Connexion en tant que membre

Europe Ma destination Suisse

Vivre à Zürich


ZurichInterrogez proches et famille et vous vous apercevrez que peu de monde réussit à situer Zürich. Et ceux qui ont déjà foulé son sol sont encore moins nombreux. Or Zürich est à nos frontières. Or Zürich décroche systématiquement sa place dans le classement des meilleures villes du monde pour sa haute qualité de vie. Paradoxe ?

 

Située au cœur de la Suisse alémanique, cette jolie ville au patrimoine attachant, est, avec ses 400000 habitants, la plus grande du pays quoiqu’elle n’en soit pas la capitale. Elle attire de nombreux étrangers (30 % de sa population) et la communauté française y est importante : Zürich est reconnue comme cité internationale.

 

Une famille arrivant à Zürich sera agréablement surprise par la qualité de vie offerte par la ville. Sécurité, confiance, ponctualité sont des maîtres mots ici. Ne soyez pas étonnés de croiser dans la rue des enfants se rendant seuls à l’école dès 5 ans ; profitez des fleurs dans le champ voisin en laissant quelques pièces dans le tronc prévu à cet effet ; acceptez d’avoir un rendez-vous pour l’entretien de votre voiture à 09h47…

 

Du côté des écoles…

Les enfants peuvent fréquenter le Lycée Français Pierre et Marie Curie, juste à l’extérieur de la ville, qui reçoit les plus petits dès la 1ère année de maternelle jusqu’aux jeunes de Terminale. Vous y serez chaleureusement accueillis par l’Amicale des parents d’élèves et notamment par les Marraines de quartier qui sauront vous tuyauter et vous introduire dans le réseau francophone de votre quartier. Il existe également d’autres écoles internationales aux alentours, notamment anglophones. Si vous préférez les scolariser dans le système local, c’est tout à fait possible mais loin de nos références françaises en terme d’éducation. Les enfants entrent tard à l’école (au mieux 4 ans ½), n’ont que 5 semaines de congés l’été, suivent un rythme léger en semaine (école uniquement le matin les deux premières années), rythme qui s’accélère pour donner lieu à une orientation précoce à l’âge de 12 ans. Malgré cela, les familles françaises faisant ce choix là ne sont pas si rares et mettent en avant l’apprentissage de la langue (voire de deux avec l’allemand et le suisse-allemand), une adaptabilité accrue, une ouverture indéniable sans parler de la gratuité des écolages !

 

Du côté des logements…

Certainement votre choix se fera en fonction du lieu de scolarisation de vos enfants si vous en avez. Le village de Gockausen, la ville de Dübendorf et l’Est de Zürich rassemblent la majorité des familles du Lycée Français. Vous aurez le réflexe de vous connecter sur homegate.ch qui regroupe toutes les annonces immobilières. Peut-être, si vous avez une famille nombreuse, soupirerez-vous en voyant le peu de grands logements disponibles ; les Suisses ont peu d’enfants… Et ce qui est rare est cher !

 

Le coût de la vie

La réputation de vie chère à Zürich n’est plus à faire et elle est bien vraie ! Oui votre salaire sera indéniablement plus élevé qu’en France mais il faudra faire face à d’autres dépenses et à une majoration du coût pour des dépenses classiques. Blindez votre contrat en connaissance de cause avant votre départ ! Si vous souhaitez scolariser vos enfants dans le système français, cela sera-t-il à votre charge ? Idem pour le logement qui représentera un gros poste dans votre budget. Vous devrez vous-même financer une assurance santé obligatoire, fort élevée, pour obtenir des remboursements minimes voire inexistants pour des soins dentaires ou optiques. En revanche vous ne serez pas déçu par la qualité de tout ce qui vous est proposé. En un mot, soyez prudent, on peut vite glisser dans la frustration de voir toutes les possibilités qu’offre la vie à Zürich sans pouvoir y avoir accès. Attention aussi aux fluctuations du franc suisse par rapport à l’euro qui peuvent changer la donne !

 

La langue

Ici la langue écrite est l’allemand mais il ne faut pas oublier que la langue maternelle des Zürichois est le suisse-allemand. C’est la langue qui sera parlée pendant les deux ans de maternelle des enfants dans le système local, la langue que l’on entend dans la rue…

 

La vie professionnelle

Beaucoup de critères sont à considérer pour appréhender un travail à Zürich. Rien n’est insurmontable mais la conjugaison de plusieurs facteurs peut rendre la chose difficile. Parlez-vous la langue du pays ? On peut travailler sans parler suisse-allemand ou allemand car de nombreuses entreprises internationales sont présentes sur le marché et l’anglais sera alors de mise, mais cela réduira le champ de vos prospections. Avez-vous des enfants ? Scolarisés dans quel système ? Des enfants en bas-âge et/ou scolarisés dans le système suisse réduiront encore vos choix car vos enfants iront tard à l’école et les garderies sont extrêmement chères. Néanmoins, le marché est plutôt dynamique et la protection des salariés n’étant pas très élevée, l’embauche se fait plus facilement !

 

Le shopping…

Globalement vous trouverez de tout (avec moins de choix) excepté quelques spécialités bien de chez nous. Comme un bon suisse, vous irez à la Migros ou à la Coop, les deux enseignes de supermarché qui ont le quasi monopole sur le territoire! Vous ferez vos courses fréquemment puisque la taille des caddies et celle des frigidaires n’ont pas les normes françaises. Vous serez attentifs en particulier aux dates de péremption des produits frais, souvent très courtes et aux prix de la viande généralement indiqués… pour 100g.

Côté vestimentaire, se côtoient les grandes marques hors de prix et la mode suisse plutôt décontractée et pas toujours à notre goût. Néanmoins, vous trouverez facilement les grandes chaînes internationales.

 

Les règles

Autant vous prévenir tout de suite, ici, il faudra se plier à quelques règles que vous ne serez pas censés ignorer et qui seront la preuve de votre bonne intégration. Le tri des poubelles, pour ne citer qu’une seule chose, est bien souvent cause de casse-tête chez les français fraîchement installés. Tout est régulé, dans les domaines les plus divers et ne laisse que peu de place à la fantaisie…

 

Sport, culture et loisirs

Les Suisses sont des sportifs avérés et principalement dans le but de conserver une meilleure santé. Si le sport est votre tasse de thé, vous serez heureux ! La situation géographique de Zürich permet des sorties faciles en montagne, soit pour randonner l’été soit pour skier l’hiver. Sur la journée, voire même la demi-journée, vous aurez de quoi éblouir vos yeux. La ville de Zürich s’étend à l’extrémité et sur les bordures du lac du même nom. Sur les bords de ce lac et de la Limmat qui traverse la ville se sont installés les badis ou bains publics qui font la réputation de Zürich. Les piscines découvertes sont nombreuses et intégrées dans de vastes infrastructures très bien équipées, ce qui en fait un loisir apprécié des enfants tout comme des adultes.

La ville est bordée d’un côté par la colline de l’Ütliberg, balade favorite des Zürichois, d’un autre côté par la grande forêt du Züriberg, deux poumons verts de la ville accessibles en un rien de temps. Au cœur du Züriberg, se trouve le zoo très réputé de Zürich, qui sera l’occasion de merveilleuses promenades, été comme hiver.

Et si l’idée d’un barbecue vous chatouille, rien de plus simple : où que vous alliez, les places de feu sont abondantes et toujours pourvues de petit bois, de journal, de feu ; seules les bratwurst (saucisses) sont à apporter !

D’un point de vue culturel, la cité offre de quoi étancher votre soif : opéra, musées, galeries, théâtre…, le tout d’une qualité de haut niveau. Bémol important, vous l’aurez deviné : le coût de ces sorties qui en limitera à lui-seul la fréquence.

 

Transports en commun

Vous apprécierez sans aucun doute la ponctualité des transports, leur propreté, la sécurité dont ils jouissent et l’assurance de ne jamais subir une quelconque grève !

Si vous avez en tête les clichés de la Suisse, Zürich vous donnera la possibilité de les vérifier : montres, chocolats, couteaux suisses sans oublier ces paysages « cartes postales » mais aussi cette rigueur qui parfois nous fait frémir…

 

Herzlich Willkommen in Zürich !

 

Par Marie-Alix

 

 

Femmexpat vous recommande ces articles :

 

- Suisse : à savoir avant de partir

- Le régime matrimonial en Suisse

- Mon congé maternité en Suisse

- Travailler en Suisse

- Vivre à Berne

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à ne pas manquer

Pas d'évènements prévus pour le moment.

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !