Connexion en tant que membre

Actualités shopping et tendances

Et si on passait au Green Friday ?


Photo by Markus Spiske on Unsplash

Le Black Friday est un concept venu des Etats-Unis. Mais il n’en finit pas de se répandre dans le monde entier. Il marque la journée de la course aux bonnes affaires et pousse à la surproduction et à la sur-consommation. Et cela, sans se soucier de son impact environnemental. Certains ne sont pas dupes et contre-attaquent en plaidant pour un Green Friday.

 

Pour  tout comprendre sur cette nouvelle démarche, on laisse la plume à Valérie, expat française engagée aux Etats-Unis.

Après une carrière dans les Ressources Humaines en France puis aux Etats-Unis suite à la mutation de son mari à Charlotte en Caroline du Nord, Valérie décide de changer de cap en 2019. Elle fonde Ekologicall, une boutique Zéro Déchet qui aide à réduire notre consommation de plastique et de produits toxiques en offrant des produits durables et réutilisables, respectueux de l'environnement.

 

Les origines du Black Friday

L'origine du terme “Black Friday” remonte aux années 1950 à Philadelphie aux Etats-Unis. Il fut inventé par la police de la ville qui redoutait le jour qui suivait Thanksgiving, le dernier jeudi du mois de novembre.

En effet, ce jour ouvre officiellement la saison des achats de Noël et l’approche du match de football américain Army-Navy. Une foule impressionnante se rendait alors en ville causant des bouchons terribles, des accidents de la route, des trottoirs bondés, des vols à l'étalage et autres scènes de violence. Autant vous dire que le terme Black Friday, vendredi noir, n’était pas un terme très positif.

 

Les enseignes ont voulu changer le terme “Black Friday” en vain...

Avec toutes les ventes réalisées, le vendredi après Thanksgiving est devenu l'un des jours les plus rentables de l'année.

Et comme les comptables utilisaient de l’encre noire pour signifier un profit lors de l'enregistrement des écritures de chaque jour (et le rouge pour indiquer une perte), le nom est finalement resté...

 

 

Aujourd'hui, le Black Friday est devenu une véritable tradition et s’est propagé dans le monde entier

C’est LE jour des bonnes affaires! En réalité les soldes s'étalent désormais du jeudi de Thanksgiving jusqu’au lundi suivant. Le lundi est appelé le Cyber Monday, jour des promos exclusivement en ligne et a même dépassé le Black Friday en terme de chiffre d’affaire.

 

En 2019, le week-end du Black Friday a généré 25 milliards de dollars aux Etats-Unis.

Une part croissante des ventes se fait désormais en ligne. Ce qui n'empêche malheureusement pas les scènes d'hystérie dans les magasins ou certains en arrivent aux mains pour une télévision ou un simple pull… 2020 sera sûrement différente sur ce point et c’est une bonne nouvelle!

 

Le Black Friday: une vraie aubaine?

Bien que le Black Friday demeure une journée de promotions incroyables, une partie des consommateurs est de plus en plus sceptique face à ce phénomène. Avec des soldes à longueur d'année, des prix cassés parfois jusqu'à 80%, on finit par se demander quel est le véritable prix d’un produit... Et si nous ne sommes pas tout bonnement arnaqués le reste de l'année !

Mais plus important encore, la prise de conscience du changement climatique, l’impact de l'hyperconsommation sur nos ressources naturelles et sur notre environnement, font de plus en plus réfléchir.

Le Black Friday représente des tonnes d'émissions de gaz à effet de serre, liées à la circulation des acheteurs vers les magasins mais aussi à tous ces colis livrés à domicile sans compter les déchets produits par les emballages et l’accumulation de produits inutiles qui seront éventuellement jetés à la poubelle.

Si l’on ne prend que l’exemple du textile, la 3ème industrie la plus polluante au monde, cela représente des tonnes de vêtements de mauvaise qualité, faits à base de plastique (nylon, polyester, acrylique ou polyamide) qui nécessitent des produits toxiques durant leur fabrication polluant ainsi l’air, les cours d’eau mais aussi les sols et les océans une fois jetés.

 

Personnellement, je fus choquée d’apprendre qu’aux Etats-Unis les vêtements sont en moyenne portés 5 à 7 fois avant d'être mis à la poubelle... et que 60% des vêtements sont jetés dans l'année qui suit leur fabrication !

A cet immense gâchis s’ajoute les conditions de travail et l’exploitation des travailleurs du textile (des femmes voire des enfants).

Face à ce vendredi noir pour l’environnement, de nouveaux mouvements veulent prendre le contre-pied du Black Friday. Comme le “Buy Nothing Day” (ne rien acheter) né au Canada en 1992 ou le “Small Business Saturday” qui encourage à supporter les petits commerces locaux.

Mais c’est surtout le “Green Friday” qui gagne du terrain depuis quelques années.

 

Qu’est-ce qu’on fait pour le Green Friday ?

Le Green Friday a pour vocation de faire prendre conscience au plus grand nombre des dangers de la surproduction et de la surconsommation. Il propose donc aussi des alternatives.

En voici quelques unes:

  • On sort ! Mais on ne va pas s’enfermer dans les magasins... On va se reconnecter à la nature en prenant un bon bol d’air pur dans la forêt, à la mer, à la montagne. Je vous garantis un niveau bien plus élevé de bonheur que si vous achetez le dernier gadget à moitié prix.
  • Si vous souhaitez faire vos achats de Noël ou bien vous faire plaisir, préférez les commerces locaux, les petits artisans et les produits responsables et durables !
  • Faites la foire aux bonnes affaires sur les sites d’occasion, on y trouve des articles neufs ou de très bonne qualité à petits prix.
  • Participez à une collecte de déchets en forêt, sur une plage ou même dans votre quartier.
  • Prenez des cours en ligne pour apprendre à coudre, à réparer les appareils électroménagers, cuisiner, faire pousser des fruits et légumes...

 

>> Pour en savoir plus sur initiatives et agir comme Consomm'acteur, rendez-vous sur le site : https://greenfriday.fr/

 

L'idée ici n’est pas de culpabiliser les consommateurs mais de les faire réfléchir à ce dont ils ont réellement besoin, d’acheter de façon responsable et ainsi pousser les entreprises à changer leurs pratiques.

Alors, êtes-vous prêt à rendre le Black Friday plus vert cette année ?

 

Valérie

Valerie-Ekologicall-Rond NL FXP - 2019Valérie vit à Charlotte en Caroline du Nord, USA,  depuis 7 ans avec son mari et ses 2 enfants.

Fondatrice du site Ekologicall, elle se donne pour mission de changer vos modes de consommation pour une vie plus simple et plus saine, les déchets en moins !
>> La suivre sur Facebook et sur Instagram

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande également :

3 astuces pour des fêtes Zéro Déchet

Un Noël écolo, ça vous tente cette année ?


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne