Connexion en tant que membre

La Scolarité Orientation Le Club Des Mamans

Parcoursup : que faire si vous n’avez que des refus ?


Parcoursup-Que-faire-si-refus-UNE femmexpat 559x520Les premiers résultats de Parcoursup sont tombés le 27 mai 2021. C'est la fin du suspens pour les uns et le début de l'angoisse pour les autres. Que faire en cas de refus via les réponses de Parcoursup ? Quel est votre plan B ?

Voici quelques pistes pour ne pas désespérer, pour patienter ou pour mettre à profit cette année qui vient.

Maintenir les vœux en attente

Une fois le choc passé, reprenons nos esprits. La plupart du temps, vous avez des places sur des listes d'attente. C'est même le cas pour un grand nombre des 800 000 candidats qui ont formulé leurs vœux sur Parcoursup cette année. Vous pouvez connaître la probabilité d'être reçu en consultant le nombre de personnes prises sur liste d'attente l'année dernière, ainsi que le nombre de places proposées dans la filière qui l'a mis en attente. 

Exemple : Oscar est en attente sur tous ses vœux. Il a notamment demandé une université de sciences politiques parisienne qui annonce 1200 places disponibles. L'université a reçu 8 550 candidatures et Oscar est classé 6 000e sur liste d'attente. Or le dernier pris sur liste d'attente en 2020 était 3 000e. Oscar a donc relativement peu de chances d'être pris. En revanche, s'il est classé 2 500e, il a de bonnes chances de se voir proposer une place. Cependant, dans les deux cas, il est important qu'il confirme les vœux qui lui tiennent à cœur. Il pourra toujours renoncer à certains vœux plus tard, si sa place sur liste d'attente ne remonte pas assez vite.  

Sur le plan concret, il n'y a rien de particulier à effectuer par rapport à cette liste de vœux. Ce sont les désistements des autres étudiants qui feront remonter progressivement votre dossier. En moyenne un étudiant a formulé 13 vœux et sous-vœux en 2021 (contre 7,7 en 2020). Lorsqu’il fera son choix, de nombreuses places se libèreront et vous verrez vos chances remonter plus vite que vous ne le pensez.
>> Gardez en tête que vous pouvez recevoir des réponses jusqu’au 16 Juillet 2021 (fin de la phase d’admission principale). Ce sera le dernier jour pour accepter une proposition.

Un “point étape”obligatoire, du mardi 29 Juin au jeudi 1er juillet 2021 vous permettra de confirmer vos voeux pour lesquels vous êtes toujours en attente et qui vous intéressent toujours. Vous ne serez pas concerné par ce “point étape” si vous avez accepté définitivement une proposition d’admission avant.

Dès que vous êtes reçu quelque part, vous devez veiller à confirmer rapidement votre choix. Vous aurez pour cela un délai de trois à cinq jours. Tout vœu non confirmé à l'issue de cette période équivaut à un refus. Mais une confirmation ne vaut pas encore acceptation; vous pourrez vous désister si d'autres possibilités correspondant mieux à vos attentes se confirment. C’est une option sécurité pour ne pas se retrouver sans rien, que nous vous conseillons.

Mais que faire si aucune proposition valable ne se présente ou si vous n’avez que des refus ?

Si vous n'avez qu'un oui dans la filière qui vous plaît le moins ?

Nous vous recommandons d'accepter la proposition dans un premier temps, en prenant garde de "maintenir" les autres vœux restés en attente, qui vous plaisent plus. Si des places se libèrent dans les autres filières, vous pourrez toujours revenir sur votre décision.

Si vous n'avez que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, DUT, classes préparatoires, IFSI, école, etc.) vous pouvez demander un accompagnement individuel ou collectif dès le 27 mai dans votre lycée (auprès du service orientation de votre établissement) ou dans un CIO (Centre d'information et d'Orientation) pour envisager d'autres choix de formation et préparer la phase complémentaire. 

Utiliser la procédure complémentaire pour formuler de nouveaux vœux

Si vous n’êtes pas satisfait des options retenues ou si vous n’avez obtenu que des refus, il vous sera toujours possible de participer à la procédure complémentaire pour formuler de nouveaux vœux.

Cette procédure est ouverte du 16 juin au 16 septembre 2021. Une carte interactive des formations vous permettra de voir où il reste des places pour candidater (en formation initiale ou en apprentissage). Vous pouvez formuler jusqu'à 10 nouveaux vœux dans les formations qui disposent de places disponibles. 

Qui est concerné par la procédure complémentaire ?

  • Tous les candidats inscrits en phase principale et qui souhaitent à nouveau faire des vœux dans des formations ou des places sont disponibles (car sont en attente de tous leurs vœux, n’ont reçu que des réponses négatives ou ne sont pas satisfaits de leurs options)
  • Tous les candidats qui n’ont pas confirmé de vœux avant le 8 avril
  • Ceux qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup (ils doivent préalablement s’inscrire sur Parcoursup avant le 13 septembre 2021 inclus)
  • Tous les candidats qui sont encore sur liste d’attente le 19 Juin, sans renoncer à leurs vœux en attente.

Contacter la commission Parcoursup pour une autre voie

Une commission spécialisée dans le cadre de ces refus a été mise en place dans chaque rectorat : la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAAES) . Son rôle est de vous faire des propositions alternatives basées sur les informations renseignées dans la rubrique “ma préférence”, lors de la phase de formulation des vœux.

 

Attention c’est à vous d’agir !

Cette commission ne se saisira pas elle-même. Vous devrez en faire la demande, à partir du 2 juillet 2021, via la rubrique “Contact” en choisissant l’onglet “CAES”. Bon à savoir tout de même, le recteur, dans le cadre de cette commission, est censé trouver des places à tout le monde, au plus tard début septembre.

 

De multiples autres formations sont possibles, hors Parcoursup

La plupart des formations qui n’étaient pas sur Parcoursup les dernières années (Paris-Dauphine, Sciences Po et les IEP, les double-licences et les bi-licences de l’UPMC, certaines écoles du social et du paramédical etc.) le sont aujourd’hui. C’était une ambition du ministère de l’enseignement supérieur français pour la rentrée 2020.

Aujourd’hui on recense près de 17 000 formations dispensant des diplômes reconnus par l'Etat (contre 15 500 en 2020) accessibles via Parcoursup.

Cependant il existe de nombreuses formations qui ont conservé leur propre procédure d’inscription.

C’est le cas d’écoles privées spécialisées dans le numérique, l’informatique, la communication, le journalisme, la culture, le marketing, le commerce, la comptabilité, les transports, la logistique, les ressources humaines…

Attention, certaines inscriptions en écoles nationales d'art se font, cette année encore, en dehors de Parcoursup (hormis les DNMADE dont l'inscription se fait sur Parcoursup). 

La procédure à suivre ?

Contactez-les directement. Rendez-vous sur le site internet de la formation visée, dans la rubrique “admission”. Vérifiez bien le calendrier, il se peut que vous deviez à la fois envoyer un dossier et vous inscrire à un concours. N’hésitez pas à contacter directement l’école.

Quelle que soit la formation choisie, vous devez procéder à votre inscription administrative (celle qui confirme définitivement votre choix) avant la fin de l’été. Pour ce faire, il faudra télécharger une attestation hors Parcoursup (qui sera demandée par l’établissement choisi).

Il en existe deux :

  • L’attestation de désinscription sur Parcoursup : vous vous êtes inscrit sur Parcoursup, vous avez fait des vœux mais vous intégrez finalement une formation hors Parcoursup. Vous pourrez la télécharger à partir du 27 Mai dans votre dossier Parcoursup
  • L’attestation de non-inscription sur Parcoursup : vous ne vous êtes pas inscrit sur Parcoursup et n’avez donc pas fait de vœux. Vous pouvez télécharger dès maintenant l’attestation sur la plateforme Parcoursup en rentrant votre date de naissance et votre numéro d’INE (Identifiant National Elève).

 

Faire sa rentrée en décalé

Cette possibilité est méconnue des élèves et pourtant, elle permet de ne pas perdre une année : certaines formations proposent de commencer une formation en janvier, février ou mars. C’est une option pour ceux qui ont entamés une année dans la mauvaise filière et souhaitent se réorienter au deuxième semestre.

La rentrée décalée peut se faire dans certains BTS, DUT, écoles de commerce et d’ingénieurs, licences et masters, il est donc important de s’informer auprès des établissements pour connaitre les possibilités.

Contactez directement l’établissement.

 

Et si vous faisiez de cette déconvenue un atout ?

Ne pas être accepté dans une licence ne veut pas dire que vous allez perdre une année, bien au contraire. Vous pouvez en profiter pour acquérir de nouvelles expériences et compétences qui vous donneront de bonnes chances d’être pris l’année suivante.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous...

> Lire aussi : Confinement : porter un regard différent sur l’orientation de ses enfants

 

1. Études à l'étranger

Envie d’améliorer votre anglais, votre espagnol, votre russe... de découvrir d’autres cultures, de vous forger un profil international ? Vous êtes de plus en plus nombreux, à opter dès la sortie du lycée pour des études hors de France. Pour certains, c’est aussi un bon moyen de contourner un système français jugé un peu trop "cadré".

Bref, au-delà d'une culture, c’est aussi l’occasion de découvrir une nouvelle manière d’apprendre... Le virus est pris et vous serez nos prochains brillants expats. Mais attention, il faut ici prévoir des coûts financiers conséquents : logement, école…

Cette solution a beaucoup d'avantages : si vous optez pour une université européenne, anglaise par exemple, votre diplôme sera reconnu dans toute l’Union européenne.

Vérifiez cependant avant l’inscription, que l'université choisie soit bien reconnue par l'État. Ce conseil vaut quel que soit le pays et la formation, surtout si vous optez pour une destination hors Europe. Reconnaissance par l’État, accréditations internationales, classements, profitez des labels à votre disposition.

De retour en France, trop d'étudiants découvrent que leur diplôme n'a pas ou peu de valeur…

 

2. Trouver un emploi

Pour gagner en expérience, quoi de mieux que de trouver un emploi, dans le domaine convoité ou pas ?

 

3. Faire un service civique

Pourquoi ne pas profiter de cette année de réflexion pour s’engager dans une cause ? En pleine expansion, le service civique est la manière idéale de gagner en expérience tout en rendant un service engagé. Pour une durée de 6 à 12 mois, vous pouvez devenir chargé de mission au sein d’une entreprise, d’une association ou d’une collectivité, en France ou à l’étranger.

Les services civiques proposés sont très variés et chacun peut y trouver son bonheur. Que le thème soit en lien avec votre projet d’études ou non, il sera à tous les coups formateur et vous aidera à choisir votre voie pour l’année prochaine.

 

4. Enfin l’année sabbatique vous tente ?

Envie de larguer les amarres et voir ailleurs si l’herbe est plus verte ? Les solutions existent là encore et elles sont multiples... Une année de break pour faire le point, découvrir de nouveaux horizons, changer d’air pour retrouver du sens dans son parcours, valoriser ses talents etc. Les bénéfices sont nombreux et elle est même largement encouragée dans de nombreux pays. Force est de constater que son intérêt grandit en France aussi !

Si une gap year vous tente, il est important de bien la préparer en amont et d’avoir un objectif en tête. Que voulez-vous retirer de ce break? Qu’est-ce qui vous fera dire que cette année aura été bénéfique?

La clé d’une gap year réussie réside, entre autres, dans sa planification.

Les dates en bref à retenir :

  • Du 27 mai au 16 Juillet 2021 : la phase d’admission principale.
    Le vendredi 16 Juillet sera le dernier jour pour accepter une proposition d’admission lors de la phase principale.
  • Du 29 Juin au 1er Juillet 2021 : le “point étape” obligatoire pour confirmer les voeux encore en attente qui vous intéressent toujours.
  • Entre les résultats du bac et le vendredi 16 Juillet 2021 : inscription administrative auprès de la future formation.
  • Du 16 Juin au 16 Septembre 2021 : la phase complémentaire. 
parcoursup_calendrier 2021

>> Plus d'infos sur https://www.parcoursup.fr

A consulter aussi :

NOUVEAU :
FemmExpat.com vous propose un nouveau service d'orientation scolaire spécialement dessiné pour les enfants expatriés
en s'appuyant sur les ressources de la Coach Academy d'Expat Communication. 
Contactez-nous pour en savoir plus !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150
sixtine gontier

Sixtine Gontier

Coach certifiée CTI, ICF, ALC et certifiée Expat Communication Coach Academy, formée à la thérapie brève de l’école de Palo Alto, spécialisée dans l’accompagnement des jeunes de 15-25 ans. Elle vit en Californie depuis 8 ans. 
> Auteur de  "Post Bac - mode d'emploi pour être un expat bien informé"  (18,98 euros)
> Prenez rendez-vous pour une session découverte gratuite

FemmExpat vous recommande aussi :


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne