Connexion en tant que membre

Vie pro

Les 3 règles de base pour communiquer comme une pro sur le web !


3-regles-de-base-pour-communiquer-efficacement-sur-le-web-UNE femmexpat Vous êtes en train de créer une entreprise ou un projet qui vous tient à cœur ? Votre objectif est de lui donner rapidement de la visibilité pour le faire connaître. Vous savez que la création d’un site web et une présence sur les réseaux sociaux sont incontournables mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Je vous donne aujourd’hui les 3 règles de bases pour mettre en place une communication digitale efficace !

 

Donnez du sens à votre idée

Le travail à mener en amont est de réfléchir au sens global de votre projet. C’est la meilleure façon de poser les jalons d’une stratégie de communication. Pour cela, prenez le temps de répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi avez-vous choisi de vous investir dans ce projet ?
  • Quel sens a-t-il pour vous ?
  • Quelles sont les valeurs de votre entreprise/association ?
  • Vous devez aussi bien définir le public auquel vous vous adressez. Qui est-il ?
  • En quoi vos services peuvent aider ces personnes ?
  • Enfin, quelle image souhaitez-vous renvoyer de votre projet ?
  • Ce sont les réponses à ces questions qui vous fourniront les éléments fondamentaux de votre communication : trouver un nom adapté et créer les contenus nécessaires pour développer vos outils de communication.

Créez du contenu de qualité

Le premier outil à mettre en place, c’est bien entendu votre site internet ! Vous pouvez le développer seule si vous avez l’âme d’une geek sinon n’hésitez pas à faire appel à un webmaster. Le site web doit refléter votre style, votre personnalité et l’image que vous souhaitez renvoyer de votre projet ! Pensez à adapter son format aux tablettes et smartphones. En revanche, même avec l’aide d’un webmaster, votre travail sera de rédiger tous les contenus.
Par ailleurs, je vous recommande de prévoir un blog sur votre site internet.

Son objectif ?

Vous donner de la visibilité dans la durée. En publiant des contenus de qualité deux fois par mois sur votre blog, vous allez montrer votre expertise, votre différence par rapport à vos concurrents et créer la confiance. Vous pouvez rédiger des articles ou réaliser des vidéos, peu importe, le plus important est de répondre à chaque fois aux besoins de vos cibles.

Pourquoi devrait-elles venir vers vous ? Comment répondez-vous à leurs besoins ?

Bien entendu, pour accroître votre audience, vous diffuserez le contenu de votre blog sur les réseaux sociaux.

Fédérez une communauté autour de votre projet

Votre présence sur les réseaux sociaux est incontournable pour créer une communauté autour de votre projet. En publiant quotidiennement des conseils, des phrases inspirantes, vos actualités ou encore en dévoilant les coulisses de votre projet, vous allez créer une véritable proximité avec votre communauté.  Inutile d’être présent sur tous les réseaux sociaux, privilégiez uniquement ceux où se trouvent les personnes que vous ciblez et qui sont adaptés à votre domaine d’activités.

  • Vous vous adressez aux cadres ? Soyez présentes sur Linkedin !
  • Vous êtes photographe, designer, créatrice… Instagram est le réseau qu’il vous faut !
  • Vous souhaitez parler à votre communauté en vidéo ? Créez une chaîne You Tube.

Enfin, Facebook est assez incontournable quel que soit votre public. C’est le réseau social le plus populaire dans le monde. Ouvrir une page Facebook professionnelle est un passage obligatoire.

Animer vos réseaux sociaux est preneur de temps, car vous devrez publier tous les jours ! Il vaut mieux être présent sur un seul de ces réseaux mais avec un contenu vivant et régulier.

Zoom sur la newsletter, un outil génial pour fédérer ses clients

Vous aviez tendance à délaisser la newsletter au profit d’Instagram ou de Facebook ? Pourtant, cet outil reste très puissant pour acquérir, mais surtout fidéliser ses clients. Les entreprises l’ont d’ailleurs bien compris : en 2017, 83% des responsables marketing utilisaient déjà l’emailing dans leur stratégie digitale. Alors, qu’est-ce qui plaît tant dans la newsletter ? Comment en créer une qui soit efficace ? Suivez le guide !

La newsletter est un email régulier envoyé à une liste de destinataires. Elle sert à informer les lecteurs sur l’actualité de votre entreprise, vos événements, vos offres commerciales ou encore vos promotions.

Ce support peut également servir à engager un véritable dialogue avec vos clients. Vous pourrez y diffuser certains témoignages client ou du contenu à forte valeur ajoutée (conseils, bonnes pratiques, etc.).

Avant d’envoyer votre newsletter, vous devez donc penser à créer une mailing list, c’est-à-dire une base regroupant tous les emails. Néanmoins, depuis la mise en place de la RGPD (le nouveau règlement européen sur la protection des données entré en vigueur en 2018, les prospects sont devenus frileux à l’idée de transmettre leurs coordonnées. Il existe encore des moyens de récupérer leur adresse mail via la diffusion de contenus gratuits, pour lequel l’internaute devra impérativement fournir son adresse mail. C’est le cas, par exemple, du livre blanc, d’un e-book ou d’un webinaire.

Et pour la fréquence d’envoi ? C’est à vous de décider : hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, etc. Cela dépend surtout du temps que vous pouvez y consacrer. Pour l’envoyer, il est recommandé d’utiliser un logiciel d’emailing professionnel comme Mailjet, Sendinblue ou encore le très populaire Mailchimp.

Bien pensée, la newsletter constitue donc un véritable outil de communication. Selon l’institut McKinsey, son efficacité serait 40 fois supérieure à celle de Facebook et Twitter, en termes d’acquisition client.

Comment est-ce que la newsletter fidélise vos clients ?

1) si vous démontrez votre expertise. Profitez de cet outil pour conseiller, guider sur les bonnes pratiques à adopter ou expliquer des concepts nouveaux. En adoptant une position d’expert, vous tissez un lien de confiance et vous devenez la référence aux yeux de vos clients.

2) si vous créez une proximité. Pour rappel, cet outil ne sert pas seulement à une communication commerciale. N’ayez pas peur de raconter des anecdotes professionnelles, de présenter votre équipe ou de montrer les backstages de votre entreprise. Si l’occasion s’y prête, vous pouvez rédiger une newsletter de type « Une journée avec moi » ou « Je vous explique mon activité ». Les internautes adorent connaître l’intimité et l’envers du décor d’une entreprise ou d’une marque.

3) si vous vous démarquez. Osez sortir de votre confort en exprimant votre point de vue ou en commentant une actualité de votre secteur. Pour renforcer le trait, adoptez un ton léger, qui soit proche de vos lecteurs, sans forcément tomber dans la familiarité. Utilisez un vocabulaire qu’ils comprennent (exit le jargon !) et tentez des touches d’humour.

4) Enfin, votre newsletter fidélise si vous créez l’attente. Les internautes doivent être impatients de vous lire. Pour cela, plusieurs moyens :

  • Fixez-leur un rendez-vous (par exemple, tous les vendredis à 9h) ;
  • Créer une newsletter en plusieurs épisodes (un contenu par semaine, sur la même thématique, pendant 1 mois) ;
  • Profitez de vos réseaux sociaux pour « teaser » le nouveau format ou sujet de votre prochain email.

Quels sont les éléments d’une bonne newsletter ?

Vos clients, qu’ils soient des particuliers ou des professionnels, reçoivent plusieurs dizaines de mails par jour. Pour sortir du lot, et continuer d’être lu, vous devez respecter quelques bonnes pratiques :

  • Être récurrent dans vos envois : il n’y a pas de cadence idéale, mais une fois par semaine semble être un rythme accepté par la majorité des internautes. Plus, vous risquez de les agacer. Moins, vous risquez de tomber dans l’oubli ! Surtout, évitez les montagnes russes, c’est-à-dire être actif pendant 3 semaines puis cesser les envois. Le manque de régularité est peu apprécié.
  • Produire du contenu de qualité : n’utilisez pas votre newsletter comme un support publicitaire direct. Vous devez être beaucoup plus subtile. Vos clients attendent en priorité des informations à forte valeur ajoutée et des contenus qui peuvent les aider à régler une problématique. En clair, des données qui les concernent et qui leur sont utiles.
  • Rédiger un titre (objet) percutant : c’est lui qui déclenchera, ou non, l’ouverture de votre mail. Il doit donc être écrit avec soin et attirer la curiosité. Les formulations de type « Comment réussir à … en 3 étapes » ou « 4 conseils pour faire … » fonctionnent bien. N'utilisez pas de mots spam comme « cadeau » ou « gratuit ».
  • Renvoyer vers votre site : la newsletter fait partie intégrante de votre stratégie digitale. Idéalement, elle doit être un canal supplémentaire qui envoie les internautes sur une page précise de votre site (prestation, blog, page de vente). Pour cela, insérez des « call to action » (boutons cliquables dans le texte) à plusieurs endroits stratégiques de votre newsletter.

Vous avez du mal à déterminer le bon rythme d’envoi ? Vous ne savez pas quoi écrire dans votre newsletter ? La meilleure solution reste de demander leur avis aux principaux intéressés : vos clients.

N’hésitez pas à les impliquer dans l’élaboration de votre stratégie : qu’aimeraient-ils lire dans cet email ? Préfèrent-ils un texte, une vidéo ou une infographie ? Des conseils inédits, les coulisses de votre activité ou un récapitulatif de vos derniers articles de blog ? A quelle fréquence ? Envoyez-leur un simple questionnaire ou utilisez vos réseaux sociaux pour récolter leur avis.

E-commerce : Comment réussir à vendre ses produits ou créations en ligne ?

L’expatriation est souvent synonyme de reconversion professionnelle pour le conjoint accompagnateur. Beaucoup d’entre eux en profitent pour développer des talents créatifs qui étaient jusqu’à présent de simples hobbies (mode, décoration, objets d’intérieur). D’autres encore en profitent pour sourcer des produits locaux en fonction de leurs centres d’intérêt (art, bien-être, cuisine…) Si ces « produits » se vendent d’abord au sein des communautés internationales (ventes dans les accueils par exemple), la phase de développement du projet passe par la création d’une boutique en ligne ou d’un e-shop. Le e-commerce est un secteur en plein essor et des opportunités sont à saisir ! Profitez-en !

Je vous donne aujourd’hui les 5 clés incontournables pour lancer une boutique en ligne qui vend !

Choisissez la bonne plateforme de ventes en ligne ! #clé1

Ne perdez pas de temps à essayer de vendre vos produits sur des plateformes comme Etsy ou des solutions e-commerce comme Shopify ou Bigcartel qui ne vous appartiennent pas. Faites le choix d’un site e-commerce qui vous appartient complètement. C’est un investissement de départ mais il vous permettra de :

Créer une image de marque immédiatement pour sortir du lot ;
Installer tous les outils marketing dont vous avez besoin pour capter et fidéliser vos consommateurs ;
Maîtriser votre outil de ventes et les ajuster en temps réel ;
Vendre plus !

Préférez l’une des deux solutions e-commerce les plus faciles et performantes sur le marché aujourd’hui :

Woocommerce : l’extension e-commerce de WordPress qui offre une grande polyvalence, facile d’utilisation avec un budget intermédiaire ;
Prestashop : une solution très performante et vraiment complète qui intègre des centaines de fonctionnalités innovantes. C’est l’outil à privilégier si vous voulez maximiser votre référencement et vos objectifs de ventes en ligne.

Warning ! Arrêtez de bidouiller ! Entourez-vous d’un webmaster spécialisé e-commerce et SEO :

Si vous essayez de créer votre e-shop vous-même ou de faire appel à un amateur ou à un débutant, vous prenez le risque que les ventes ne soient pas au rendez-vous.
Le pire c’est que l’optimisation ultérieure de cette boutique en ligne coûtera autant, voire plus que le budget initial qui aurait dû être investi. C’est donc une perte de temps et une perte d’argent garantie !

Démarquez-vous dès le départ ! #clé2

Vous êtes unique, montrez-le ! Appuyez sur votre singularité pour sortir du lot. Démarquez-vous avec vos convictions, votre style et vos engagements. Osez prendre position sur votre marché. N’ayez pas peur de sortir du lot :

Assumez de ne pas plaire à tout le monde mais uniquement aux personnes à qui vous voulez vendre ;
Ne voyez pas petit, voyez grand dès le départ pour votre projet ! Il mérite toute votre ambition !
Barrez la route au syndrome de l’imposteur ! Montrez au contraire votre valeur ajoutée.

Seul un positionnement marketing clairement défini vous permettra de vous démarquer clairement et durablement vis-à-vis de vos concurrents. Définir votre positionnement marketing vous aidera à donner une intention plus forte à votre e-shop que celle de simplement vendre des produits à des clients.

Connaissez votre client sur le bout des doigts ! #clé3

Vous devez absolument construire votre e-shop autour de votre client idéal. Pour cela, vous devez définir clairement à quoi il ressemble et à comment vous pouvez lui venir en aide avec votre e-shop !
Dressez un portrait-robot de lui. Quels sont ses besoins ? Comment les produits de votre e-shop vont répondre à leur demande. N’hésitez pas à co-construire votre offre et les fonctionnalités de votre e-shop avec un panel de clients idéaux pour être sûre que vous répondez non seulement à un besoin mais aussi que l’interface développée est conforme à leurs attentes. Ce seront les conseillers les plus précieux de votre projet !

Soyez visible de vos prospects ! #clé4

Notre parti-pris : parmi tous les outils pour augmenter votre visibilité, privilégiez le référencement naturel ou le SEO dès le départ !
Pourquoi ? Vous n’aurez pas le temps d’être sur tous les fronts, privilégiez la méthode la plus efficace pour être visible rapidement. Le SEO, ce n’est pas que des mots clés ! C’est une structure de site conforme aux règles du référencement naturel, ce sont des articles publiés régulièrement avec un champ sémantique bien adapté à vos produits et une stratégie de liens externes redirigeants vers votre site. Si vous appliquez les bonnes pratiques de SEO, vous pouvez avoir des résultats sous 1 mois.

Ne faites pas l’erreur de vous lancer seul dans un projet e-commerce ! #clé5

Si vous pensez :

Lancer seul votre projet alors que vous avez très peu voire aucune connaissance en e-commerce et webmarketing ;
Faire des économies en créant vous-même votre e-shop ou en choisissant un webmaster pas cher ;
Pouvoir facilement vous démarquer des plus de 200.000 sites marchands actifs recensés en France ;
Vendre facilement une fois que votre e-shop sera en ligne.

Alors, votre projet e-commerce à toutes les chances de ne pas fonctionner !

Se lancer dans le e-commerce est une aventure palpitante mais elle nécessite de vous former pour comprendre l’ensemble des rouages de la vente en ligne, rester maître de votre projet et savoir sélectionner vos prestataires. Nous vous recommandons en effet de vous entourer de professionnels compétents concernant les points stratégiques de votre commerce en ligne si vous voulez avoir un site efficace, qui fonctionne et vous apporte de la visibilité. Enfin, pour sortir du lot, vous devrez avoir des partis-pris forts pour vous démarquer durablement.

EmilieMoscouDigitalAgency

Consultante en Relations Publiques à Paris pendant plus de 10 ans, Emilie Geoffroy a créé Emilie Digital Agency en décembre 2014 lors d’une première expatriation en Russie. Elle conseille aujourd’hui les femmes entrepreneures expatriées dans leur communication sur le web. Emilie définit votre stratégie de communication, les contenus éditoriaux et vous aide à approcher les relais d’opinion. Pour en savoir plus : www.emiliedigitalagency.com

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Entrepreneure : 3 étapes pour choisir votre nom de business avec facilité

Entrepreneur expatrié : avoir des super buddies, ça change la vie

Emilie, entrepreneur à Moscou


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne