Connexion en tant que membre

Etats-Unis Gastronomie

Estelle, auteur du « Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis »


 

Estelle, auteur du "Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis"
Crédit photo - In The Eye Photography

Estelle, auteur du "Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis"

Estelle, qui êtes-vous, quel est votre parcours d'expat ?

Je m’appelle Estelle, j’ai 36 ans et je vis en Pennsylvanie depuis juin 2002. Apres avoir grandi dans la région parisienne, je suis allée poursuivre mes études d’ingénieur chimiste à Strasbourg. Mon diplôme en poche, j’ai décroché un poste de volontariat international en entreprise (VIE) dans une entreprise de chimie implantée en Pennsylvanie. Je pensais retourner en France à la fin de ma mission mais le hasard en a décidé autrement puisque j’ai rencontré, puis épousé, un Américain avant la fin de ma mission !

a

Je vis aujourd’hui avec mon mari et mes deux filles âgées de 8 et 2 ans dans une petite ville de Pennsylvanie située à une heure de route de Philadelphie.

 

Pourquoi avoir lancé un blog, que cela vous apporte-t-il ?

Comme d'autres expatriés et immigrants français, j'ai ouvert mon blog (qui porte le déjà savoureux titre de "Le hamburger et le croissant", ndlr) pour rester en contact avec mes proches et continuer ma pratique du français. Ma maitrise de l’orthographe commençait à sérieusement souffrir du manque de pratique de ma langue maternelle et je voulais vite enrayer cela ! Très vite, mon petit coin sur la toile s’est transformé en un carnet gourmand où documenter mes recettes de cuisine américaines (pancakes, peach cobbler, cookies aux pépites de chocolat, etc.) et partager mes découvertes gourmandes dans ce fascinant pays. Je veux montrer qu’on peut très bien manger aux Etats-Unis, à condition de savoir où aller !

A l’époque où j’ai commencé mon blog, en 2004, ma vie sociale était quasi inexistante. En publiant mon premier billet, j’ai fait le souhait, sans trop y croire, que mon blog me permette de faire connaissance avec d’autres Français de ma région. Un an plus tard, en 2005, mon souhaite a été exaucé : je suis devenue proche de plusieurs Françaises mariées, comme moi, à des Américains et certaines sont devenues, plusieurs années plus tard, de très bonnes amies. J’ai même organisé des rencontres de lecteurs en 2006, comme on peut le voir ici.

a

Vous avez publié un ouvrage, "guide de survie alimentaire aux USA", qui a beaucoup évolué : d'un petit pdf vous en êtes aujourd'hui à la deuxième édition d'un e-book : racontez-nous la genèse du projet...

2015-05-30 14.51.26L'histoire du guide a commencé il y a plusieurs années, à une époque où je consacrais l'essentiel de mon temps libre à alimenter mon blog. En 2006, je publiais trois billets consacrés aux produits laitiers et pâtissiers américains dans lesquels j’expliquais, entre autres, la différence entre la sour cream et la crème fraiche, comment identifier la levure chimique au supermarché (un indice : elle ne se vend pas en sachets) et dans quelles recettes utiliser la farine de type all-purpose. Devant la popularité de ces billets, je décidais d'en rassembler le contenu dans un « Petit guide de survie alimentaire à l’usage du gourmand français aux Etats-Unis », un document de 12 pages à télécharger au format PDF sur mon blog.

Année après année, je n’ai cessé de recevoir des messages de remerciement pour ce petit guide, on me demandait même d’en accroitre la portée pour traiter du sujet des pommes de terre (les variétés cultivées aux Etats-Unis sont différentes de celles cultivées en France) et livrer mes bonnes adresses. Après l’avoir longtemps rêvée, la mise à jour du « Petit guide de survie » à jour s’est finalement concrétisée au mois d’avril de cette année.

a

Le « Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis », c'est aujourd'hui 48 pages de repères, de conseils et de bonnes adresses pour bien manger aux Etats-Unis. Aux deux chapitres originaux consacrés aux produits laitiers et pâtissiers se sont donc ajoutés huit chapitres et trois lexiques d'ingrédients. Au programme, produits laitiers et pâtissiers, bien sûr, mais aussi viande, œufs, chocolat, pommes de terre, survivre à la première sortie au restaurant et la liste quasi-compréhensive de toutes mes bonnes adresses. Et si le chocolat Côte d'Or vous manque vraiment, je vous donne plus d'une source pour vous en procurer.

a

Que vous a apporté ce projet ? Avez-vous d'autres pépites en réserve ? Des idées à développer ?

Je suis très touchée par les témoignages des lecteurs qui m’écrivent pour me remercier des informations contenue 2015-05-10 11.02.52dans le Guide. Plusieurs regrettent de ne pas l’avoir lu plusieurs années plus tôt et j’espère donc réussir à mieux faire connaitre mon travail auprès des candidats au départ, notamment par l’intermédiaire de cette interview. J’espère également pouvoir offrir une version papier du Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis afin de répondre à la demande de certains lecteurs.

Dans l’esprit du Guide de survie, j'ai décidé de tester 37 chocolats produits aux Etats-Unis pour célébrer mon 37ème anniversaire le 31 octobre prochain (le jour de Halloween). Contrairement à ce que semblent penser beaucoup de Français, il y a une grande variété de chocolats de qualité aux Etats-Unis. Mon souhait est de faire découvrir de nouveaux chocolats favoris comme ceux des marques TheoTwenty-Four BlackbirdsDick Taylor ou encore Taza. Vous pourrez suivre mes progrès sur la page Facebook du projet ainsi que sur mon compte Instagram (#37Chocolats). Les revues seront filmées en anglais, postées sur YouTube et relayées sur mon blog. Vous pouvez visionner la première vidéo ici !

J’aimerais continuer de publier des guides de survie sur d’autres sujets mais le prochain guide ne verra probablement pas le jour avant 2016.

 a

Votre blog et votre livre ont-ils changé votre expérience de vie à l'étranger ?

Les premiers temps dans un pays étranger peuvent être très difficiles quand on est expatrié ou immigrant. Avoir un blog est un excellent moyen de reprendre le contrôle d’une situation qui nous frustre ou nous échappe. Les amitiés créées par l’intermédiaire du blog me sont très précieuses.

Le blog a été le moyen pour moi de maintenir un niveau de français correct, de réinventer mon identité dans un nouveau pays et de recréer une vie sociale. Il m’a permis de passer du statut de victime (le mot est fort mais je pense que les lectrices qui ont suivi leur conjoint à l’étranger savent exactement de quoi je parle) à celui d’actrice de ma vie.

a

Est-ce compliqué pour vous de gérer votre blog à succès en même temps qu'un boulot à plein temps et qu'une famille ? Quelles sont vos "recettes" pour réussir un bon équilibre ?

 

J’ai justement quitté un emploi salarié à temps plein début mars car la vie que je vivais alors ne laissait plus de place à ce qui m’importait. Après plusieurs mois de doutes, j’ai donc donné ma démission dans l’espoir, une fois encore, de réinventer mon quotidien.

Aujourd’hui, je travaille depuis la maison ou d’un café trois fois par semaine : j’alimente mon blog, promeus mon Guide de survie et tente de faire avancer mon projet « 37 chocolats » ! Je travaille également à temps partiel pour le site Le Panier Français, un site où les expats trouveront des produits français aux Etats-Unis. Il s’agit d’une entreprise familiale créée par un gourmand passionné avec qui je partage la même éthique de travail.

La seule recette pour trouver l’équilibre consiste selon moi à être très flexible car nous devons savoir sacrifier certaines choses pour vivre la vie que l’on souhaite vivre. Plus concrètement, j’ai toujours un congélateur remplis de légumes surgelés !

 a

A qui s’adresse votre guide ?

Ce guide s’adresse aux francophones du monde qui prévoient un séjour de plus ou moins longue durée en Amérique du Nord, qu’il s’agisse des Etats-Unis ou du Canada. J’ai des lecteurs d’origine suisse, par exemple, ainsi que plusieurs lecteurs de France qui vivent aujourd’hui au Canada.

 a

On vous cite aux côtés de "The French Laundry", un mot sur cet ouvrage ?

The French Laundry est un restaurant gastronomique de la Napa Valley considéré depuis des années comme l’un des meilleurs restaurants américains. The French Laundry Cookbook est, comme tous les ouvrages du chef Thomas Keller, un superbe ouvrage très précis, magnifiquement illustré et très imposant (il pèse plus de deux kilos !).

a

Comment se procurer votre guide ?

Vous pouvez acheter le Guide de survie alimentaire via ce billet de mon blog ou directement sur la plateforme Gumroad. Les lectrices du site FemmExpat pourront bénéficier de 20% de réduction sur le prix de 10,99$ avec le code « femmeexpat » jusqu’au 30 septembre 2015.

 a

Avez-vous un message à faire passer aux femmes expatriées, aux US ou dans le monde ?

Les difficultés administratives et alimentaires des débuts peuvent être très décourageantes. Accordez-vous quelques minutes par jour pour pester contre les problèmes mais continuez d’avancer  coûte que coûte.

--

FemmExpat vous recommande ces articles :

- Cuisine Mei Wenti, les trucs de la cuisine française, version trilingue (Chine)

- Ma cuisine russe

- Ateliers cuisine et macarons à Tokyo

- Pesto&Chantilly, le blog cuisine de deux françaises qui se sont connues via FemmExpat

- Sophie, "french personnal chef" en Californie


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !