Connexion en tant que membre

Etats-Unis L'interculturel Les billets d'humeur

Thanksgiving pour les nulles


Thanksgiving-pour-les-nulles-UNE femmexpat 559x520Thanksgiving, c’est la fête américaine par excellence !
Que vous soyez aux US ou en expatriation entourée de familles américaines, vous n’y échapperez pas ! Et tant mieux, on vous dit pourquoi.

1. Thanksgiving c’est un joli moment de convivialité

Oubliez les clichés appris à l’école lors de vos cours d’anglais ringards. Thanksgiving, c’est pour tous les Américains de souche et d’adoption, l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis autour d’un bon repas.

Partage en est le maître-mot. Les Américains sont en général très ouverts et n’hésitent d’ailleurs pas à inviter des étrangers à leur table.

En tant qu’expatrié aux USA, vous pourrez profiter de ce long week-end pour voyager, mais n’hésitez pas à vous laisser inviter et profiter de la fête pour connaître plus avant la tradition et la culture américaine.

 

2. Reconnaissance et bienveillance

Bien que Thanksgiving soit non-religieuse, familles pratiquantes ou non, commencent toutes le repas par une sorte de petite prière, qui peut prendre plusieurs formes. La plus jolie que l’on ait croisé était un simple tour de table où chaque convive débute par « I am thankful for… ».

A une époque et au royaume de la sur consommation de toutes sortes, ce petit temps d’arrêt, à la fois intime et sincère, fait du bien.

 

3. Le repas, au centre de cette journée

Vous êtes familiers de longs et copieux repas de famille ? Le repas de Thanksgiving n’est rien, à côté !

Les convives partagent les victuailles, de même que l’avaient fait leurs ancêtres. Au menu du jour, on trouve un enchaînement (interminable) de plats. De la dinde rôtie (une grosse, genre 5-6 kilos) des courges, du maïs, des "mashed potatoes" (pommes de terre en purée), de la confiture d’airelles, des petits pois, toutes sortes de pains et en dessert, la fameuse "pumpkin pie" (tarte à la citrouille) ainsi que les graines de citrouille grillées.

Ces mets varient peu d’une famille l’autre. Le menu est préparé par les familles plusieurs jours en avance, et la dinde au four depuis le matin !

via GIPHY

 

 

4. Bon à savoir si on est invité :

  • On ne vient pas les mains vides

Ni cadeau, ni carte. Mais en revanche, une participation au repas fait partie de la tradition. Vous pouvez apporter une bouteille de vin français, ou proposer une variante francisée de mets ou encore une version végétarienne de l’un des plats traditionnels. Pensez à prévenir vos hôtes de ce que vous allez apporter, cela lui évitera de préparer une Xe tarte à la citrouille.

  • On vient avec les enfants

Ils sont le plus souvent ouvertement acceptés et admis au buffet des adultes.

  • On vient tôt - y compris si vous n’êtes pas aux USA

18h, rarement plus tard !

 

Finalement, cette fête est presque plus importante pour les Américains que Noël. D’ailleurs, c’est Thanksgiving qui marque le début de la "Holiday Season", c’est-à-dire la période des "fêtes" en français.

Pour preuve, le succès des soldes monstres du vendredi qui suit Thanksgiving : le Black Friday (qui a largement dépassé les frontières des USA) est l’un des jours les plus chargés de l’année pour les "shopping centers"... Les courses de Noël débutent... D’ailleurs, dans les nombreuses parades qui vont, ce jour-là défiler dans le pays, le Père Noël fait toujours une première apparition bon-enfant... avant un long mois de travail.

 

Et maintenant, vous êtes parée ! Bon Thanksgiving !

 

Thanksgiving-pour-les-nulles-UNE-FemmExpat
Photo : Friends

 

 

FemmExpat vous recommande aussi :

Les erreurs à ne pas commettre à Thanksgiving

Halloween hors-cadre : organiser une chasse aux bonbons 

Beaujolais nouveau, un petit verre partout dans le monde

Rosée à la Chandeleur, hiver à sa dernière heure

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !