Connexion en tant que membre

Amérique du nord Etats-Unis Les Formalités Recherche d’emploi Vie pro

Visa de travail aux USA pour les conjoints


Expat_aux_USA_suivre_son_conjoint_et_travailler_legalement_559_520pxTravailler aux USA est un formidable accélérateur de carrière et son économie attire les talents du monde entier. Alors si votre conjoint(e) a trouvé une opportunité professionnelle là-bas, une question vous arrive rapidement à l’esprit :

Si je suis mon mari ou ma femme aux Etats-Unis, pourrai-je aussi y travailler légalement ?

Les USA ont la réputation d’être un pays où il est difficile d’obtenir un visa de travail. Or 91% des conjoints « suiveurs » travaillent déjà avant de s’expatrier selon l’étude d’Expat Communication. Pour eux, il est très important de retrouver une activité professionnelle une fois arrivés aux USA.
Dans cet article, je vais vous expliquer comment vous pouvez suivre votre conjoint(e) et légalement travailler aux USA.

Comment fonctionnent les visas de travail américains

Pour bien comprendre la situation, prenons un peu de recul.
Bien évidemment, pour travailler légalement aux USA, il faut un visa de travail.

Lorsque votre conjoint(e) trouve un emploi aux Etats-Unis, son employeur lui sponsorise son visa de travail. Avec ce dernier, il/elle peut monter un dossier et obtenir un visa à l’ambassade américaine à Paris. Il/elle est alors le titulaire principal du visa de travail.

Il existe différents visas de travail (H-1b, J-1, L-1, etc.) qui sont accordés en fonction de la situation de l’entreprise et de votre emploi.

Les Etats-Unis est un des pays les plus attractifs du monde mais figure aussi parmi ceux dont les règles d’immigration sont les plus strictes. Il y a toutefois plus de 115 000 Français qui y vivent et travaillent. Donc les solutions pour y habiter existent !

Avant de rentrer dans les détails, il faut comprendre que la règle de base pour recevoir un visa de travail américain est de vous faire recruter par un employeur qui accepte de vous sponsoriser votre visa. Avec cet employeur, vous monterez un dossier que vous présenterez à l’administration américaine afin de recevoir le visa.

Le visa H1b : lorsque vous êtes embauché par une entreprise aux Etats-Unis

Le visa de travail H1b est le plus connu des visas américains. Ce visa permet en effet aux entreprises américaines d’embaucher des étrangers à haut niveau de compétences.
Dans la plupart des cas, c’est la seule solution qu’une entreprise possède pour recruter un étranger à long terme.
Il faut savoir que ce visa est assez controversé au Etats-Unis et apparaît souvent dans le débat politique. En effet, les entreprises, notamment celles du secteur de la tech, dépendent beaucoup des talents de l’étranger pour croître alors que ses détracteurs prétendent que celles-ci en profitent pour embaucher des employés à moindre coût.

Les avantages du visa H1b

- Il dure 6 ans au total.
- Il ouvre la voie à la carte verte (pour devenir résident permanent).
- Une fois acquis, il est possible de le transférer vers un autre employeur si vous souhaitez changer d’emploi.

Les inconvénients du visa H1b

- Il est soumis à un quota annuel de 85 000 visas. Etant donné un nombre de demandes annuel autour de 200 000, il est en réalité très dur à obtenir (les demandeurs sont sélectionnés par une loterie).
- Il est long à obtenir. Il faut déposer son dossier le 1er avril et la réception du visa se fait en octobre au plus tôt.

Les conditions pour obtenir le visa H1b

- Vous êtes éligible uniquement si vous avez un niveau d’étude au moins égal au Bachelor.
- Vous devez trouver un emploi dont le niveau requiert au moins un diplôme de Bachelor et être rémunéré dans la moyenne des salaires versés pour ce type de poste.

Pour les démarches, vous devez passer par un avocat d’immigration car celles-ci sont complexes. Au total, les frais varient entre $3000 et $9000 en fonction du coût de l’avocat.

Visa L1 : lorsque votre entreprise vous transfère aux USA

Le visa de travail L1 est utilisé lorsque vous travaillez depuis plus d’un an dans une entreprise et que celle-ci décide de vous transférer aux USA.

Les avantages du visa L1

- Il est valide pour au moins 6 ans
- Il permet de postuler facilement à la carte verte

Les inconvénients du visa L1

- Il faut avoir travailler au moins 1 an en continu pour un employeur en dehors des USA dans les 3 dernières années pour être éligible.
- Vous ne pouvez pas changer d’employeur une fois aux Etats-Unis.
Comme pour le visa H1b, c’est votre employeur qui devient votre sponsor et qui va s’occuper des démarches en passant par un avocat d’immigration.

Visa E2 : lorsque vous travaillez pour un entrepreneur français

Il y a 2 façons d’obtenir un visa de travail E2 :

- Cas 1 : Vous êtes entrepreneur et vous fondez ou rachetez un business aux USA
- Cas 2 : Vous vous faîtes recruter par un entrepreneur (dans le cas 1) de la même nationalité que la vôtre.
Si vous êtes l’entrepreneur (cas 1), vous devez justifier d’un investissement conséquent (au minimum égal à $50 000) et de la volonté de créer un business qui va embaucher des personnes et donc de créer de la valeur sur le marché américain.
Pour vous aider dans votre tâche, vous pouvez embaucher des personnes de votre nationalité (cas 2). Pour être éligible, ces dernières devront :
- Soit occuper un poste à responsabilités (être manager)
- Ou posséder des compétences spéciales ou rares

Les avantages du visa E2

- Le visa est généralement valide 5 ans (et renouvelable indéfiniment tant que l’entreprise prospère)
- Il n’y a pas de quota. Il n’y a pas de nombre limite de visas alloués chaque année comme pour le visa H1b. Vous pouvez obtenir le visa à tout moment de l’année tant que votre dossier est dans les clous.

Les inconvénients du visa E2

- Vous êtes lié à votre entreprise. Vous ne pouvez pas transférer votre visa à un autre employeur.
- Votre visa dépend de l’entreprise. Si celle-ci va mal, vous risquez de perdre votre visa.
- Il ne permet pas d’obtenir la carte verte car il s’agit d’un visa catégorisé comme non-immigrant.

Pour obtenir un visa E2 que ce soit en tant qu’entrepreneur ou employé, vous devrez vous adresser à un avocat d’immigration. Généralement, les démarches coûtent entre $4000 et $8000.

Vous connaissez maintenant les principaux visas de travail américains. A vous maintenant de trouver votre employeur !

Si vous êtes marié(e) avec le titulaire principal du visa, vous recevez automatiquement un visa pour l’accompagner aux USA, de même que vos enfants. A noter que seul le mariage est reconnu par les Etats-Unis, être pacsé ne marche pas.

Ce qu’il faut comprendre : votre visa et celui de vos enfants dépendent du visa du titulaire principal. Si ce dernier perd son visa, vous devrez tous quitter le territoire.

Comment le conjoint « suiveur » peut aussi légalement travailler

Votre visa de conjoint(e) « suiveur » ne vous permet pas de travailler directement aux USA.

Pour travailler légalement aux Etats-Unis, vous devez en faire la demande et recevoir une autorisation de travail appelée EAD (Employment Authorization Document).

Il s’agit d’un document officiel qui a le format d’une carte bancaire.

USA

  • A quelles conditions pouvez-vous recevoir l’autorisation de travail ?

Votre éligibilité à recevoir une autorisation de travail en tant que conjoint(e) « suiveur » dépend du type de visa de votre époux/épouse (le/la titulaire principale du visa de travail).

En résumé, si votre conjoint(e) reçoit un visa du type :
• J-1, L-1, E-2, A : vous êtes éligible
• H-1b : vous êtes éligible uniquement si l’entreprise commence une procédure de Green Card, ce qui limite les possibilités.

Rassurez-vous, le visa H-1b est le visa le moins fréquemment utilisé. Vous êtes donc éligible dans la grande majorité des cas.

  • A quoi vous autorise votre permis de travail ?

L’EAD que vous recevez vous permet de travailler pour n’importe quel employeur. Il vous suffit juste de la présenter à celui-ci et il n’aura aucune démarche particulière à faire.

Vous pouvez aussi travailler en tant qu’indépendant.

Au final, vous avez beaucoup de flexibilité car vous pouvez changer d’emploi quand bon vous semble.

  • Pendant combien de temps l’EAD est-elle valide ?

L’autorisation de travail aux USA est accordée pour 1 ou 2 ans seulement. Il faut donc la renouveler avant chaque échéance.

Comment obtenir votre autorisation de travail

Pour faire la demande de votre EAD, vous devez préparer un dossier et l’envoyer à l’USCIS, le service d’immigration du gouvernement américain.
L’envoi du dossier se fait soit par voie électronique, soit par courrier. Pour résumer, votre dossier comporte un formulaire, 2 photos, des photocopies de votre passeport et de votre visa de vous et votre conjoint, votre certificat de mariage.

Vous joignez aussi un paiement de $495 ($410 de fais de dossier et $95 de « biometric fees »).

Vous pouvez décider de faire la démarche vous-même, mais la plupart des personnes passent par un avocat d’immigration pour éviter les retards si la procédure devient complexe. Vous pouvez passer par le même avocat qui s’occupe du visa de votre conjoint(e).

Les délais pour obtenir l’autorisation de travail aux USA

Premièrement, vous ne pouvez envoyer votre demande qu’une fois arrivé sur le territoire américain. Donc vous ne pouvez pas vous y prendre en avance.
Deuxièmement, l’USCIS s’engage à vous donner une réponse entre 60 et 90 jours. Si la réponse est positive, vous recevrez votre EAD directement par la poste. Si elle est négative, l’USCIS vous donnera la raison.

Conclusion

Même si la procédure prend plusieurs mois et qu’en tant que conjoint(e) « suiveur », vous devez patienter avant de pouvoir commencer à travailler, la plupart d’entre vous finissent par recevoir l’EAD.

Donc la bonne nouvelle est que la grande majorité des conjoints « suiveur » travaillent légalement aux Etats-Unis.

Une fois l’autorisation de travail en poche, les portes du marché du travail vous seront grandes ouvertes et vous pourrez bénéficier d’opportunités professionnelles immenses tout en gardant une grande flexibilité.

Josseline_Petit_Hoang_portraitArticle écrit en 2019 par Josselin Petit-Hoang, fondateur de Un Job Pour Alex. Josselin aide les Français à trouver un emploi aux Etats-Unis en leur fournissant une palette d’outils pour se faire recruter.


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne