Connexion en tant que membre

La Maternité La santé Les transports Mes dossiers Pratique

FUTURES MAMANS ET MAMANS EN AVION


avion_mamanVous voyagez enceinte
La plupart des compagnies aériennes refusent d’embarquer les femmes enceintes de plus de sept mois (le certificat peut être demandé) pour éviter les accouchements prématurés. A priori la réserve de Champagne à bord n’est pas là pour célébrer un événement aussi heureux soit-il. Avant un bébé qui naissait en vol se voyait offrir ad vitam le transport sur la dite compagnie, maintenant on vous présentera la facture s’il faut dérouter l’avion. Comme pour les autres passagers et encore plus pour la femme enceinte : des vêtements amples, une hydratation maximum, un coussin à glisser dans les reins, pas d’excitants, vous attacherez votre ceinture sous l’abdomen. Votre état de parturiente vous donne quand même le droit à un embarquement prioritaire et demandez une place où vous pourrez vous déplacez facilement pour délasser vos jambes.

 

Vous voyagez avec un bébé
Voyager avec un bébé dés lors qu’il a trois semaines ne présente aucun risque. Tout enfant de moins de deux ans est considéré comme bébé, même si le nôtre lit Pline dans le texte à cet âge. Un adulte peut cornaquer deux « bébé » maxi (à 10% du prix, il a le droit à vos genoux et/ou à une nacelle de 70 cm de long). Si vous ne voulez pas vous retrouver avec vos marsupiaux sur les genoux tout le voyage arrivez tôt à l’enregistrement pour demander une place devant. Le berceau ne sera fixé qu’en altitude de croisière, pas la peine de trépigner avant. Un quota de bébés par avion existe pour éviter aux autres passagers de voler dans une crèche, ils ne seront sensibles que brièvement aux efforts louables que vous faites pour améliorer la démographie et assurer leur retraite... A l’embarquement vous serez prioritaire. A bord, on vous fournira des petits pots mais prévoyez le nombre de biberons nécessaires (et même un peu plus) que vous aurez remplis des bonnes doses de lait en poudre. Dans sa grande mansuétude la compagnie vous offrira l’eau minérale et le réchauffement des biberons. Couches, doudou, rechange, tétine, c’est à vous de prévoir le kit indispensable au baby. Dans la mesure du possible, installez l’enfant dans un sac de couchage brassière, il aura bien chaud et si vous avez un petit bonnet c’est pas mal non plus. Au moment du décollage et de l’atterrissage donnez lui à boire pour la décompression, ce qui n’exclut pas de lui offrir régulièrement de l’eau pendant le vol. Si votre pédiatre vous propose un sédatif pour le vol, un bon conseil, testez le avant de partir. Un pourcentage non négligeable d’enfants ont des réactions inverses de l’effet désiré. Si vous ne voulez pas que votre ange se transforme en grenade dégoupillée et que tout l’avion ne se cotise pour vous offrir une ligature des trompes... Suivez cet avertissement.

 

 

Voyager avec des enfants
Jusqu’à douze ans ils sont considérés comme tels. Eu égard à leur âge respectable, ils ont des menus spéciaux (à confirmer au moment de la résa). Ce n’est pas les coquillettes-jambon de son cordon bleu de maman, mais ce plateau repas sied mieux à leurs jeunes papilles gustatives. Prévoyez des tenues de rechange car par un curieux fait du hasard il se passe rarement moins de deux heures avant qu’ils n’aient renversé le contenu d’un camion poubelle sur leur plastron, allez savoir pourquoi et même pas besoin de turbulence pour ce résultat !!! L’équipage leur remettra une pochette de jeux qui ont une facheuse tendance à dégringoler sous les sièges. Prévoyez jeux et bouquins favoris, des jeux de société version pocket....Et puis toute honte bue et même si vous êtes une ardente militante du Mako moulage et du macramé, offrez leur un Game Boy, cet engin de perversion qui ne devait jamais franchir votre seuil....Heu ...on peut toujours changer d’avis quand c’est le prix de la tranquillité d’un Boeing 747 qui est en jeu, Boeing dans lequel vous serez, ça mérite réflexion, en n’oubliant ni les piles, ni le jeu qui va avec sinon vous frôlerez le parricide.

 

"Bravo, excellent article sur les voyages en avion ! Toutefois, un adulte ne peut voyager qu’avec un seul "bébé" sur les genoux à cause du masque à oxygène notamment. Il y a de plus des places attribuées de façon erronée à des parents voyageant avec un bébé sur les genoux, et arrivés dans l’avion commence le jeu des sièges musicaux pour réussir à vous caser où il faut ! car il n’y a pas deux masque à oxygène à ladite place !!! Par ailleurs, pratiquement aucune compagnie ne propose de plateau repas pour les bébés, il faut donc prévoir d’être complètement autonome pour bébé, ce qui dans les longs et très longs courriers demande une organisation sans faille. A recommander les biberons jetables, "biberon" super pratiques pour ces voyages. Dernière remarque, les compagnies proposent parfois de mettre les bébés dans des nacelles en hauteur, au niveau des casiers à bagages. Bravo pour le côté pratique. Noter que je mesure 1m65. J’ai dû grimper sur les accoudoirs des sièges de mes voisins, me tenir en équilibre avec mon nourrisson dans les bras, que j’ai tant bien que mal installé plus ou moins à bout de bras. Me voyant faire une nonette ne pouvait s’empêcher de prier, et le tout s’est corsé lorsque nous avons traversé une zone de fortes turbulences et que l’équipage m’a recommandé de récupérer ma progéniture !!! Je recommande à tous les parents de refuser le berceau en hauteur. Par contre lorsqu’il est devant nous, le berceau est un confort inestimable tant pour les parents que pour le bébé. Merci pour vos conseils et votre humour Sylviane.

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Votre protection sociale à l’étranger : l’expatriation au féminin
« CFE & moi – ma maternité à l’étranger » l’application mobile pour les futures mamans en expatriation

Fini le jetlag !

Vols : voyager en toute connaissance de cause

PREPARER SON VOYAGE EN AVION

VOLS PIMENTES ! TEMOIGNAGES

LE JET LAG OU DECALAGE HORAIRE

MIEUX VOYAGER EN AVION


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !