Connexion en tant que membre

Gastronomie

La crêpe, une valeur sûre en expat


crêpe valeur sure en expatQuand on commence à avoir quelques expats dans sa besace, on sait qu’en matière culinaire, la crêpe est une valeur sûre. D’abord parce qu’elle a le bon goût de la maison, et ensuite, parce que du point de vue de la gastronomie mondiale, la crêpe, c’est un classique.

Quel pays ne possède pas sa crêpe locale ? Alors cette année, pour la chandeleur, la crêpe, on la déguste locale ou française : hauts les cœurs !

La crêpe, ce bon goût de la maison

La vérité, c’est qu’avec seulement quelques simples et quasi universels ingrédients, on retrouve le bon goût de son enfance, de sa maison, de son lointain chez-soi. Combien d’ados n’avons-nous pas consolé autour d’une bonne crêpe « comme chez mamie » ? Avec quel plaisir non dissimulé n’avons-nous pas accepté de faire partie du comité crêpes avec les autres mamans de l’école française, pour la traditionnelle chandeleur ? Quand le bon pain français manque, quoi de plus simple pour se remonter le moral que de préparer des crêpes pour sa tribu ?

La galette, c’est universel

En expat, on sait aussi que l’on pourra souvent se tourner vers la crêpe locale. En préparant cet article, nous avons trouvé près d’une vingtaine de spécialités locales de galettes et crêpes de toute sortes. Et nous en avons sans doute oublié... Alors, il est vrai, toutes ne se dégustent pas spécialement à la chandeleur. Et si cette année, la crêpe de mamie vous branche moins que la crêpe locale, ou si vous êtes en manque de voyage… lancez-vous ! Nous avons sélectionné quelques recettes.

Crêpes et traditions : pas que chez nous !

Les Tamales du Mexique : La Chandeleur est au Mexique associée à la galette des rois : en effet c’est celui qui a la fève du gâteau des rois qui est chargé de préparer des « tamales » ! Petits pains de maïs souvent préparés à la vapeur, ils peuvent aussi bien être sucrés que salés. Presque 300 variétés de tamales se battent en duel dans le pays des tortillas. Il y en a donc pour toutes les papilles : triangulaires, rectangulaires ou carrés, cuits dans des feuilles d'avocatier, d'acuyo, de bananier ou de maïs, garnis de tout ce qui vous inspire : fruits secs, viande, de poisson, piments… ! Une jolie recette ici.

Les blinis de Russie : En Russie, les blinis sont une spécialité de saison également, non pas de la Chandeleur, mais plutôt de Carnaval. En effet, la tradition veut que la semaine avant le début du grand Carême de Pâques, alors que selon le rite orthodoxe la viande est déjà bannie des repas, les familles se retrouvent autour des festivités de la Maslenitsa, dernière occasion de faire la fête avant le jeûne pascal. Au centre de cette semaine, il y a le blini. Les recettes sont très nombreuses, mais notre cœur penche vers celle-ci, que l’on dégustera brûlante et garnie de poissons fumés.

Tour du monde des crêpes : les salées

Les « Jian Bing » de la Chine du Nord. Pas de lien avec la chandeleur ici, puisque cette galette est plutôt une spécialité populaire que l’on déguste dans la rue en se rendant au travail ou au petit-déjeuner. Vous trouverez une chouette recette en vidéo ici.  

Les « farinata » d’Italie (ou la Socca de Nice). Originaires de Ligurie, ces galettes à base de farine de pois chiche se dégustent nature, ou avec très peu d’ingrédients (selon les régions : pesto, gorgonzola, romarin, oignons frais…) mais toujours fraîches et à la sortie du four !

En Italie aussi, la piadina romagnola, une crêpe au saindoux à garnir qui nous a fait de l’œil en écrivant cet article… Une jolie recette à tester ici.

Les Banh Xeo du Vietnam. Là aussi, ce sont des crêpes salées avec du curcuma, du porc et des graines de soja. On les déguste en entrée ou en plat… 

Il y a aussi les galettes qui s’apparentent plus à du pain traditionnel, mais qui ont toujours la forme de crêpes !

Les célèbres Naan ou les Paneer paratha ou encore les Chapatis d’Inde, les Man’ouche du Liban (une bonne recette ici) ou encore les « injera » d’Ethiopie. Préparées à base de teff, une variété de céréale cultivée depuis la nuit des temps en Ethopie, ces galettes au levain moelleuses constituent l'aliment de base de cette gastronomie. Une jolie recette et des explications ici. 

Et voici notre tour du monde des sucrées

Les « qatayefs » de Palestine. En réalité, il s’agit d’une crêpe épaisse que l’on plie en deux en la fourrant fourrée de fromage ou de noix, lui donnant l’aspect d’une demi-lune ou d’un petit chausson. C’est un dessert typique du Ramadan.  Recette en vidéo ici

Les « crumpets » d’Angleterre. Une véritable institution Outre-Manche, au petit-déjeuner ou au tea time ! Difficile de vous dénicher la meilleure recette de ces petites crêpes gonflées à la levure boulangère… alors on vous propose celle de Jamie Oliver.

Les « Dadar Gulung » de Bali, de jolies crêpes de couleur verte à la noix de coco que l'on a bien envie de tester en attendant de pouvoir voyager... Recette ici.

Les « aebleskivers » du Danemark. Des crêpes en forme de boule qui sont cuites dans une poêle avec des trous demi-sphériques. On les déguste plutôt autour de Noël. Des explications ici. Ses cousines hollandaises, les « poffertjes » leur ressemblent beaucoup... une recette par ici

Les « baghrir » du Maghreb ou les "crêpes aux mille trous". Ni blini, ni pancake, ni crêpe, elle porte bien son nom ! Une recette inratable ici, à garnir de miel. 

Impossible de toutes les lister... mais n'hésitez pas à nous signaler un oubli monumental, ou à nous livrer vos propres recettes et traditions de la chandeleur !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

Femmexpat vous conseille de lire :

En février, je suis une crêpe cramée !

Rosée à la Chandeleur, hiver à sa dernière heure

Première expat, première crêpe !

Les crêpes : la recette

>> Retrouvez ici l'agenda complet de nos ateliers Expat online


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Femmexpat Conférences en ligne