Connexion en tant que membre

Le retour Les billets d'humeur Psycho

Les premiers jours du reste de ma vie – Part II


les premiers jours du reste de ma vieLES PREMIERS JOURS DE MON RETOUR D’ EXPAT *

Premier jour

Je me réveille dans un endroit encore inconnu où il y a un sacré foutoir. Les cartons sont empilés et prennent 90% des 12 m2 de ce qui est depuis hier soir notre nouvelle chambre, en France, après quelques années d’expatriation. J’essaie de m’extraire de ce lieu, mets un pas devant l’autre, perds l’équilibre, me rattrape à une pile de cartons pleine de livres qui s’effondre en vidant (que dis-je en dégueulant) son contenu ! « Les merveilles d’Asie » font un vol plané …
« Welcome back dans la vraie vie » comme m’a dit une copine qui pense que j’ai rien foutu pendant ces années d’expat ! J’explique pas, je la ferme, mais ça me gonfle !

Deuxième jour

Je repère le quartier, il fait beau, et je me dis que cet air léger et frais, ça change des trombes d’eau tropicales qui en ce moment noient la rue de mon dernier home sweet home !
En revanche j’ai pris une belle douche froide de la part de la vendeuse du Monop’ que visiblement j’ai dérangée dans sa tchatche avec son homologue de la parfumerie. Je cherche des produits d’entretien, elle m’envoie balader, parce que « Madame, moi, je suis du rayon lingerie ! » … C’est sûr que moi je cherche du vinaigre blanc pour nettoyer la cuisine – On n’est pas du même monde – Enfin je rentre le caddie ! (on l’avait oublié celui-là) plein de produits pour briquer la cuisine … Elle est belle, blanche, sent le sable chaud .. Non le vinaigre blanc… petite Victoire n°1 et tomorrow will be another day

Troisième jour

L’appartement commence à ressembler à quelque chose. En fait je commence toujours par installer le salon, du mieux que je peux, canapés, fauteuils, table basse, quelques bibelots, et surtout je ne fais pas traîner de cartons dans cette pièce. Cela permet d’avoir un lieu où tout membre de la famille peut venir se ressourcer. J’ai pas encore mis l’encens mais ça devrait venir !
On peut même rapidement prendre un pot avec des copains c’est chouette ! Le nombre de cartons est passé de 78 à 52 pas mal non ? Victoire n°2

Quatrième jour

Je viens de retrouver la sacro-sainte liste de rentrée avec les livres, nos chers cahiers seyes, à petits carreaux, grands carreaux, et là c’est l’éclate. « Allez on va aller chez ….. traduisez HYPER MARCHE, parce que ça c’est le bonheur de la rentrée en France. Trois heures à arpenter les rayonnages avec les gommes par 6, les crayons par 24, finalement on finit par avoir mal au cœur avec un chariot bondé, 356 personnes devant soi, le niveau de l’éclate est au plus bas. Les kids sont contents de leur achats, alors nous on positive et on se dit : « Youhou, On est prêt pour la rentrée » Victoire n°3

Cinquième jour

C’est la rentrée là-bas (nous pas encore…) je suis sur mon facebook, à dévorer les photos du dernier week-end des SMORK qui sont avec les SMAG et aussi les SMOU au bord de la plage, l’uniforme du dernier des SMUCK devant son école anglaise, mon ex-voisine Alice qui est @parfaitement bien à Lisbonne, et Vincent, François, Paul et les autres intéressés par un méga concert le mois prochain dans la belle ville que je viens de quitter. J’ai même pas envie de liker, ni de commenter, j’ai envie d’envoyer balader mon iphone. MAIS C’EST QUOI CE BINZZ ? … Je me suis laissée un peu aller, c’est vrai ! Alors je like, je smile, je commente, je partage, et j’envoie même une photo de mon beau salon ! Victoire n°4

Sixième jour

Je fais ma to-do list pour la semaine suivante : pôle emploi, allocations, sécu, impôts, tiens d’ailleurs je vais aller m’acheter des dossiers tout neufs ! On sonne… J’ouvre ! Ah oui j’avais oublié la sœur de ma grande copine qui vient chercher le meuble que nous lui avions rapporté dans le déménagement On discute un moment, elle lui ressemble, terriblement, mêmes attitudes, etc… c’est trop – Elle prend le meuble, heureusement elle est pressée car je sens que ça monte, monte. Je ferme la porte, et là le barrage cède et je pleure, je pleure, je pleure….. Finalement, d’avoir laissé les vannes s’ouvrir, je me sens mieux… une petite étape de franchie. Je vais reprendre de l’énergie … Victoire n°5

Septième jour

On est tous en famille, on s’organise, l’homme , pour qui je suis partie, et rentrée ici, s’est transformé en plombier, électricien, menuisier… C’est sympa de le voir se bouger pour la famille, de partager la réinstallation avec bonne humeur en plus.

« Alors elle se reposa au septième jour de toutes ses petites victoires de la semaine qu'elle avait accomplies ! »

A 11h on part tous découvrir guide en main, un quartier de la ville, avec un musée à la clé, déjeuner dans un restau simple, mais vive la rillette et le bon fromage; allez un petit coup ça aide aussi!
Retour vers 17h, en ouvrant la porte je sens un léger parfum qui sera celui qui va dorénavant m’accompagner … jusqu’à la prochaine fois…

*Rejoignez-nous pour le café retour du mardi 12 septembre

Femmexpat vous conseille également de lire:
LES PREMIERS JOURS DU RESTE DE MA VIE – Part I
Top 10 des phrases qui énervent les expats en vacances


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !