Connexion en tant que membre

Recherche d’emploi

5 étapes pour explorer mon marché à l’étranger


chercher emploi expatriation

Chercher un emploi en expatriation, c’est avant tout savoir se positionner sur un marché de l'emploi. Tant qu’on n'y a pas défini sa valeur ajoutée, on avance en aveugle dans notre recherche. Ce n’est déjà pas facile pour ceux qui changent de job dans leur pays et dans leur secteur, mais alors pour nous les nomades, qui en plus sommes souvent en reconversion professionnelle, c’est un challenge de taille. Voici quelques étapes pour y parvenir.

 

Définir ce que j’ai besoin de savoir

Une bonne nouvelle pour commencer : depuis que vous êtes à l’étranger, vous avez pris l’habitude de chercher des informations. Peut-être même que vous y avez pris goût 😉.

L’idée ici est de rester dans cet état d’esprit d’exploration, en l'appliquant au marché de l'emploi.

Cependant, avant de foncer dans votre recherche, asseyez-vous pour quelques minutes de réflexion pour réfléchir tranquillement aux informations qui vous sont nécessaires. Cette attitude de stratège vous fera surement gagner des mois.

Vous connaissez peut-être les outils utilisés par Expat Communication dans ses accompagnements pro : la trame attrape projet et les trois cercles (schéma ci-dessous). Ces deux méthodes permettent d’organiser votre recherche, et font apparaître rapidement les éléments à préciser.

Par exemple : en suivant la méthode des trois cercles, voici des informations à creuser:

 

Vos aspirations et votre identité doivent être relues en fonction du marché pour évaluer ce qui est réaliste. Par exemple : vous êtes médecin en France, mais vous ne l'êtes pas aux USA car votre titre n’est pas reconnu ici.

La valeur de vos compétences doit également être évaluée localement : sont-elles transférables ? Si vous êtes spécialiste des relations sociales en France, cela est-il utile au Royaume-Uni ? Et quelle est la valeur de vos compétences sur ce marché ? Etre œnologue n’offrira pas les mêmes débouchés en Arabie ou en Australie.

Puis il faut s’informer sur le fonctionnement du marché: qui sont les acteurs (nom, taille, structure, état des entreprises), qui sont vos concurrentes (diplômes, déroulé de carrière, tensions ou non sur le marché, niveau de salaire) et enfin comment fonctionne le marché de l’emploi, non seulement dans ce pays en général mais sur votre secteur en particulier (types de CV, canaux et pratiques de recrutement).

Cela peut donner le vertige et renforcer le sentiment de se sentir exclu du marché. Alors tout de suite, attelons-nous au « comment ? ».

Google et recherche d'emploi : quelques conseils

Commençons en douceur. Notre ami Google va nous permettre de défricher le chemin. Pour ne pas perdre trop de temps dans tous les sens, je vous conseille de commencer par écrire clairement les objectifs de votre recherche du jour. Sinon, dans 30 minutes, vous serez peut-être en train de lire un long article qui n’aura plus aucun rapport avec le sujet.

Vous êtes comme un explorateur, machette dans une main, boussole dans l’autre.

Quelques idées de ressources de fond en français avant de plonger dans le détail :

Ensuite, selon les pays, les services publics ou des entreprises privées publieront des analyses plus ou moins bien faites.

Pour les informations sur le marché de l’emploi, certains services publics de l’emploi ont des outils extrêmement performants.

Et partout, Linkedin est votre allié. Il peut au moins répondre à la question « combien de personnes avec le mot clé #votremétier (par exemple civil engineer ou community manager) dans ma ville ? ». Il peut même vous montrer leurs parcours professionnels.

Et sur Linkedin (comme dans certain cas sur Facebook), les groupes de spécialistes pullulent. Vous y trouverez peut-être les informations qui vous manquent, ou au moins les contacts pour aller à l’étape « réseau ».

N'hésitez pas à y poser des questions!

Pour la suite, vous voilà documentaliste. Il va falloir identifier les titres de presse qui parlent de votre pays et de votre secteur. Vous pouvez vous y abonner ou trouver un autre moyen de les consulter régulièrement. Vous devez être un spécialiste de votre marché de l'emploi, c'est à dire de votre secteur et de votre métier dans votre nouveau pays.

Entretiens réseaux et recherche d'emploi

Lorsque vous aurez accumulé beaucoup d’éléments sur votre marché de l'emploi, vous aurez les idées claires sur certains sujets, des éléments contradictoires sur d’autres, et encore quelques trous dans votre raquette. Il est temps alors d’activer votre réseau pour valider, approfondir, confronter les informations.

Vous allez devenir détective en tirant le fil de vos déductions. A ce stade, il vous sera beaucoup plus facile de contacter des personnes que vous ne connaissez pas pour leur demander un entretien car vous savez mieux ce que vous attendez d’eux. En effet, avec un bagage déjà bien rempli, vous doutez moins de votre légitimité.

Avec l’expérience, vous verrez que ces entretiens sont souvent faciles car vous traitez de spécialiste à futur spécialiste.

👉 Lire aussi : Réseau pro virtuel ou réel, quel levier pour trouver un job ?

Salons, business fairs et événements

On garde le plus dur pour la fin. Maintenant, il faut devenir spécialiste PR (public relations). Tout le monde n’est pas à l’aise dans ce domaine, mais cela fait partie des compétences à développer pour réussir en tant que chercheur d’emploi.

Les chambres de commerce, (locales ou binationales) organisent de nombreux événements qui pourront vous permettre de vous informer. L'avantage en 2021, ce sont les formats online offerts du fait de la pandémie. Guettez les salons professionnels. Ils ont parfois des tarifs plus cléments pour les particuliers. Ils sont des mines d’information et de contacts qui vous remettent rapidement dans le bain.

Les associations d’alumni locales de votre école peuvent aussi vous signaler certains événements.

Et pourquoi pas s'y mettre à plusieurs ?

Dans ce cheminement, vous sentirez peut-être un sentiment de solitude.

Depuis 2014, Expat Communication anime des bilans de compétences pour les expatriés. Il existe une formule individuelle classique, et une formule en groupe, le Job Booster Cocoon. N'hésitez pas à vous inscrire à l'une des séances d'informations prévues ce mois-ci pour avancer de façon dynamique et active.

👉 En savoir plus sur le Job Booster Cocoon, un bilan de compétences en groupe pour oser chercher le job de vos rêves.

Tout à tour stratège, explorateur, documentaliste, détective ou PR, vous allez devenir le spécialiste de votre secteur/poste/pays. Peut-être cela vous amènera-t-il à l’idée qu’il faut changer votre fusil d’épaule et reprendre la démarche dans un autre secteur. Qu’importe, vous aurez déjà progressé en tant que chercheur d’emploi, et ces compétences vous seront surement utile dans votre futur poste.

#onavance !

Portrait Alix Carnot

 

Directrice Associée chez Expat Communication, éditeur d'expatvalue.com - Auteur de Chéri(e) on s'expatrie - Animatrice des Job Booster Cocoons; groupes de recherche d'emploi pour les conjoints expatriés.

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

FemmExpat vous recommande également :

Lettre de motivation : 5 conseils avant de vous lancer

Les offres d'emploi du mois

Maximiser votre Networking : entre savoir-être et savoir-faire

Le réseau ou l’appel de la machine à laver

Boostez votre carrière !

Rejoignez notre groupe de recherche d'emploi pour expatriées

Boostez votre carrière !

Rejoignez notre groupe de recherche d'emploi pour expatriées


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne