Connexion en tant que membre

Le retour Ma vie en expatriation Retour vie pro en France

Retour à l’emploi après une expat, la grosse colère !


Avec son expérience en  RH, en mobilité internationale et en gestion de carrière, Alix Carnot, directrice associée d'Expat Communication, répond à vos questions sur les carrières des expatriés et de leurs conjoints.

Retour à l’emploi après une expat, la grosse colère d’Ariane !

La question de Catherine

Chère Alix,

« Voici le courrier que j’ai reçu hier.

J’essaie, à l’aide de vos conseils et de mon groupe de Job Booster Cocoon de m’accrocher et de croire dans mes chances de retrouver un travail après 15 ans d’expatriation. Là, j’avoue que c’est un coup de massue ! »

Bonjour Catherine !

Il y a 15 jours, vous êtes venue nous rencontrer dans nos locaux pour une journée de recrutement concernant le poste de « Chargé de projets marketing ».

Lors de cette journée, j’ai été très heureuse de faire votre connaissance.

Malheureusement, je suis au regret de vous informer que je n’ai pas retenu votre candidature outre les compétences et les qualités humaines dont vous avez su faire preuve.

J’ai hésité mais le fait que vous ayez été éloignée de l’entreprise plusieurs années constitue un risque au niveau de l’adaptation, du rythme, de la récence des connaissances  techniques, des résultats attendus et de l’enjeu de la mission [avec un budget de X millions d’euros annuels à gérer], que je ne souhaite pas prendre.

Je vous remercie du vif intérêt que vous avez montré à l’égard de notre société de voyages, et vous souhaite réussite dans vos futures démarches.

Recevez mes très cordiales salutations,                                                                                                                                                                         

AC.

Voilà, Alix, vous savez tout. Que me conseillez-vous de faire, d’abord pour retrouver le moral !

Catherine »

La réponse d'Alix

Chère Catherine,

Evidemment, la première réaction qui monte en moi est la colère. Colère devant l’inquiétude mal fondée de cette entreprise. Colère vis-à-vis de l’injustice qui vous est faite. Mais aussi colère de penser au gâchis que crée cette méfiance à l’égard de tous ceux qui ont un parcours atypique et pourtant ô combien riche comme le vôtre.

Et puis en prenant du recul, je me sens reconnaissante vis-à-vis de vous de nous remonter ce cas personnel ce qui me permet d’en faire un « cas d’école ».

Allons-y, en pensant à tous les autres conjoints qui ont les mêmes doutes que vous. Comment rebondir face à cette déception ?

Retrouvez cet article dans son intégralité sur Expat Value, le site de la carrière en expatriation.

 

Expat Value vous recommande de lire aussi :

150 structures qui facilitent la recherche d’emploi à l’étranger

Carrière : 20 ans après y croire encore !

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Le réseau ou l’appel de la machine à laver

Lost in translation – Quand l’expatriation coupe les ailes des « brave, brave girls »


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !