Connexion en tant que membre

Etats-Unis Pa.

Vivre à Pittsburgh, PA


PittsburghA Pittsburg, les maîtres mots sont "casual" et "relax", où l’équilibre famille- job sont des mots qui vont bien ensemble. La chaleur de l’accueil des habitants est inversement proportionnelle au climat. Une ville de taille humaine à portée de volant de la nature et des grandes villes. Ingrid n’en demande pas plus.

Froid. Les -18°C avec un petit vent lorsque nos meubles sont arrivés, n’ont pas démenti ma première image qui m’était apparue lors de l’annonce de cette destination.
L’accueil et la chaleur des habitants compensent ce climat. Pittsburgh est une ville à taille humaine avec à la fois avec son Downtown, ses universités, une vie artistique et culturelle.
Pittsburgh se trouve encore dans le Nord Est des Etats-Unis mais est à l’ouverture du Middle Ouest.
De nombreuses villes ou lieux sont accessibles en voiture : Washington DC, Philadelphie, New York City, Les chutes du Niagara, lac Erie et la frontière Canadienne.
Ville historique aussi où certains français ont laissé leurs traces (c’est ici, qu’un certain G Washington a perdu son unique bataille contre des français quand il était dans l’armée anglaise).

Cette destination répondait parfaitement à notre objectif d’expatriation : apprendre l’anglais et mieux s’ouvrir à la culture anglo-saxonne pour chaque membre de la famille. Après une adaptation aux habitudes alimentaires, nous vivons - presque - comme des locaux. Les maîtres mots sont « casual » et « relax » ; ce qui se retrouvent notamment dans le rythme de vie, la conduite et le style vestimentaire.

 

Le logement :

Difficile de trouver facilement des locations de qualité ; autant s’y prendre à l’avance et de se faire coacher (site utile http://pittsburgh.craigslist.org/apa/).
Le lieu de résidence doit bien prendre en compte le lieu de travail et l’école des enfants car beaucoup de temps sera sinon réaliser en voiture (traffic, distances importantes et surtout neige dans une région avec des collines...). Des pistes : Sewickley / Ben Avon pour l’Ouest de Pittsburgh, Monroeville/Murrysville pour l’Est de Pittsburgh et surtout le quartier de Shaydisyde en ville si vous le pouvez.

 

Le système scolaire :
Pour l’école des enfants : l’école française la plus proche est...à Washington DC (4,5 h de route). En fonction des villes, il y a de bonnes écoles privées et publiques. Les informations sont faciles d’accès par internet.
Généralement l’école commence au Kindergarden (5 ans) mais de nombreuses preschool sont présentes - il y a notamment d’excellentes écoles Montessori qui ont une ouverture internationale plus importante que d’autres structures. Ainsi notre petit garçon de 2,5 ans fréquente dans sa classe une Italienne, une Allemande, une Ivoirienne, un Belge, un Argentin, des Indiens etc.

 

Les activités extra-scolaires
Les activités extra scolaires et extra professionnelles ne manquent pas. De nombreuses activités pour les enfants sont proposées par les YMCA, les bibliothèques ou les musés notamment en journée en semaine. Ainsi pour les mamans qui sont ne travaillent pas, elles auront un certain choix.

 

Le shopping :
Côté shopping : les petits marchés qui sentent bons les agrumes avec votre producteur local, 2 à 3 fois par semaine... se sera pour votre retour au pays. Les fruits et les légumes sont globalement plus chers qu’en France. Le quartier du Strip District dans Pittsburgh sera inévitable : grand choix de poisson frais, certains stands tenus par des fermiers locaux (Amish) et certains très bons magasins avec des produits d’importation notamment des fromages français et de la charcuterie italienne (http://www.pennmac.com/). Les magasins Market District en banlieue est une très bonne alternative avec des produits de qualité.
Enfin, si vous aimez faire du shopping vestimentaire et des bonnes affaires : c’est le paradis sachant que l’état de Pennsylvanie n’applique pas de taxe sur les chaussures et vêtement.

 

La communauté française :
Les francophones se retrouvent périodiquement avec le http://centrefrancophonedepittsburgh.org/, qui organise quelques événements dans l’année, des diners et déjeuners, rencontres de tarot... et au sein de la galerie d’art de Christine Frechard (5871 Forbes Ave Pittsburgh 15217, 412 421 8888).

 

Côté travail :
Le rythme répond toujours aux maîtres mots « casual » et « relax ». Ainsi il nous semble être plus facile d’avoir un meilleur équilibre travail/famille ici qu’en France.
Les conjoints / conjointes qui accompagnent l’expatrié, pourront obtenir leur autorisation de travail après un délai de 3 à 6 mois si vous êtes mariés. La marche est bien plus complexe pour les personnes non mariées qui ne pourront pas obtenir d’autorisation de travail et qui devront dans ce cas directement trouver un employeur qui se porte sponsort et réalise la démarche auprès de l’immigration (difficile). Mais une fois l’autorisation de travail obtenue, trouver un emploi est un autre sujet ... 80 % des embauches s’effectuent par réseau dans la région ; il conviendra donc de cultiver ses réseaux et s’intégrer dans des groupes de networking notamment : http://www.careerdevelopmentcenter.org et http://www.papen.us.

La culture américaine se repose par ailleurs sur l’expérience et les diplômes français sont loin d’être connus et reconnus. La région est par ailleurs assez traditionnaliste et beaucoup de mamans restent à la maison. Enfin, si l’envie de créer un business se présente, c’est sans doute une bonne opportunité. En effet, il y a support important aux créations d’entreprises et une connexion forte entre monde professionnel/recherche/universités.

Ingrid
Pittsburgh, PA
hiver 2012

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Vivre à Princeton, New Jersey

Vivre à Dallas, Texas


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne