Connexion en tant que membre

La santé

La ménopause en expatriation


La ménopause est une étape importante dans la vie d'une femme. Comment vivre sereinement ce cap parfois difficile à appréhender ? D'autant lorsque l'on est en expatriation, une situation qui bouleverse bon nombre de nos repères - sans compter qu'en fonction de notre pays hôte, cela relève parfois du parcours du combattant de trouver les thérapeutes correspondants à nos besoins et à nos philosophies de soin.

 

Virginie Loth, art-thérapeute et naturopathe expatriée à Munich, a créé Louve et Lune pour accompagner les femmes francophones et leurs enfants, à traverser les différentes étapes de leurs vie. Elle nous livre aujourd'hui quelques clés pour vivre une ménopause épanouie.

 

La ménopause, une invitation à reprendre son pouvoir sur sa vie

On entend beaucoup parler des phénomènes hormonaux, modifications physiques, variations d’humeur, difficiles à vivre par certaines femmes. On oublie  de parler de la partie plus subtile, celle qui offre à la femme de devenir « sage », dans le sens de pleine de sagesse et d’expériences à transmettre dans un état d’esprit d’ouverture.

Entrer en ménopause est une occasion de se choisir, de dire un grand oui à la vie qui s’ouvre devant soi et dans laquelle il sera possible d’ouvrir ses ailes comme un magnifique papillon. Oui je vous assure que c’est possible, c’est une invitation formidable pour reprendre son pouvoir sur sa vie, sa santé et de faire des choix en conscience pour les années à venir et de devenir soi-même avec authenticité.

 

Petit détour par les hormones

La ménopause n'est pas fixée de façon brutale. Elle s’installe toujours en douceur et certains symptômes sont progressifs :

  • Menstruations régulières ou anormales (saignements très abondants et flux irréguliers)
  • Rétention d’eau
  • Irritabilité, parfois état dépressif, anxiété et nervosité
  • Diminution de la pulsion sexuelle
  • Prise de poids chez certaines femmes
  • Extrémités froides
  • Maux de têtes
  • Bouffées de chaleur
  • Sueurs nocturnes
  • Sécheresse vaginale
  • Perte osseuse et douleurs ostéo-articulaires
  • Sécheresse cutanée

 

Chez certaines femmes elle peut débuter plus tôt autour de 40/45 ans, voire avant. La moyenne se situe autour de 45 ans pour le début de la péri-ménopause qui est un processus normal ayant débuté au moment des premières règles.

Ce tableau de symptômes est comme un arrêt sur image. Chaque femme étant différente, chacune les vivra avec plus ou moins d’intensité. Néanmoins la période rend les femmes souvent hypersensibles.

En expatriation tout est neuf, c’est donc une occasion rêvée pour ne pas se figer dans des schémas de pensées peut-être dépassés et de choisir de poser un regard neuf sur votre vie.

 

Stress chronique, un sacré poison

Si vous êtes d’un tempérament stressé et que vous vivez sous pression, la péri-ménopause va être une invitation à ralentir pour se ménager et prendre soin de ses glandes surrénales. Ces glandes sécrètent entre autre le cortisol et l’adrénaline qui nous permettent de faire face au stress habituel de la vie. C’est ce qui nous fait vivre en permanence « sur le fil du rasoir ».

Hélas, nous n’écoutons pas toujours les signes qu’il nous envoie. Cependant l’épuisement des surrénales suite à un stress répété peut amplifier et compliquer le vécu de la péri-ménopause qui peut entrainer à la longue :

  • Anxiété chronique
  • Dépression
  • Troubles du sommeil
  • Maladies chroniques

Ces symptômes rajoutés à ceux de la péri-ménopause peuvent faire un cocktail explosif ! Même si l’expatriation peut rajouter du stress, il existe des moyens naturels pour l’apaiser.

 

Revoir sa routine !

Il peut être intéressant d’inventer ou de revoir votre routine « bien être » quotidienne, pour gérer ce stress qui peut empoisonner la vie et créer un phénomène inflammatoire chronique s’il n’est pas pris en compte.

 

1. Apprendre à s'écouter

Chaque matin prenez un temps pour :

  • Ecrire vos émotions, vos ressentis. Ce journal qui sera vitre fil rouge, n’est pas nécessairement destiné à être relu. Il est un exutoire, un lieu où vous déposer pour évacuer le trop plein d’émotions, liés à cette étape de vie.
  • Puis offrez-vous une méditation plus ou moins longue selon votre mode de vie. Certaines femmes préfèrent une marche en pleine conscience dans la nature. L’important est le focus que vous portez sur votre respiration. Dégustez la comme un cadeau !

 

2. Agir sur les leviers (liste non exhaustive)

> On vise une alimentation positive et bienfaisante

Apprenez à aimer votre corps, à prendre soin de lui avec douceur et empathie

Les modifications alimentaires sont souvent longues à mettre en place et c’est normal car on touche alors à bien plus qu’à la fonction nourricière. Il est juste de s’écouter et que plaisir et alimentation ne soient pas séparés.

  • Privilégier une alimentation pauvre en glucides pour protéger son pancréas et lutter contre le phénomène inflammatoire lié aux variations de glycémie
  • Prendre 3 repas par jour, dans une ambiance calme et détendue
  • Préférer et instaurer un petit déjeuner salé protéiné.
  • Privilégier un repas du midi complet comprenant de protéines, mais sans dessert, ni alcool ni produits laitiers, mais riche en fibres.
  • Le repas du soir est à prendre de référence le plus tôt possible pour éviter les problèmes de digestion et de surcharge hépatique (céréales complètes, légumes et légumineuses).
  • Manger une grande quantité et variété de légumes et fruits frais de saison, en préférant les fruits à distance des repas.
  • Choisissez des aliments de qualité biologique si possible. 
  • Consommer des protéines à tous les repas, en privilégiant les protéines végétales
  • Consommer des produits céréaliers avec précaution
  • Ingérer de bonnes huiles biologiques première pression à froid, huiles de lin, de noix, de cameline, d’olive ..pour des apports équilibrés en oméga 3 et 6.
  • Boire de l’eau au moins 1,5 l par jour

 

> On se chouchoute en privilégiant des soins de beauté au naturel

La simplicité est de mise. Revenir à l’essentiel est en fait le maitre mot de cette période de vie. Revenir aux fondamentaux, ne plus se laisser polluer par ce qu’on ne veut plus. Cela passe par une autre façon de consommer, entre autre pour ses soins de beauté.

  • Limiter le contact avec l’eau qui, si vous avez une peau sèche, va renforcer cette sensation de tiraillement.
  • Les hydrolats et les huiles végétales sont à l’honneur : l’huile de jojoba, l’huile d’argan ou encore l’huile de chardon marie sont d’excellentes alliées pour la protection de votre peau.  

 

Quel hydrolat choisir ?

  • à base de rose ou de géranium pour l‘éclat, la tonicité, la douceur et la féminité
  • ou encore à base de sauge pour lutter contre les méfaits du temps
  • ou enfin de lavande pour apaiser, relaxer, purifier

Vous pouvez aussi vous laisser guider de manière intuitive, votre choix sera le bon.

L’huile que vous appliquez sur votre visage, peut s’appliquer sur votre corps en émulsion sur une peau encore humide. Choisissez une huile essentielle qui vous fait du bien pour agrémenter votre huile végétale préférée.

 

 

 

Sans oublier également de :

> se préparer avant de rejoindre Morphée pour pallier les éventuels troubles du sommeil 

On se prépare une tisane/infusion réconfortante, on  se choisit un livre ou une méditation apaisante plutôt que des écrans.

> ramener du mouvement dans la vie, dans le corps, d’autant plus à cette période de vie afin de prévenir l’arthrose et des rhumatismes qui ne sont pas une fatalité

Écoutez-vous et dirigez vous là où votre cœur vous guide : marche simple ou nordique, jogging, sports en salle, yoga, Pilate qui sont tout à fait adaptés également).

> de s'ocytociner

L’ocytocine et la sérotonine sont deux neurotransmetteurs qui jouent véritablement un rôle d’anti dépresseurs au quotidien. La sérotonine est associée au bonheur et à la plénitude, l’ocytocine elle, à l’amour et à l’empathie. Stimuler leur production palliera à la chute des hormones sexuelle et vous permettra de sourire à la vie ! Mais comment activer leur production ? Comment l’entretenir ?

 

Comment stimuler naturellement la production de sérotonine et d’ocytocine ?

  • Faites des câlins, faites-vous masser et stimuler le sens du toucher, respirer de l’huile essentielle de sauge sclarée, ou une autre fragrance qui vous donne de la joie, veillez à avoir un bon équilibre de la flore intestinale, exposez vous à la lumière extérieure, soyez au contact d’autres personnes, pratiquez la méditation, relaxation, sophrologie, yoga du rire ..
  • Jouez d’un instrument de musique ou chanter, jouer avec vos enfants, occupez vous d’animaux, choisissez une activité où vous vous sentez utile, mangez sainement, faites vous plaisir, pratiquez l’art de la gratitude, jardinez, cultivez le positif, réveillez votre créativité et donnez rendez vous à votre enfant intérieur …..

 

 

Se choisir enfin

Que vous ayez des enfants ou non, il se peut que vous ayez consacré votre vie à votre famille, un travail, des activités associatives et que vous vous soyez un peu perdues en cours de route. La ménopause est l’occasion de revoir ses priorités, ses activités et de se dire un grand oui, à se choisir et à mettre en place des actions pour prendre soin de vous.

Le temps est venu de faire le bilan du positif et de porter votre attention sur le moment présent.

 

La vie est composée de cycles, celle de la femme l’est d’une manière singulière

Il est temps d’honorer le cycle qui se présente pour oser vivre et devenir soi et repenser le chemin sur lequel vous souhaitez poser vos pas.

C’est le temps de faire ses deuils (les enfants quittent le nid, changements professionnels, familiaux, de couple..) et de libérer sa créativité qui va pouvoir se manifester sous d’autres formes. L’arrêt du flux sanguin des menstruations va se transformer et une autre créativité, plus personnelle va jaillir qui vous permet de faire se rejoindre vos aspirations profondes et votre réalité.

 

Je vous souhaite bon vent, quel que soit le pays où vous vivez, n’oubliez pas que la ménopause est une période singulière qui peut être l’occasion d’un nouvel envol, une meilleure connaissance de soi pour vous choisir et vous accomplir dès aujourd’hui sur votre chemin.

 

Virginie Loth

www.louveetlune.com

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous conseille également de lire :

Quand les maux persistent… Comment gérer la douleur chronique en expatriation ?

Des solutions naturelles pour gérer les émotions du déménagement

Pourquoi et comment aborder l’aromathérapie en expatriation


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne