Connexion en tant que membre

Caisse des Français de l'étranger - CFE Les Adolescents Les Risques naturels Les soins Vos enfants

L’alcool et les adolescents


Teen alcohol addiction conceptPlusieurs enquêtes évoquent régulièrement la relation à risque qui peut exister entre les adolescents et l’alcool. Dernièrement, le « binge drinking », c’est-à dire une consommation massive et ponctuelle d’alcool a été mis en avant dans les médias. Ce type de phénomène n’est pas facile à aborder avec les adolescents, tout comme le rapport à l’alcool d’une manière générale. 

Facile à se procurer, même si, dans certains pays, l’alcool est théoriquement interdit de vente aux mineurs, l’alcool a un statut à part. Parfois toléré par les familles, surtout lorsqu’elles-mêmes en consomment, c’est pourtant une substance psychoactive.

 

Binge drinking

Presque un rite initiatique pour les adolescents, ils sont nombreux à consommer de l’alcool, parfois en très grande quantité afin d’atteindre l’ivresse. On parle alors de « binge drinking ». Cette consommation intense d’alcool en très peu de temps, présente bien évidemment des risques pour la santé et votre adolescent en est probablement informé par vos soins, le personnel scolaire…

Les conséquences 

Outre les conseils et consignes que vous avez pu lui donner, n’hésitez pas à lui rappeler les réflexes à avoir en cas de problème ce qui lui permettra au moins d’avoir la bonne attitude au bon moment, pour lui-même et pour les autres, mais peut-être aussi de prendre plus de recul sur les conséquences d’une consommation excessive d’alcool.
Par exemple, que faire en cas de coma éthylique ? Si quelqu’un dans son entourage titube et s’effondre, a la peau froide et moite, a l’air de dormir, voire vomit ou urine sans se réveiller, rappelez-lui qu’il faut tout de suite le mettre sur le côté et appeler les secours. Ils vont alors l’emmener à l’hôpital pour le dégriser et le réanimer. Le coma éthylique, provoqué par l’absorption massive d’alcool, peut être mortel s’il n’est pas rapidement pris en charge.

Savoir dire NON

Autre point important à aborder, comment dire non, quand la « pression » des autres est forte ? La peur d’être exclu du groupe d’ami, de ne pas faire comme les autres peut pousser certains jeunes, pourtant peu enclins à boire, à dépasser leurs limites. Vous pouvez alors lui suggérer de réfléchir en amont d’une soirée à des réponses face aux sollicitations ou mettre en place des astuces pour ne pas aller trop loin sans avoir l’impression de tenir tête au groupe : par exemple, garder son verre plein en humectant seulement ses lèvres ou, s’il est vide, d’accepter de le remplir, mais d’aller le vider discrètement ou l'abandonner sur un coin de table.

Il faut aussi bien garder à l’esprit que les législations ne sont pas les mêmes en France et à l’étranger. Les conséquences d’un état d’ivresse au regard de la Loi, hors de l’hexagone, peuvent engendrer des surprises et des déconvenues ou bien pire. Il est donc aussi indispensable d’informer son adolescent sur les peines encourues par les mineurs dans votre pays d’accueil en cas de consommation d’alcool ou en cas d’état d’ivresse.

Bon à savoir :


La Caisse des Français de l’Etranger édite également régulièrement le « Mag santé jeunes » qui s’adresse aux adolescents et porte sur différents sujets liés à la prévention et à l’éducation pour une bonne santé. Tous les numéros sont téléchargeables sur le site de la Caisse sur www.cfe.fr. Le numéro 8 est dédié à l'alcool à l'adolescence. N’hésitez pas à le suggérer à votre enfant !

Femmexpat vous conseille de lire :

Tout savoir sur le tabac et les jeunes

Le sommeil et les adolescents

Etudiants : Que faire en cas d'accident à l'étranger ?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !