Connexion en tant que membre

Gastronomie Ma vie en expatriation

La galette des rois en expat, on fait comment ?


La galette des rois en expat, on fait comment ?On n’a pas encore terminé de digérer les excès des fêtes que la galette se pointe royalement dans nos assiettes. Ronde, dorée, croustillante et qui sent bon le beurre et la frangipane… Enfin ça, c’était en France. Parce que si quelques pays fêtent aussi l’épiphanie, cette tradition n’est pas répandue dans le monde entier. Alors, la galette des rois en expat, à l’autre bout du monde, on fait comment ?

Solution 1 : on passe

Difficile à croire alors qu’en France les galettes font leurs premières apparitions bien avant Noël… Mais oui, on peut très bien vivre sans galette ! C’est même certainement meilleur pour notre système digestif et l’ajustement de nos vêtements.

Après tout, si vous n’avez pas d’enfant ou que ceux-ci ne connaissent pas cette coutume, autant faire sans, non ?

Solution 2 : on l’achète

Pour celles qui ont la chance d’avoir un pâtissier français dans leur ville d’expatriation, il y a encore la possibilité de les acheter toutes faites. Il faut parfois braver les embouteillages, voire passer commande pour être certaine d’en avoir une, mais quel bonheur de manger sa galette sous le soleil de Los Angeles !

Solution 3 : la galette DIY

Vous n’avez pas de pâtissier français dans les environs ? Alors vous allez devoir mettre la main à la pâte… feuilletée. En général on en trouve un peu partout dans le monde, au moins au rayon surgelé. Sinon, vous pouvez aussi la faire vous-même. Ok, c’est un peu long, mais vous êtes motivée, n’est-ce pas ?

Ensuite, la recette, c’est du gâteau. Vous la trouverez un peu partout. D’ailleurs on vous en avait proposée une l’année dernière sur FemmExpat. C’est pas beau ça ?

Solution 4 : sans pâte feuilletée

Oui mais voilà, vous ne trouvez pas de pâte feuilletée dans le pays où vous êtes. Quant à la faire vous-même, non, là, vraiment, c’est pas votre truc. Alors comment on fait ?

Une seule alternative : la galette sans pâte feuilletée !La galette des rois en expat, on fait comment ?

« Arg » s’étranglent les puristes. « Au secours ! » s’exclament les intégristes. Et pourtant, la galette feuilletée à la frangipane, si française soit-elle, n’a pas le monopole en France. D’ailleurs au sud de la Loire, on parle plutôt de gâteau des rois. Il s’agit alors d’une brioche en forme de couronne, parfumée à l’orange et recouverte de sucre et de fruits confits. Celles qui vivent à la Nouvelle Orléans, peuvent trouver les King Cakes, issus des couronnes des rois Françaises.

Vous n’êtes pas inspirée par la brioche ? Alors essayez la galette comtoise ! Sa pâte ressemble beaucoup à la pâte à choux, et le résultat s’approche visuellement de la galette à la frangipane.

Solution 5 : la gâteau au chocolat

Pour les pressées, celles qui n'ont pas envie de se prendre la tête, ou qui veulent faire un pied de nez à la tradition, sortez votre meilleure recette de gâteau au chocolat et glissez-y une fève. Succès garanti auprès des enfants. Et puis le chocolat c'est bon pour le moral.

Maintenant, vous n’avez plus qu’à trouver des fèves, et le tour est joué. Bon appétit !


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !