Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Ma vie en expatriation Vie d'expat Voyages

10 conseils pour un Noël en expat, loin des siens


10-points-feter-noel-loin-de-chez-soi

Passer Noël loin de sa famille peut donner quelques picotements au cœur. Ce petit coup de mou est passager et bien normal.

Passer un Noël en expatriation, c’est une belle occasion de vivre autre chose, autrement, et c’est enrichissant.

 

Pour profiter au mieux de cette période, voici dix points à cocher :  

 

Vous pouvez, vous devez : 

  • participer aux Christmas Carols organisés par vos voisins - même si vous n’avez pas le timbre de Céline Dion;
  • inviter celui qui sera seul, vraiment tout seul  - le VIE, le célibataire pour l’occasion;
  • partager les coutumes de Noël avec vos amis d’autres nationalités;
  • décorer votre home sweet homemême si le père Noël et les guirlandes sur les branches du papayer, ça fait un peu décalé ;
  • acheter un petit quelque chose pour ceux qui sont en France  - Internet ce n’est pas fait pour les chiens, facile… ! On vous recommande les bouquins ça fait toujours plaisir; 
  • répondre aux mails et autres cartes - même si vous ne visez pas la postérité des écrivains ni le grand prix de l’Académie;
  • chercher des recettes festives adaptées aux coutumes du pays d’accueil - est-il besoin de préciser qu’un foie gras ruisselant en Amérique du Sud par 45°c ne fera pas plus plaisir qu’une bûche glacée au citron à Koursk ?
  • vous réunir avec vos amis pour donner un air de fête aux enfants - il y en a toujours un que le ridicule n’a pas tué et qui peut endosser le costume du Père Noël et leur en faire la surprise. Qu’il arrive en 4X4, en pirogue, la magie opère toujours.
  • le jour « J » faire un Skype, un WhatsApp, un Zoom, avec la famille - vous les rendrez heureux et votre joie sera complète.
  • vous dire que quelque soit la religion, les coutumes, le climat du pays d’accueil : il y a cette sacro- sainte « trêve des confiseurs » qui doit être respectée et ça au moins c’est un aspect positif de la mondialisation !!!

 

Quelques beaux témoignages de Noël au loin :


Caroline (Afrique)

Pour Noël, nous avons improvisé un pique-nique sur une petite île toute proche. Venait qui voulait (en pirogue, pneu de camion gonflé, speed boat). On pensait être une vingtaine et tout compte fait, on s’est retrouvé à soixante. C’était tellement génial qu’on est reparti chercher le dîner pour continuer la bringue. Un Noël avec paréo, ananas, pastèque et guirlandes en fleurs fraîches !!! Avant la société des expats était assez cloisonnée, après, il y a eu une vraie osmose.

 

Alix (Thaïlande)


C’était un Noël où nous avions décidé de rester en Thaïlande et même à Bangkok, entre nous, c’est-à-dire avec les enfants. Nous avons participé au dîner de la paroisse après la messe de Noël, ouvert à tous et notamment aux francophones qui vivent un peu seul en ville. L’ambiance était vraiment top, et les enfants pouvaient se défouler. Ensuite on s’est tous retrouvés chez nous pour un dernier verre. Le lendemain, le réveil fut un peu dur, mais nous gardons un magnifique souvenir de ce Noël sous les tropiques.

 

Béatrice (USA)

Noël aux US c’est une folie de traditions après le fameux Thanksgiving. Pour la première fois avec les enfants, nous avions décoré notre maison avec des kms de guirlandes lumineuses. Il commençait à faire froid (Texas) et on a pu faire du feu dans la cheminée. L’ambiance américaine est top pour Noël, bien que ce soit la société de consommation à fond, on a passé un super moment ! Plein de Christmas carols, de rennes et de Père Noël. Ce que j’ai trouvé aussi de super, ce sont tous les papiers cadeaux plus beaux les uns que les autres. Magique Noël au Texas ! 

 

Nicole (Caraïbes)

Mon souvenir de Noël le plus joyeux était pourtant compliqué : à la faveur d'un cyclone, tout le village s'est réfugié (un gros bourg) dans le seul bâtiment 'en dur' de l'île : l'hôpital. Chacun est arrivé avec son matelas, ses vivres, ses instruments de musique. Tout le monde : les vieux, les jeunes, les locaux et étrangers de toutes confessions confondues. Ce fût un moment magique. Nous qui venions d'arriver, nous sommes intégrés immédiatement.

 

 

 

FemmExpat vous conseille aussi de lire :

Une Noël écolo, ça vous tente cette année ?

Le blues de Noël : quand on est loin de sa famille pour les fêtes

Passer un Noël en expat et faire le plein de bons souvenirs 


bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à ne pas manquer

Pas d'évènements prévus pour le moment.

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !