Connexion en tant que membre

Etudiants Expat Coaching Vidéos expat coaching

Vidéo expat coaching : Etudiants confinés, comment les soutenir à distance ?


soutenir nos étudiants confinésOn ne compte plus les articles et les mobilisations en faveur d’une prise de conscience du mal-être des étudiants confinés. Mais quand s’ajoute l’éloignement de la famille avec des parents en expatriation, qui ne peuvent pas rentrer, la situation devient vraiment sensible.

En attendant une conférence en ligne très prochainement avec nos coachs, voici quelques conseils. Pour vous, parents expats séparés de vos étudiants : comment pouvez-vous les aider ? Comment réagir ?

 

Retrouvez le Webinaire en replay ici :

 

Un réel sentiment de solitude ressenti par les étudiants

Léa est stagiaire chez Expat Communication. Ses parents sont expatriés à l'île de La Réunion. Elle témoigne : "J’ai pris l’habitude de me débrouiller seule mais il est vrai qu’en cette période, la présence de mes parents me manque. Et des grands-parents, ça ne remplace pas des parents. Lorsqu’il faut prendre des décisions, ce n'est pas évident d’avoir ses parents loin. Cet été par exemple, ils ont dû partir plus tôt et j’ai passé le mois d’août seule à chercher un stage. Cela a été compliqué et j’aurais vraiment souhaité être près de mes parents. Le réconfort physique est, pour moi, source de motivation, de regain d’énergie et d’apaisement."

 

Une année d’études vraiment pas comme les autres…

Peggy Velasquez, Coach à l’Expat Coach Academy, est partie à Bogota en laissant son fils en 1e année à Skema Sofia Antipolis. Elle témoigne : "Ce qui est dur pour lui, c’est qu’il n’y ait pas eu de semaine d’intégration et de rencontres entre élèves dans son école. Il n’y a donc pas de sentiment d’appartenance à une promo. Il est très créatif pour garder le lien social, certes, mais il manque quelque chose. Et puis, pour lui, il y a ce sentiment que tout est interdit alors que cela aurait dû être une superbe année. Une certaine lassitude…"

 

Des parents, loin et inquiets

Au-delà des difficultés « habituelles » d’avoir un enfant (très) loin de son nid, Peggy témoigne de l’angoisse que génère pour elle, le confinement des étudiants : "Je suis inquiète car le fait que les cours soient à distance depuis le mois de novembre ne lui a pas permis de se sentir vraiment engagé dans ses études. En tant que maman, c’est difficile de le savoir la plupart du temps tout seul dans son appartement derrière son écran d’ordinateur et pas sur le campus avec les autres étudiants. "

 

Une communication compliquée

Déjà, il y a la question fatale : à quelle fréquence se parler ? Peggy poursuit : "Cela dépend des jeunes, mais dans notre cas, nous avons au mieux, un appel WhatsApp par semaine ! Pour ce qui est de la qualité… La difficulté est de trouver un équilibre, entre motiver pour les études, ne pas parler que de ça et aussi de soutenir. Heureusement, que mes parents le voient une fois par semaine et que j’ai des feedbacks par ce biais-là. C’est un conseil que je donnerais à d’autres parents, d’ailleurs : faire en sorte qu’un proche fasse le lien en réel."

 

Les conseils du coach

Sixtine Gontier, Expat Coach basée à San Francisco est spécialisée dans l’accompagnement des jeunes de 15-25 ans, et a elle-même un étudiant en France cette année. Elle nous livre quelques conseils :

  • Connaître les signes qui doivent inquiéter

Ce sont sans doute des choses que les mamans connaissent bien, mais qu’il est important de rappeler. Être attentive à tout changement par rapport à avant. Si votre enfant avait l'habitude d'appeler régulièrement et plus maintenant, s'il n'a plus de contact avec personne alors qu'était plutôt social, s’il n'a plus d'envies, si passe son temps tout seul, si lâche ses études, ne fait pas de projets, se trouve nul…

  • Vous parent : rester calme

D’abord, on essaie de mettre des mots sur ce que l'on ressent en premier. Rien de pire qu'une angoisse sourde qui couve sans que l’on sache vraiment ce qu'il se passe. Partagez avec votre conjoint, des copains dans le même cas. D’expérience, on a souvent tendance à dramatiser.

Il faut trouver un juste milieu entre "je panique car je n'ai pas de nouvelles" et "je suis trop loin pour gérer, je ne peux rien faire". On vous l’accorde, le juste milieu c'est le plus dur, surtout quand on est à des centaines voire des milliers de kms et qu'on ne peut pas se déplacer.

  • Mettre des proches sur le coup

Si on a des proches, amis, familles, pas trop loin de nos ados, les contacter. Des bons copains dans la région ? Demandez-leur d’inviter votre enfant. De la famille ? Idem. Le fait que ce ne soient pas les parents directement qui posent des questions favorise souvent le dialogue !

  • Trucs et astuces pour communiquer

Essayez d’entamer le dialogue en parlant de vous : "j'ai remarqué que depuis quelques temps tu ne me parles plus beaucoup..." ou "je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que.."

Evitez aussi les jugements et les conseils. Bannissez les : "tu devrais faire du yoga par Zoom, ça te ferait du bien » ou les « comment ça, tu es fatigué ? Mais tu ne fais rien de tes journées !" ou encore "arrête de te plaindre il y en a qui sont plus à plaindre que toi..." et bien sûr le "tu sais pour nous aussi c'est dur". Eviter de comparer : "le fils de Martine, lui, il arrive à faire du sport". Ne minimisez pas ce qu'il vit, demandez-lui comment vous pouvez l'aider.

Restez dans les faits. Vous pouvez demander des détails si le dialogue est facile mais sinon évitez de poser trop de questions. Foi de coach, ça énerve en général.

Montrez que vous vous intéressez. Employez les mots que votre enfant utilise, c’est important. Vous pouvez lui demander ce qu'il a déjà essayé de faire pour palier à un manque de sommeil, à la démotivation, la procrastination, l'apathie... et les résultats que ça a donné. En en discutant avec vous, il réalisera que certaines astuces qu'il avait mises en place marchent… ou pas !

Enfin, envoyez des messages vidéo ou audio plutôt que des textos.

  • Des petites attentions matérielles

J’aime bien l’idée des box, coffrets mensuels à faire envoyer : pour les filles lapetiteattention.com ou https://touteslesbox.fr/coffret-cadeau-femme/ et pour les gars: https://touteslesbox.fr/coffret-cadeau-homme/. Il y a aussi lagourmetbox.com pour les fins gourmands.

Trouver des box qui livrent dans le pays concerné ou bien… envoyez-vous même des box avec ce qu'il ou elle aime.

  • Faire confiance…

Gardez aussi en mémoire que nos ados sont résilients, qu'ils savent que tout le monde est à la même enseigne… Et puis, n'est-ce pas là un apprentissage en soi ? Léa, notre stagiaire, conclut d’ailleurs d’elle-même "Au final, j’ai trouvé un stage et j’ai déménagé à Paris pour 6 mois. Et avec le recul, je me rends compte que ces galères, ça renforce le caractère. Aujourd’hui, je peux être fière de ce que j’ai surmonté. Être loin des parents, ça nous permet aussi de devenir un peu plus adulte chaque jour."

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

Pour aller plus loin, FemmExpat vous conseille de lire aussi :

D’autres articles d’actualité :

https://www.fondation-fondamental.org/la-sante-mentale-des-jeunes-plus-que-jamais-preoccupante

Des numéros utiles :

https://ecouteetudiants-iledefrance.fr/home

D'autres articles consacrés à ce sujet :

Confinement : porter un regard différent sur l’orientation de ses enfants - vidéo de Clotilde Boyer et Sixtine Gontier - Expat Coach Academy

Replay video : comment préparer la rentrée 2020 de nos enfants ?

Parents en expat et enfant en France - comment gérer ?

Humeur : couper le cordon quand on a des étudiants à distance

Quand expatriation rime avec célibat géographique

 

Et si besoin, contactez nos coachs spécialisés : 

 

Sixtine- Rond NL FXP - 2019Sixtine Gontier

Coach certifiée CTI, ICF, ALC et certifiée Expat Communication Coach Academy, formée à la thérapie brève de l’école de Palo Alto, spécialisée dans l’accompagnement des jeunes de 15-25 ans. Elle vit en Californie depuis 8 ans.

Auteur de  "Post Bac mode d'emploi pour être un expat bien informé"  (18,98 euros)

 

Profitez d'une séance découverte gratuite de 30 min, en vous inscrivant ici  👇

 Prendre rendez-vous pour une séance découverte gratuite.

bannière -seance-decouverte-coaching-728x90

 

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Femmexpat Conférences en ligne