Connexion en tant que membre

Grande-Bretagne La Petite Enfance Les Enfants Ma destination

Faire garder son enfant de moins de 5 ans en Angleterre : le choix de la crèche ou de la « nursery »


Creche-nursery-UK-UNE FXP - 559x520Au Royaume-Uni, la scolarisation ne commence pas avant les 4 ans révolus de l'enfant... En effet, dans le système anglais, l’année de référence pour définir la classe de l’enfant est l’année scolaire, c’est-à-dire du 1er septembre au 31 août. L’école primaire obligatoire commence donc l’année des 5 ans (Year 1)Et quand, en tant qu'expatrié, vous ne pouvez pas compter sur votre famille, quelles sont les alternatives de garde pour votre enfant ?

 

Un sujet important pour les expats au Royaume-Uni, mais finalement utile dans la plupart des pays du monde comme l'analyse Alix Carnot à la fin de cet article.

 

Avoir le portefeuille bien fourni !

Attention, petite remarque préalable dont il faut tenir compte : pour faire garder son petit bout en Angleterre, mieux vaut avoir le portefeuille bien fourni !

Il y a quelques années, le gouvernement a mis en place un programme de soutien aux familles permettant notamment aux jeunes parents de bénéficier, via leur employeur, de chèques-service (Childcare Voucher) afin de faire garder leur enfant et de conserver ainsi une activité professionnelle.

Malheureusement, ce service n'est plus proposé depuis 2018 pour les nouveaux parents. Il reste néanmoins d'actualité pour ceux qui ont déjà bénéficié du système pour les aînés de la fratrie. > Renseignez-vous !

 

De nombreuses solutions existent

Le système de garde d'enfants du Royaume-Uni est très développé avec plusieurs options publiques et privées. Tout dépendra de l'âge de votre enfant, de vos besoins et de votre budget.

Vous pouvez par exemple faire appel à une nanny, une assistante maternelle ou une jeune-fille au pair. 

> Lire aussi : Mode de garde à Londres - mode d'emploi

 

Il existe aussi des crèches ou "nursery" pour s'occuper de vos petits de moins de 5 ans. Axelle, expatriée depuis 7 ans en Angleterre et maman d’une petite fille de 2 ans s'est penchée sur la question.

 

Crèche ou "nursery" - en pratique

Dans les deux cas, on accueille vos enfants dès leur plus jeune âge. Toutefois, il existe une nuance entre les deux appellations :

  • le nom de crèche est donné aux établissements proposant une garde d’enfant souvent à l’heure (1 ou 2 heures généralement), et dans un cadre bien précis.
    Par exemple, vous déposerez votre enfant à  la crèche de votre salle de sport le temps pour vous de faire votre séance et le récupérerez après.
  • les nurseriessont dédiées à la garde régulière de l’enfant pour permettre aux parents de se rendre au travail, d’étudier etc. Le tarif est généralement par demi-journée ou journée.

La majorité des nurseries sont privées. Celles qui sont publiques sont les ‘’local authorities nurseries’’ qui peuvent se montrer moins onéreuses.

 

Question d'horaires

  • En fonction des établissements, vous pouvez déposer votre enfant parfois dès 7h30 et venir le rechercher au plus tard à 18h.
  • À noter que certaines ‘’nurseries’’ n’ouvrent que de 8h à 17h30.
  • Les établissements sont ouverts du lundi au vendredi, en général toute l’année, parfois même pendant les jours fériés.
  • Pour ceux qui travaillent en horaires décalés ou avec des plannings changeant chaque semaine, certaines crèches offrent des horaires flexibles.

Comme la plupart ont leur propre page Facebook et leur propre site internet, le mieux est de les contacter directement en message privé ou par email. Ainsi, vous pourrez savoir quel établissement dans votre entourage pourra répondre au mieux à vos besoins.

 

Modalités d'inscription ?

Sachant que nombres d’établissements ont des places restreintes, il est préférable de s’y prendre à l’avance. En particulier si vous ne comptez pas mettre votre enfant à temps plein car ce n’est pas avantageux financièrement pour eux. 

Afin d’inscrire votre enfant vous aurez simplement besoin de présenter les documents suivants :

  • formulaire d’admission,
  • justificatif de domicile
  • certificat de naissance.  

> Vous trouverez ici la liste de toutes les nurseries 

 

Quel prix ?

Les crèches prennent en charge les enfants de 3 mois à presque 5 ans.

A noter que de :

De ce fait, pour les moins de 3 ans, comptez environ £25 par demi-journée. Néanmoins, vous pouvez souvent avoir un prix réduit si l’enfant y passe la journée ou la semaine entière.

Un enfant à temps plein reviendra alors à presque £250 par semaine et un enfant à mi-temps à £125 par semaine.

 

 

Les bénéfices de la crèche ?

La qualité de leur apprentissage

En choisissant ce mode de garde, vous faites entrer votre enfant dans un environnement sécurisé. Les établissements font l’objet d’audits réguliers par l’OFSTED. Les rapports sont disponibles publiquement en ligne.

Ces audits permettent l’amélioration des activités proposées et des formations du personnel si nécessaire.

Voici les points sur lesquels les crèches sont évaluées :

  • Efficacité de la gestion de l’établissement
  • Qualité de l’enseignement, de l’apprentissage et de l’évaluation
  • Développement personnel, comportement et bien-être de l’enfant
  • Conséquences pour l’enfant

La “nursery” propose ainsi un environnement propice à la sociabilisation de votre enfant tout en respectant son besoin d’être accompagné par un professionnel de la petite-enfance.

 

La communication efficace avec les parents

Les parents reçoivent de plus en plus des rapports, parfois journaliers, des sessions de leur enfant. Des photos, des vidéos et des informations sur leur développement sont mis à disposition en ligne. Le compte reste accessible seulement de manière privée aux parents, ou même aux grands-parents - si vous leur donnez les informations pour se connecter.

Le professionnel fait son rapport en incluant donc les anecdotes de la session et les progrès effectués en développement. Voici un exemple de présentation de ces progrès :

  • Développement personnel, social et émotionnel (établir des relations sociales et confiance en soi et conscience de soi )
  • Communication et langue
  • Développement physique (déplacement et préhension)
  • Mathématiques
  • Comprendre le monde (le monde et les technologies de l'information et de la communication (TIC))

La “nursery” au Royaume Uni est chère de 1 à 3 ans mais offre à votre enfant tous ce dont il a besoin. De plus, vous aurez la tranquillité d’esprit de le savoir dans un environnement fait pour lui, aux normes, et en sécurité.

 

En espérant vous avoir aidé à faire votre choix ! Bonne expat' !

 

Axelle R., maman expatriée en Angleterre depuis 2013.

Après avoir travaillé dans l’hôtellerie plusieurs années et comme agent téléphonique pour un organisme financier, Axelle prépare sa reconversion de freelance en rédaction de contenu web. Elle a aussi lancé une chaîne Youtube Ok d'ax pour partager les informations qu'elle aurait aimé obtenir avant son installation au Royaume-Uni.

 

 

La crèche, un sujet crucial pour tous les parents expats

... et surtout - ne pratiquons pas la langue de bois - pour beaucoup de mamans expats !

 

Directrice associée d'Expat Communication - l'éditeur de FemmExpat, Alix Carnot accompagne de nombreux conjoints expatriés dans leur recherche d'emploi. Or selon notre dernier "Baromètre de l'Expatriation", la garde des enfants est l'un des facteurs qui freinent le plus la reprise d'emploi des conjoints en expatriation.

 

"Il faut bien comprendre, explique Alix, que dans la culture française, il est admis que l'enfant doit être sociabilisé très tôt et que la société intervient largement dans la garde du jeune enfant. La femme française a conquis depuis très longtemps son indépendance vis à vis de ses enfants. Dans d'autres cultures, on considère que l'optimum pour l'enfant consiste plutôt à rester avec sa mère. Ou bien, on estime que faire garder ses enfants est un choix individuel qui ne concerne pas la société et qui doit être financé à 100% par les parents.

Résultat : de nombreuses femmes françaises en arrivant à l'étranger se retrouvent piégées par des modes de garde lacunaires ou bien extrêmement onéreux. "

 

Ses recommandations :

  • s'informer avant de partir, afin d'accepter l'aventure de l'expatriation sur des bases réalistes.
  • clarifier ses idées pour décider où l'on place le curseur entre carrière, salaire et rythme de présence avec les enfants.

En fonction de cela, si on veut travailler, accepter les coûts de garde comme un investissement pour la suite de sa carrière.

Et ouvrir ses chakras pour définir les modèles intermédiaires entre la "carrier woman", la "working mum", la "mumpreneuse"... en réfléchissant déjà à la meilleure façon de préparer votre employabilité  à votre retour.

 

> N'hésitez pas à aborder ces sujets avec les Coachs de la Coach Academy d'Expat Communication.

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

S'expatrier à Londres : les bons plans pour votre installation

Brexit vu de Londres : la fête est finie

Brexit, ça y est, c'est sur, cette fois, on rentre.

Tous nos articles, nos portraits, nos témoignages de Français sur leur vie à Londres

Maternités privées et publiques à Londres

Le site Mamans à Londres

Maternité à Londres : témoignages de Clémence et Mathilde


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 26/02 – Job Booster Cocoon

    janvier 26 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  2. 28/01 – Atelier Expat « partir du bon pied », poser les bases d’une expatriation réussie

    janvier 28 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  3. 29/01 – Atelier Expat « Identifier ses atouts sur le marché de l’emploi »

    janvier 29 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !