Connexion en tant que membre

Fiche pratique Les Véhicules

Le permis de conduire à l’étranger


Le permis de conduire à l'étrangerVous partez en expatriation et vous avez prévu de conduire à l'étranger.

Pouvons-nous conduire avec le permis français en Afrique du Sud, en Norvège ou au Cameroun ? Faut-il l'échanger, passer un permis local ou un permis international ? Et au retour, comment ça se passe ?

On fait le point sur toutes ces questions.

 

 

Circuler dans l'Union européenne

Permis national

Votre permis de conduire français est valable partout au sein de l’Espace Économique Européen. L’EEE comprend les 27 pays de l’Union Européenne ainsi que l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein. En effet,  depuis le 1er juillet 1996, il est possible de conduire dans tous les pays de l’EEE avec votre permis français sans aucune limite de temps. 

Tout permis de conduire délivré par un état membre de l’UE est reconnu par les autres. Il n’est, par conséquent, pas obligatoire de demander un permis de conduire international ou d’échanger votre permis français contre un permis local, vous pouvez tout de même en faire la demande si vous le souhaitez. Cependant, il est conseillé de faire enregistrer votre titre.

Une attestation d’enregistrement vous permet en effet d’accélérer les démarches car seul l’Etat dans lequel vous êtes résident pourra vous délivrer un duplicata de votre titre. Dans le cas où votre permis de conduire viendrait à expirer, il y a possibilité de demander l’échange de votre titre.

Dans ce cas, il vous faudra impérativement le faire avant la date de fin de validité de celui-ci.

Attention ! Un permis de conduire français obtenu par échange d’un permis de conduire émis par un État hors Union Européenne n’est pas automatiquement reconnu par les autres États membres de l’Union Européenne. Il convient donc de se rapprocher de l’autorité compétente pour savoir si votre permis de conduire est valable.

 

Retour en France

Vous venez ou revenez en France ? Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire étranger, en provenance d’un pays de l’UE, alors votre permis est considéré comme valable en France, à condition d’être en cours de validité. Vous avez la possibilité de demander l’échange de votre titre contre un permis de conduire français, notamment si sa validité arrive à expiration.

Vous pouvez également demander que votre titre étranger soit enregistré. Une attestation justifiant cet enregistrement vous sera alors délivrée et vous permettra d’accélérer les démarches en cas de pertes ou de vol de votre permis, car seul l’état dans lequel vous êtes résident pourra vous délivrer un duplicata.

 

 

Circuler hors Union Européenne

Pays avec équivalence

Dans le cas où votre pays a signé un accord de réciprocité, vous pourrez faire sur place les démarches d’échange de permis. Vous pourrez toutefois présenter, les trois premiers mois, votre permis de conduire français. Mais au-delà, vous devrez présenter un permis de conduire local. Dans tous les cas, si votre pays d’accueil a conclu un accord de réciprocité, vous n’aurez pas à repasser de permis sur place.

Il s’agit de faire un échange : votre permis de conduire français vous permettra d’obtenir un permis local sans frais ni examen supplémentaire.

Certains États des USA et du Canada on signé un accord avec la France. Pensez donc à vous renseigner auprès du consulat.

 

Pays sans équivalence

Si le pays n’a pas signé d’accord de réciprocité, vous êtes dans l’obligation de vous soumettre à l’examen local du permis de conduire. Vous pourrez toutefois présenter les trois premiers mois votre permis de conduire français. Mais au-delà, vous devrez présenter un permis de conduire local.

Renseignez-vous sur place auprès des auto-écoles pour connaître les procédures locales. Néanmoins, si vous êtes titulaire d’un permis international, celui-ci devrait vous autoriser à conduire.

 

Permis international

La durée de validité du permis international est relativement courte. N’hésitez pas à passer le permis local directement ou dans les mois qui suivent votre arrivée. En effet si vous restez pour une longue durée, il sera tout de même nécessaire de passer les épreuves du permis local.

Avantage

Dans un pays non-signataire d’un accord de réciprocité avec la France, mais qui reconnaît le permis international, vous n’avez pas à entreprendre les démarches nécessaires pour l’obtention d’un permis local, qu’elles soient administratives (échange de permis) ou pratiques (examen pour le permis local). Les démarches pour obtenir le permis international sont gratuites.

 

Contrainte 

Le permis international « remplace » le permis local sur une durée de 3 mois à 1 an, dépasser ce délai et il vous faudra passer le permis local ou échanger votre permis international contre un permis local. Certains pays ne reconnaissent pas forcément le document.

Vous pourrez faire la demande du permis international auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture du domicile. Prudence toutefois, certaines sous-préfectures n’intègrent pas de service de permis international. 

Vous devrez fournir les pièces suivantes :

 

Si vous souhaitez obtenir le permis international mais que n’avez pas le temps ou la possibilité de le faire, vous pouvez désigner une tierce personne par procuration. Elle devra se munir en plus des pièces mentionnées : une procuration établie sur papier libre l’autorisant à retirer le permis et une pièce d’identité personnelle.

Attention ! Veillez à conserver le permis français car sans ce document officiel, le permis international n’a aucune valeur.

Si vous séjournez dans un pays qui n’est cité dans aucune des deux listes ci-dessus, vous serez dans l’obligation de repasser des examens pour obtenir le permis local.

 

Liste des pays ayant signé un accord de réciprocité avec la France : 

  • A : Afrique du Sud, Algérie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, Arabie Saoudite, Arménie (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Australie, Azerbaïdjan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992),
  • B : Bahamas, Bahreïn, Belize, Bénin, Bhoutan, Biélorussie (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Birmanie, Bolivie, Botswana, Brésil (échange limité à certains territoires ou États), Brunei, Bulgarie, Burkina (sauf permis de catégorie D), Burundi,
  • C : Cameroun, Canada (échange limité à la province du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario, permis de catégorie B seulement, et à la province de Terre-Neuve), Cap-Vert, Centrafricaine (la République), Chypre, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Côte d’Ivoire (permis de catégorie B seulement), Croatie, Cuba,
  • D : Djibouti, Dominique,
  • E : Égypte, Émirats arabes unis, Équateur, Estonie (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), États-unis (échange limité à certains États), Ethiopie,
  • G : Gabon, Gambie, Géorgie (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Grenade, Guatemala, Guinée Bissau, Guinée équatoriale, Guyana,
  • H : Honduras, Hong Kong, Hongrie,
  • I : Iraq,
  • J : Jamaïque (échange limité aux permis A et B uniquement), Japon, Jordanie,
  • K : Kazakhstan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Kenya, Kirghizistan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Koweït,
  • L : Laos, Lettonie, Liban, Liberia, Libye, Lituanie,
  • M : Macao (échange pour les permis délivrés avant le 31/12/1999), Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Malte, Maroc, Maurice, Mauritanie, Monaco, Mozambique,
  • N : Namibie, Népal, Nicaragua, Niger,
  • O : Oman, Ouzbékistan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992),
  • P : Pakistan, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Philippines, Pologne,
  • R : Roumanie, Russie,
  • S : Saint-Christophe-et-Niévès, San Marin, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, Salvador, Samoa occidentales, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Serbie-et-Monténégro, Seychelles, Slovaquie, Slovénie, Sierra Leone, Singapour, Soudan, Suisse, Suriname, Swaziland, Syrie,
  • T : Taïwan, Tadjikistan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Tchad, République Tchèque, Togo, Tunisie, Turkménistan (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992), Turquie,
  • U : Ukraine (échange limité aux permis délivrés avant le 01/01/1992),
  • V : Vanuatu, Iles Vierges britanniques, Vietnam.
 

Liste des pays reconnaissant le permis international

  • A : Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Andorre, Arabie Saoudite (sauf pour les femmes), Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan
  • B : Bahreïn, Belgique, Bénin, Bhoutan, Biélorussie, Botswana, Brésil, Bulgarie
  • C : Cameroun, Canada (sauf les territoires du nord-ouest et certaines conditions de durée), Chili, Congo, Côte d’Ivoire, Croatie, Cuba
  • D : Danemark, Djibouti
  • E : Égypte, El Salvador, Espagne, Estonie, États-unis (selon états)
  • F : Finlande,
    G : Gabon, Gambie (sous certaines conditions), Géorgie, Grèce, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane
  • H : Honduras, Hongrie
  • I : Inde, Indonésie, Iran, Israël, Italie
  • J : Jamaïque, Jersey, Jordanie
    K : Kazakhstan, Kenya, Koweit
  • L : Laos, Lesotho (sous certaines conditions), Lettonie, Liban, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg
  • M : Macédoine, Madagascar, Mali, Mauritanie, Maroc, Mexique, Moldavie, Monaco, Myanmar (sous certaines conditions)
  • N : Namibie, Nicaragua (sous certaines conditions), Niger, Norvège, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande
  • O : Oman, Ouzbékistan
  • P : Pakistan, Panama, Pays-bas, Philippines (sous certaines conditions), Pologne, Polynésie française
  • Q : Qatar (sous certaines conditions)
  • R : Rép. Centrafricaine, Rép. Dominicaine, Rép. Tchèque, Roumanie
  • S : San Marin, Sénégal, Seychelles, Sierra Léone, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Suède, Suisse, Syrie
  • T : Tadjikistan, Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Togo, Trinité et Tobago (sous certaines conditions), Tunisie, Turkménistan
  • U : Ukraine, Uruguay
  • V : Vatican
  • Z : Zimbabwe

 

Pour en savoir plus :

Les Ambassades et Consulats étrangers en France vous informent sur les conditions de reconnaissance ou d'échange de votre permis de conduire français : liste des Ambassades et Consulats étrangers en France.

Pour plus d'informations sur le permis international, consultez le site du Service Public.

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

GARDER MA VOITURE AU GARAGE PENDANT MON EXPATRIATION

Le permis de conduire International

Sécurité routière sur les routes de vos vacances d'hiver

Importer son véhicule en France (hors Union Européenne)

PREMIERS TOURS DE ROUE

PRENDRE LE VOLANT ! TEMOIGNAGES


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !