Connexion en tant que membre

Fiche pratique Recherche d’emploi

Documents professionnels à emporter à l’étranger


 

Documents-professionnels-a-emporter-al-etranger

Vous venez de démissionner et vous espérez retrouver un job dans votre pays d’expatriation. Voici comment se préparer avant votre départ.

Voici les papiers à mettre dans un dossier, les différents points à vérifier et quelques actions à mettre en place :

-  les originaux des diplômes que vous avez obtenus dans votre pays d’origine ou dans un autre pays.

-  Vos diplômes : sont-ils reconnus dans le pays d’accueil ? Certaines professions sont aussi soumises à des réglementations spécifiques.

-  Tous les certificats professionnels attestant de vos qualifications professionnelles

-  Les originaux de vos contrats de travail établissant vos expériences professionnelles (activité et durée), y compris, le cas échéant, votre contrat de travail actuel.

-  Mettre votre curriculum vitae à la norme de votre pays d’accueil. Vous trouverez sur le site CADRE EMPLOI à la rubrique international, un guide de la recherche avec beaucoup d’informations sur les particularités par pays des curriculum vitae.

-  Si vous avez du temps allez dans les salons professionnels, organisés par secteurs d’activité (voici la liste des salons internationaux)

-  Mettez-vous à niveau dans la langue du pays ou du moins en anglais. Certains emplois ne vous demanderont pas d’être bilingue dans la langue du pays, mais vous devrez certainement bien posséder l’anglais pour pouvoir communiquer.

-  Prenez des informations sur les aspects administratifs et légaux : protection sociale, mode d’imposition

A savoir :

-  Le contrat de travail international n’existe pas en soi, il n’y a pas de législation commune aux différents pays. Vous êtes donc soumis au droit local exclusivement du pays d’exercice de l’activité et, aurez les mêmes droits que les ressortissants de ce pays. Vous aurez donc un contrat local, sous la législation du travail dans le pays, et vous serez aussi en terme de retraite et sécurité sociale sous le régime local.*

-  Cela veut dire aussi que votre rémunération sera indexée sur les salaires locaux, qui dans certains pays pourront vous paraître très en-dessous de votre rémunération en France.

  • Si celle-ci n’est pas satisfaisante pour vous pouvez toujours garder avec la CFE une protection sociale à la Française - voir le site protection sociale au féminin 

Femmexpat vous conseille de lire :

Le consulat

LA DETAXE

LES VISAS


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne