2008 dans la Baie de San Francisco, Mahault rentrait en 5ème, Amy en CM2, LiMing en cp : toutes les 3 allaient à l'école française du coin : l'entreprise de mon mari payait les scolarités la première année.
 
L'année d'après, elle n'en payait plus que 80% et les 20% qui restaient alors étaient une part énorme de notre budget : à raison de 27 000$ l'année scolaire pour la Middle School et 17 000 $ pour le primaire, le calcul était vite fait.
 
En 2009, nos deux grandes ont donc lâché le système scolaire français et ont commencé dans le système américain. Cela n'a pas été forcément facile, même si elles étaient déjà bilingues : apprendre tout en anglais, un changement radical dans l'enseignement des mathématiques, de l'enseignement tout court ..
 
Nous avons commencé à entrevoir ce qu'était le système. Elles ont continué à prendre des cours de français : là en Californie, ce n'était pas compliqué de trouver un prof de français.
 
C'est en arrivant au Kansas que cela s'est compliqué : je pensais toujours essayer de leur faire passer le bac de français et le bac tout court.. mais il a bien fallu se rendre rapidement à l'évidence : il n'y avait pas de prof de français et surtout, elles n'avaient pas le temps : beaucoup trop de travail, pas l'esprit à aller courir à l'autre bout de la ville pour prendre une heure de français (si tant est que cela fut possible).
Pour les deux petits aussi, le constat était là : leur scolarité basculait entièrement dans le système américain. Et pour eux aussi, trouver quelqu'un qui pourrait les aider en français n'est pas chose facile (le plus petit a juste une heure par semaine).
*
Alors pourquoi ?
Pourquoi, est-ce si difficile de revenir étudier dans le système éducatif supérieur français après avoir fait son collège (Middle school) et lycée (high school) aux États-Unis : à mon avis, il n'y a pas une mais plusieurs raisons :
*

Femmexpat vous conseille de lire :

Les enfants d’expat qui étudient loin

Couper le cordon 2

Couper le cordon 1


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !