Connexion en tant que membre

Amérique du nord Ma destination Mexique

Las posadas, piñatas etc. : coutûmes de Noël au Mexique

Ajouter à mes favoris

Pinata 1Pour vivre ces moments au Mexique depuis quelques années maintenant, en tant qu'expatriée, je vous fais part de ma surprise lorsque, pour la première fois, au début de mon expatriation dans ce pays, j'ai découvert sa tradition de Noël : "Las Posadas".

Une semaine entière du mois de décembre au moins est dédiée aux représentations de posadas. Les Mexicains tiennent beaucoup à cette tradition célébrée dans tout le pays. Les écoles en font des pièces de théâtre, des danses, des chants. Vous pouvez y participer, même en tant qu'adulte, c'est un excellent moyen d'apprendre l'espagnol ! Une très bonne expérience à vivre aussi, je confirme !

Laissez-moi vous expliquer donc ce que sont et d'où viennent les posadas.

Littéralement, ce terme signifie "auberge", en espagnol (sans jeu de mots ici !). A l'origine, les posadas se déroulent du 16 au 24 décembre. Ce sont les 9 soirées pendant lesquelles Marie et Joseph voyagent de Nazareth pour se rendre à Bethléem, en tant que pèlerins. Dans chaque ville étape, ils se faisaient héberger et nourrir par qui voulait bien...

Le 24 au soir, tout le monde sait ce qu'il s'est passé !

Les posadas et surtout la tradition qui tourne autour, étant catholique, est très importante aux yeux des Mexicains. A tel point que certains, pratiquent encore ces visites, dans la vie courante, à leurs voisins, pendant une semaine, voire plus. C'est une occasion rêvée de "faire la fête". Prévoyez de remplir votre réfrigérateur, au cas où ... c'est culturel dans votre pays d'expatriation !

La période des posadas se finalise par la destruction des piñatas par les enfants. Les adultes les suspendent généralement au milieu d'un espace vide et les enfants, le soir du réveillon de Noël, la battent jusqu'à la rompre, faisant tomber les bonbons.

Que sont les piñatas ?

La piñata traditionnelle est composée d'une partie centrale, qui, concrètement, est un petit vase rond, représentant la Terre et toute sa richesse naturelle. Autour, les 7 picots qui en partent, symbolisent les mauvaises actions des hommes sur cette planète, à savoir, les 7 péchés capitaux. Les picots sont colorés pour séduire, amuser, appâter, comme tout ce qui persuade l'Homme de pécher. Seuls les êtres humains empreints de vertus pourront en finir avec ces maux. C'est le bâton, porté par un enfant, avec toutes ses vertus, qui en vient à bout. La piñata ainsi rompue, laisse s'échapper du Monde, les "bonnes actions" (représentées par des sucreries : logique !)

Pourquoi cette procession est-elle tant représentée au Mexique, en dehors de l'occasion de faire la fête bien sûr ?

Son introduction date du 16ème siècle, quand l'Eglise catholique a voulu éliminer définitivement les fêtes aztèques qui étaient alors rendues en hommage à la naissance d'un de leur Dieu (dont le nom, imprononçable, s'écrit comme ceci : Huitzilopochtli). Ces dernières débutaient au début du mois de décembre. Cette raison est peu connue des étrangers au Mexique. D'où, dans la pratique actuelle, en plus de vouloir être libre de rester avec sa propre famille le 24 décembre, le lancement des représentations de posadas, plus tôt, au début de la seconde semaine de ce mois.

Anecdote personnelle, qui pourra peut-être vous servir :

Le premier Noël de mon expatriation au Mexique nous avons reçu la famille dont mon neveu de 2 ans. En bonne volonté de m'intégrer et de faire comme mes hôtes, une idée me vient : proposer à ses parents de monter une piñata, petite (elles peuvent être énormes) pour qu'il la casse à Noël. Le soir du 24, nous ne lui bandons pas les yeux, car trop petit et lui proposons de frapper cette piñata pour découvrir les belles surprises qu'elle contient. Le pauvre petit tape si doucement qu'il fait à peine bouger cet objet bien curieux ! Alors les adultes s'y mettent... au contraire, cette bête de papier et de colle nous force à frapper tellement fort pour réussir enfin à délivrer les sucreries, que le petit prend peur...

Tel le Père Fouettard, les piñatas peuvent autant fasciner que déplaire aux enfants. Elles sont très résistantes. Gardez des forces après le dîner de Noël pour les aider à récupérer les chocolats et faire de beaux rêves !

Feliz Navidad a todos ! (Joyeux Noël à tous)

 

MelanieSimonRazéMélanie Simon-Razé, www.Expat2work.com, pour Femmexpat.

Femmexpat vous conseille de lire :

Le système médical mexicain

MEXIQUE : A CONNAITRE AVANT DE PARTIR

"Tu pars au Mexique, mais tu n´as pas peur ?!"

Ma copine mexicaine

Vivre à Puebla, au Mexique


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point