Connexion en tant que membre

Le Couple Vie familiale

Allô docteur, j’ai mal à mon couple ! Que faire ?


Allo-docteur-j-ai-mal-a-mon-couple-UNE femmexpat 559x520

L'expatriation est un changement majeur, notamment au niveau des couples. Les multiples ajustements qu'elle induit créent inévitablement des tensions qui peuvent parfois dégénérer en crise.

On ne se comprend plus, les conflits se multiplient, de plus en plus violents, ou au contraire, on ne se parle plus, c’est le mutisme, voire l’auberge du dos tourné. Une routine pour le couple? Pas quand on vit à l'étranger, loin de ses repères et de son entourage. On ne sait pas vers qui se tourner et on peut se sentir extrêmement démuni.

Quand faut-il réagir ?

N’attendez pas que la crise soit installée, que le fossé soit définitivement creusé, pour vous faire aider. Et des aides, il y en a. Soigner son couple, c’est comme soigner son corps. Il a besoin d’entretien, de votre énergie, et de votre attention régulière.

Que faire quand cela ne va plus ?

Première étape importante : vouloir sortir de la crise.

Ouvrez vos oreilles, vos yeux, votre cœur. Mettez-vous en recherche. Ne soyez pas défaitiste. Prenez votre bâton de pèlerin pour trouver des solutions, avancer, faire bouger les choses.

Vous n’arriverez pas forcément (en particulier dès votre prise de conscience du problème) à embarquer votre conjoint dans cette recherche. Cela peut être douloureux de vous sentir seul(e) dans cette démarche. Pourtant, votre attitude en évolution vous permettra de vous sentir mieux et fera de fait évoluer votre relation à l’autre et, en particulier, votre lien de couple.

Quelles ressources pour avancer en expatriation ?

Les livres, les sites et blogs sur Internet, les émissions de radio ou de télévision sur le sujet peuvent être des apports intéressants. Choisissez ceux qui vous font du bien et qui vous semblent constructifs pour votre couple. Ils peuvent vous permettre de mettre des mots sur les maux et de trouver des « trucs » qui apaisent la relation.

Peut-être que votre malaise vient aussi d’un malaise personnel dans cette phase de votre vie.

Vous pouvez avoir besoin de redéfinir vos priorités, de vous recentrer sur vous-même ou au contraire de trouver un engagement, une activité qui fait sens pour vous et vous donne une place dans la société. Les outils de développement personnel, le coaching ou une psychothérapie peuvent vous permettre d’y voir plus clair.

Parfois, il peut être utile de consulter un conseiller conjugal.

Le CCF (conseiller conjugal et familial) est un écoutant et un soutien qui vous accompagne, seul(e) ou en couple, pour traverser une étape particulière de votre vie relationnelle ou conjugale.

Ce n’est ni un coach, ni un consultant, ni un thérapeute, psychologue ou psychanalyste. Et contrairement à ce que son nom semblerait indiquer, le CCF ne « conseille » pas, il « tient conseil » avec vous.

Son rôle est de vous aider à prendre conscience, clarifier, exprimer vos émotions, vos sentiments, vos besoins, ainsi que ceux de votre conjoint, pour une meilleure compréhension dans le couple, une communication plus vraie, ajustée, respectueuse et apaisée.

Comment se passent les consultations CCF ?

Les consultations durent généralement entre 45 minutes et une heure.

Elles peuvent se faire dans un cabinet ou par Skype, ce qui permet un accompagnement où que vous soyez (particulièrement utile pour les expatriés).

Les CCF certifiés, tous formés par un des 8 organismes de formation reconnus par l’ANCEFF, sont tenus à la confidentialité et à une supervision régulière.

Choisissez celui ou celle avec qui vous vous sentez en confiance pour travailler. Une seule rencontre peut suffire pour débloquer une situation. Parfois, la crise du couple nécessitera un travail de plus longue haleine. Cela en vaut la peine pour poser de bonnes bases pour la suite de votre vie conjugale.

En conclusion, n’oubliez pas, que vous ayez ou non des enfants : le premier enfant du couple, c’est le couple ! Prenez les moyens d’en prendre soin comme d’un enfant ou de votre propre corps !

Bonne route…

Béatrice de Carpentier

Maman de 5 enfants, expatriée en Thaïlande, aux Etats-Unis et en Allemagne, Béatrice a validé une formation de conseillère conjugale avec le CLER Amour et Famille. Son mémoire portait déjà sur  l’accompagnement des couples en expatriation. Elle anime également des ateliers de parentalité Faber & Mazlish et intervient en Education Affective (EARS) en milieu scolaire.  
> Prenez rendez-vous pour une session découverte gratuite

 

NOUVEAU : Avec Béatrice, FemmExpat.com vous propose un nouveau service de conseil conjugal pour les couples expatriés et s'appuyant sur les ressources de la Coach Academy d'Expat Communication.
Contactez-nous pour en savoir plus !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

Témoignage de la rédaction:

Depuis toujours, Expat Communication, éditeur de femmexpat.com, attache beaucoup d'attention aux défis rencontrés par les couples expatriés. Je suis donc particulièrement heureuse aujourd'hui de ce nouveau service qui pourra apporter des ressources complémentaires pour les couples qui peuvent se sentir isolés dans leurs difficultés à l'étranger. Et comme toujours chez femmexpat, si certaines de vos connaissances sont concernées, soyez une vraie amie, sharing is caring.

>> Alix Carnot, directrice associée d'Expat Communication et auteur du livre "Chéri(e) - on s'expatrie"

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous conseille de lire :

7 secrets pour prendre soin de votre couple en expatriation

Les bonnes questions à se poser pour bien vivre son couple en expatriation

Chéri(e) on s’expatrie ! – Le livre sur le couple expatrié

Replay vidéo : des idées pour que le confinement ne fissure pas notre couple


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne