Connexion en tant que membre

CEI Centre d'échanges internationaux Partenaire de la semaine

Devenir animateur ou directeur de séjour : une expérience riche d’enseignements


Devenir animateur ou directeur de séjour : une expérience riche d’enseignementsPour les passionnés de langues et/ou de voyages, de rencontres et d’expériences humaines, le rôle d’animateur de séjour ou de directeur de colonie de vacances peut être une révélation !
Typiquement françaises, les colonies de vacances font toujours le bonheur de nombreux enfants chaque année. Animateur.trice diplômé.e BAFA, directeur.trice diplômé.e BAFD, surveillant.e de baignade, assistant.e sanitaire… le CEI, organisme de référence dans le secteur des voyages pour les jeunes depuis 75 ans, nous explique les différences et à qui chaque profil peut correspondre.


Pourquoi encadrer des jeunes en vacances ?

Travailler en voyageant, profiter des excursions et de cadres agréables à l'extérieur, découvrir une région, un pays, en étant nourri et logé. Être un modèle pour des jeunes qu’on accompagne, partager des activités sportives ou d’aventure, la découverte de paysages et de cultures dans un cadre rassurant, manager une équipe… la liste des bonnes raisons de devenir animateur.trice ou directeur.trice de séjour n’est pas exhaustive.

Découvrez ici des extraits de témoignages de professionnels de l’animation :

  • Portrait de Manon : directrice de colonie de vacances

Devenir animateur ou directeur de séjour : une expérience riche d’enseignements« Je m’appelle Manon et j’ai 26 ans. Je suis professeur en primaire à Paris depuis quatre ans. Enfant, j’ai eu la chance de faire plus de 35 colonies ! Cela a fini par me convaincre de devenir animatrice à mon tour et depuis peu directrice. J’ai eu l’occasion de travailler pour plusieurs CE et organismes.

Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

[…] les séjours pour jeunes étaient une excellente opportunité non seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Ces voyages nous permettent de rencontrer de nouvelles personnes et de nous faire de nouveaux amis. Nous découvrons de nouvelles destinations, de nouvelles activités, mais nous acquérons surtout de la maturité. L’envie d’apprendre et de s’améliorer est toujours présente !

Avez-vous des conseils à partager ?
Tous ceux qui se demandent encore s’ils devraient partir en colonie, en tant qu’animateur, cessez de vous poser la question, lancez-vous ! Pour ma part, j’ai déjà hâte de repartir ! »

 

  • Conseils voyage de William

Devenir animateur ou directeur de séjour : une expérience riche d’enseignements« Je m’appelle William, je suis directeur de colonies pour le CEI depuis 4 ans. Je pars avec le CEI depuis 2012.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de voyage ?

Il y en a beaucoup. D’abord, il y a les moments inoubliables avec de nombreux fous rires pendant les grands jeux et veillées avec des groupes de jeunes super sympas, dont certains avec qui nous gardons contact, notamment lors de colonies Ski à Châtel. Et puis, il y a les paysages magnifiques d’Afrique du Sud, du Japon et d’Islande. On profite de moments uniques, tels que l’observation des aurores boréales avec tout le groupe au milieu de nulle part…

 

  • Portrait d’Alexia, ancienne animatrice de séjours linguistiques

Devenir animateur ou directeur de séjour : une expérience riche d’enseignements« Hello ! Je m’appelle Alexia. […] j’ai eu l’occasion d’être accompagnatrice sur 7 séjours pendant un an : en résidence et/ou familles d’accueil avec des 14/17 ans à Augsburg en Allemagne et Paignton en Angleterre ; en résidence à Hastings en Angleterre et lors du Hastings British Experience ; en famille d’accueil à Liverpool en Angleterre et Erfurt en Allemagne ; à Melbourne en Australie en immersion totale et en lycée.

[…] Sur le plan personnel : les séjours m’ont permis de pratiquer l’anglais et l’allemand, mais aussi de profiter de destinations à l’étranger, car j’adore voyager ;

Sur le plan relationnel et humain : j’ai créé de vrais liens avec des jeunes et j’ai pu être pour eux un vrai repère, une vraie oreille à leur écoute. Effectuer des séjours, c’est aussi partager une expérience de vie incroyable avec des gens à qui on ne parlerait même pas dans la rue hors séjour. Tous mes séjours ont été un succès dans ma relation avec les jeunes et je pense que ça a beaucoup contribué à rendre leur séjour inoubliable. C’est quelque chose de très gratifiant. »

Pour découvrir d’autres témoignages, rendez-vous sur le blog du CEI ouvrirlemonde.com.

Les différents diplômes dans l’animation

Le rôle des encadrants est primordial dans la réussite d’un séjour. Ils sont les interlocuteurs privilégiés des jeunes. Ils veillent de façon constante à la bonne intégration des participants dans leur nouveau milieu et assurent le bon déroulement du séjour du début à la fin. Enfin, ils sont le lien privilégié entre les intervenants locaux, l’organisme et les parents, pour régler les problèmes le plus rapidement possible.

Tour d’horizon des diplômes de l’animation :

  • Directeurs et directrices de séjour, diplômé.es BAFD ou équivalent reconnu : dès 18 ans vous pouvez obtenir le Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur d’accueil collectif de mineurs.

Le BAFD permet de diriger des accueils de loisirs ou des séjours de vacances. Il prépare à initier et animer des projets au service des enfants et des jeunes ; recruter, former et diriger des équipes ; assurer une gestion efficace des séjours et enfin à développer et promouvoir des partenariats...

 Des diplômes équivalents reconnus (+expériences) existent pour le BAFD comme : CAPES, certificat de professorat, agrégation…

 

  • Animateurs et animatrices qualifié.es et expérimenté.es diplômé.es BAFA ou équivalent reconnu : le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur peut être obtenu dès l’âge de 17 ans. Il permet d’encadrer des enfants et des jeunes pendant leurs vacances, mais aussi le mercredi après-midi, avant et après l'école.

Le BAFA prépare à l’organisation d’animations de qualité auprès des enfants et des jeunes, à prendre en compte leurs particularités, à veiller à leur bien-être, à vivre des temps collectifs riches et uniques, et enfin à vivre et travailler en équipe.

Des diplômes équivalents reconnus (+expériences) existent pour le BAFA comme le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) - remplacé par le Brevet d’Etat d’éducateur sportif de 1er degré ; le diplôme d’état de moniteur éducateur (DEME), le DUT carrières sociales, le CAP AEPE (Ancien CAP Petite Enfance), la licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) …

Pour connaître la liste de tous les équivalents, rendez-vous sur le site de Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000615233/ ).

 

  • Le diplôme d’Assistant sanitaire diplômé AFPS/PSC1/BNS ou équivalent reconnu : ce diplôme est en réalité une spécialisation du BAFA.

« L’AS » le référent du suivi sanitaire en accueil collectif de mineur. Pour assurer sa fonction, il doit être capable de :

  • mettre en place des projets d’activités sur des thèmes et des sujets lié à la santé, l’hygiène et l’environnement ;
  • connaître les différents problèmes liés à l’enfance et à ses différentes étapes du développement ;
  • traiter les soins au quotidien (suivi médical des traitement, soigner, rassurer…);
  • organiser son infirmerie (gestion de l’armoire pharmacie, heures d’ouverture, hygiène, rangement…) ;
  • prendre en charge l’administration liée aux soins et suivi des mineurs (tenir les registres à jour, cahier d’infirmerie…) ;
  • participer et de sensibiliser les équipes à la mise en place d’un plan d’accueil individualisé concernant les enfants porteurs de handicaps ;
  • sensibiliser les équipes et les mineurs à l’hygiène alimentaire, l’hygiène de vie .

(source bafa.pro).

 

  • Des moniteurs sportifs avec un diplôme d’État leur permettant d’exercer leurs fonctions auprès de mineurs pour les cours ou activités spécifiques sont aussi recherchés sur les séjours et stages sportifs.

 

De nombreux postes sont à pourvoir tout au long de l’année, selon les vacances scolaires, mais aussi hors période scolaire. Retrouvez toutes les offres sur le site https://groupe-cei.fr/offres-emplois.


CEI Séjours linguistiques depuis 1947

Ceci est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous conseille aussi de lire :

Quelles opportunités de voyages pour votre enfant à partir de cet été ?

De retour d’expatriation : accueillez un lycéen étranger chez vous

 

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne