Connexion en tant que membre

Bangalore Inde

Expat à Bangalore, Inde


Bangalore_IndeBoomtown Bangalore ou boomtown Bengaluru, son nouveau nom. C’est surtout le boom qui compte tant son développement est stupéfiant ! 

Bangalore, Bengaluru : bienvenue dans cette ville indienne en perpetuelle mutation... La Silicon Valley de l’Inde.

Capitale de l’état du Karnataka, les paysages de cet état sont à la fois spectaculaires et contrastés. Dans tout l’état, il y a toujours de splendides monuments construits par les dynasties hindoues et musulmanes, cet état reste très attractif du point de vue touristique, ce que d’ailleurs ne reflète pas exactement la grande cité de Bangalore.

Cette ville donne plutôt un aperçu de ce que pourrait être l’Inde de demain. Au Karnataka, on aperçoit facilement le « One State, many worlds », le véritable kaléidoscope culturel.

Presque 8 millions d’habitants, la 5ème plus grande ville de l’Inde, grand centre industriel, commercial et scientifique.

Rebaptisée Bengaluru comme d’autres villes (Bombay = Mumbay, Calcutta = Kolkata, Pondichery = Puduchury...), cette ville n’a pas le charme particulier de ce que peut évoquer l’Inde : trafic dense, associé à la pollution de ces villes en plein essor. Jadis réputée pour son air pur et vivifiant, ses parcs et rues arborées, Bangalore est devenue une ville commerciale bouillonnante d’activités.

Mais force est de constater que les habitants y sont très sympathiques, par rapport au reste de l’Inde. Ils s’intéressent aux étrangers, sont souriants, vifs d’esprit et parlent bien l’Anglais (en réalité, il n’est parlé que par 5% de la population dans toute l’Inde, ça fait tout de même 50 millions de personnes !).
Les images de pauvreté sont moins nombreuses que dans le reste de l’Inde, comme par exemple en Utttar Pradesh, état le plus pauvre du pays.

Bangalore est la ville où le climat est le meilleur, dans toute l’Inde !
Alors vous me direz, OK le soleil ne rend pas moins difficile l’adaptation... certes ! Mais c’est bon pour le moral, surtout entre Novembre et Février ! Une chance exceptionnelle, quand on connaît les ravages des catastrophes climatiques ici.
Ciel bleu et températures clémentes tout au long de l’année, avec un pic en Mars Avril et quelques pluies de mousson en Juillet Août.

Bangalore est probablement la ville indienne qui possède le plus de surnoms... du fait de sa nature « caméléon ».
-  La ville aux haricots : Bangalore doit son nom au mot Kannada benda kaluru, « haricots cuits », qu’une vieille femme offrit au Xème siècle à un roi hoysala qui frappait à sa porte, affamé.
-  La ville des lumières : Bangalore fut la 1ère ville en Asie à avoir l’électricité en 1906. De nos jours, cette appellation n’a plus vraiment de sens notamment lors des coupures preuves (ou pas d’ailleurs) d’électricité régulière.
-  La ville-jardin : à cause de sa végétation luxuriante et son agréable climat tempéré.
-  La ville jeune : la population a doublé en 20 ans et avoisine les 7 millions d’habitants, moyenne d’âge 25 ans.
-  La ville des pubs : ici le fief de la bière Kingfisher, la ville compte le plus grand nombre de cafés, pubs par habitant. Cela dit, le gouvernement est très sévère et strict sur les affectations de licence d’alcool d’une part, et sur les fermetures nocturnes à 23.30pm d’autre part.
-  La ville cosmopolite : véritable melting pot, avec immigrants des autres états indiens ou d’autres pays. La ville a l’air conditionné : Bangalore est la ville bénéficiant naturellement d’un air « conditionné », du fait de sa position géographique, latitude longitude et altitude 1000 mètres.
-  La ville des sciences : pour les ingénieurs, les scientifiques et médecins.
-  La ville des biotechnologies... avec la société réputée BIOCON.
-  La Silicon Valley de l’Inde : les sièges de toutes les multinationales (ordinateurs et logiciels) ont élu domicile ici, au lieu d’être sur Mumbay... Cette réputation a démarré avec la sortie du livre « Le monde est plat » de Thomas Friedman - prix Pulitzer 2005 - provoqué par la visite incroyable du building INFOSYS du sud, réelle success story de la ville, ou encore WIPRO (Premier centre informatique de l’Inde et le 3ème mondial.)
-  La ville du futur : déjà Nehru l’appelait ainsi ! Bangalore est devenue le symbole de l’Inde Nouvelle, classe et innovante.
Cependant, les infrastructures n’ont pas suivi l’évolution fulgurante de la ville (routes dégradées, pollution) !

MES PREMIERES IMPRESSIONS

Déjà en arrivant par le Bangalore International Airport, vous aurez un aperçu de l’ambition de la ville.
Il y a même des taxis/hélicoptères qui vont emmèneront au sud de la ville et vous éviteront de la traverser en 2 heures... juste pour $150 !

Alors bien sûr, l’appellation de ville moderne pour les Indiens peut paraître disproportionnée ! Attention on est tout de même en Inde.

Mon regard est inévitablement attiré par l’« évidence » indienne, avant même de constater l’énorme pas en avant qu’a fait/que fait/que fera l’Inde chaque jour depuis son Indépendance (il y a 60 ans). Ce pas en avant, vous ne le percevrez que plusieurs semaines voire quelques mois après votre arrivée.

Je me souviens avoir été très fatiguée à mon arrivée ici, probablement le démarrage dans cette vie indienne, mais aussi la chaleur, l’altitude, le bruit...

Au fil des mois, je me suis laissée aller à cette nonchalance agréable et enivrantequ’est celle des Indiens.

La végétation est fabuleuse et inspire une certaine poésie : des milliers d’arbres aux couleurs flamboyantes, dont les coloris se succèdent au fil des saisons, des écureuils charmants qui courent sur les branches, les routes complètement couvertes par les branches des arbres voutés, routes elles-mêmes recouvertes de pétales multicolores...

Virginie G
2009

A connaitre :
Les French Cancan Bangalore : l'association des Francophones de Bangalore

Femmexpat vous conseille de lire :

Bangalore : A savoir avant de partir

Bangalore : les bonnes adresses

Bangalore : images du quotidien

Bangalore : interculturel


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !