Connexion en tant que membre

Actualités

Covid-19 – Test PCR réalisé en France : comment se faire rembourser ?


Ou-se-faire-tester-Covid-19-UNE femmexpat 559x520Août 2021 : on nous annonçait en début d'été la gratuité des tests pour les Français de l'étranger... Mais dans les faits, vous êtes nombreux à avoir dû tout de même avancer les frais chez le pharmacien. Une procédure existe pour vous faire rembourser tout de même ces frais. Explications. 

 

 

En France, jusqu'à cet automne, tout le monde peut se faire tester (tests virologiques RT-PCR), même sans aucun symptôme et sans aucune prescription médicale.

Le 13 juillet 2021, Jean Baptiste Lemoyne annonçait la gratuité des tests PCR pour les Français de l'étranger. Ceux-ci restent en effet payants pour les ressortissants étrangers et les touristes de passage en France. La procédure est peu connue, mais est cependant officiellement indiquée sur le site Ameli.fr : "lors de leur séjour temporaire en France, les Français résidant à l’étranger bénéficient toujours de la prise en charge de leurs tests de dépistage, que ces tests aient un caractère médical ou non. Ils n’ont pas à présenter une ordonnance ou avoir été identifié comme cas contact d’une personne atteinte de la Covid-19 pour bénéficier de la prise en charge de leurs tests de dépistage." Source : (à indiquer si vous rencontrez des problèmes) disponible ici.

Que faire si vous avez payé votre test de dépistage ?

La demande de remboursement s’effectue en fonction de la situation personnelle :

Affiliés à la Caisse des Français de l’étranger (CFE)

Les Français affiliés à la CFE envoient leur facture à la CFE, qui les remboursera sur les mêmes bases que l’Assurance Maladie.

Non affilés à la CFE et inscrits auprès d’une caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)

Les Français non affilés à la CFE qui sont inscrits auprès d’une CPAM, dans le cadre de la coordination des systèmes de sécurité sociale européens ou d’une convention internationale de sécurité sociale signée entre la France et leur pays de résidence (ils ont pour cela déposé un formulaire d’inscription en vue de bénéficier des prestations à l’Assurance Maladie), adressent leur facture à cette CPAM qui leur remboursera la facture.

Non affilés à la CFE et non-inscrits auprès d’une caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)

Les Français non affiliés à la CFE et non-inscrits auprès d’une CPAM, au titre d’une convention internationale de sécurité sociale, envoient leur demande de remboursement sur une plateforme sécurisée avec les pièces justificatives suivantes :

  • la facture acquittée,
  • un scan de leur carte d’identité ou passeport,
  • un scan de leur relevé d'identité bancaire (RIB),
  • un scan de leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou du certificat provisoire de remplacement (CEA- CPR/EHIC- PRC (1)) du pays européen auquel ils sont affiliés.

L'envoi des pièces justificatives sur cette plateforme sécurisée se fait en plusieurs étapes, qui sont détaillés dans un tutoriel disponible en téléchargement (PDF).

(1) EHIC : European health insurance card, PRC : Provisional replacement certificate

Source : Ameli.fr

Une carte interactive des lieux de dépistage au Covid-19

Pour identifier les points de prélèvement des tests virologiques (RT-PCR) près de chez vous, le gouvernement publie donc une carte de France interactive des laboratoires habilités - ce qui devrait permettre de vous faciliter les démarches :

>> https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid

Comment se faire rembourser un test PCR réalisé à l'étranger

Vous êtes affiliés à la Sécurité Sociale :

En zone hors-EU : seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense dans la limite maximale d’un montant de 35 euros. Pour obtenir cette prise en charge, il convient d’envoyer à sa caisse d’assurance maladie à son retour sur le territoire français le formulaire S 3125 « Soins reçus à l’étranger » (PDF) accompagné d’une prescription médicale ou d’un certificat médical.

En zone Europe - Suisse : Tous les tests de dépistage y compris ceux obligatoires pour entrer sur le territoire de certains États sont pris en charge par l’assurance maladie française lorsqu’on doit réaliser un test immédiatement nécessaire. Il convient alors de présenter sa carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test. Si l'assuré n'a pas sa CEAM, compléter le formulaire S 3125 « soins reçus à l’étranger » (PDF). Bon à savoir : ces tests de dépistage sont pris en charge 100 % par l’Assurance Maladie sur la base d’un forfait de 35 euros qui correspond aux frais de prélèvement et d’analyse.

Plus d'informations sur le site Ameli.fr

Comment fonctionnent les autres tests ?

Les tests antigéniques

Les tests antigéniques rapides viennent en complément des tests RT-PCR qui restent la technique de référence pour la détection de l’infection à la Covid-19. Comme le test RT-PCR, il consiste en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon.

Les pharmaciens peuvent (entre autres) réaliser les tests antigéniques dans leur cabinet, au domicile du patient, ou au sein des officines ou dans des barnums. 

Le résultat est disponible en 15 à 30 minutes. Les tests sont pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sans avance de frais (gratuits) sans exception pour les personnes avec ou sans symptôme de la Covid-19 et pour les personnes cas contact.

Les autotests antigéniques sur prélèvement nasal

Il est en vente libre en pharmacie.  L’autotest est à réaliser soi-même, à l’aide d’un écouvillon introduit dans le nez. Suivre rigoureusement le guide d’utilisation fourni lors de l’achat.  Le résultat est donné au bout de 15 à 20 minutes, selon la notice du fabricant. Le prix maximum de vente d’un autotest est de 5,20 euros. Les autotests ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie.

Vous avez encore un doute, une question ? :

Quoi qu'il en soit, restons prudents !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne