Connexion en tant que membre

Culture Ma vie en expatriation Vie d'expat

Rosée à la Chandeleur, hiver à sa dernière heure


chandeleur-HPLe 2 février, comme tous les ans, nous fêtons la lumière, la fécondité et la chandeleur. Nous fêtons aussi la fin de l’hiver, pour l’hémisphère Nord (enfin, fin de l'hiver, fin de l'hiver, j'aimerais vous y voir, tiens).

C’est par excellence la fête de la lumière et que ceux de l’hémisphère sud nous pardonnent, mais c’est le Pape Gélase 1er qui l’a instaurée au V° siècle et il n’était pas très au courant de ce qui se passait de l’autre côté de la terre. Christophe Colomb n’arrivera que dix siècles plus tard, alors on l’excuse.

 

 

Un peu de culture

Le mot chandeleur vient de candela : la chandelle. Donc en déduira avec la finesse qui nous caractérise, que cette fête est liée à la lumière. Bingo ! Enfin jusqu’à notre époque troublée, ma bonne dame, puisque maintenant il n’y a plus de saisons !!! Revenons à nos moutons.

 

Chez Crepusus le Romain

Le 15 février, Crepusus le romain fête le retour de la lumière, la fécondité (de la terre et de la femme) pendant les Lupercales. Pour ce faire, il invite tous ses amis romains à de grandes libations. On commence par une grande procession avec des torches pour chasser le malin, faire fuir le gel qui pourrait ruiner les récoltes. Comme cette promenade est fatigante, tout ce beau monde se retrouve couché autour de grandes tables et jusqu’au bout de la nuit ils fêtent le retour de la lumière. Comme certains sont très pointilleux, ils testent aussi la fécondité de la femme ... Mais Valentin le Saint qui avait un léger contentieux avec nos amis les romains, va leur griller la politesse en instituant la fête des amoureux le 14 février qui trouvera un large écho chez, devinez qui... les femmes !

 

Chez Magimix le Celte

On retrouve le mythe de la purification et la fin des grands froids. On en a fini de se tapir dans sa hutte et Magimix retrouve ses chasseurs pour purifier l’eau, tandis que madame Magimix prépare avec ses copines des galettes de sarrasin, déjà l’ancêtre de la crêpe.

 

Chez Moshe l’hébraïque

Là on est plus sérieux, on fête la purification. Les témoignages qui nous sont parvenus parlent de la fête des relevailles quarante jours après la naissance du roi des juifs. Comme le petit Jésus est né le 25/12, forcément, en février, Marie doit se purifier. Marie, comme chacun sait, était très sage et était enceinte par la volonté de l’Esprit Saint. Mais bonne fille, elle est quand même allée au temple présenter son fils, le petit Jésus. Mais là elle fait une rencontre qui ne lui prédit rien de très joyeux pour l’avenir puisque Simon lui décrit le destin tragique de son fils. Les libations de la fête des candela se résumaient aux pigeons et autres petits oiseaux que l’on dégustait ce jour là.

 

Chez Gélase 1er le catholique

Gélase 1er , pape au V° siècle, a décidé de remettre de l’ordre dans les orgies pas du tout à son goût auxquelles se livraient les romains, ces païens ! Fini les grandes processions dans les rues, sujettes à tous les débordements ! On remplace dès lors les torches par des cierges bénis , la cérémonie à lieu dans des endroits de culte et chaque chrétien se doit de ramener le cierge allumé dans son foyer pour prouver que Dieu est la lumière du monde. Cette fête de la lumière devient alors une fête religieuse en reprenant le rite hébraïque des relevailles que l’on étend à toute l’année. Moins drôle mais moins décadent !

 

Pourquoi les crêpes ?

Les crêpes sont une évolution des galettes de céréales des romains, de celles de sarrasin des gaulois. Le rond jaune de la crêpe symbolise la forme et l’éclat du soleil. Gélase 1er lui qui avait une notion du « marketing » développée, appâtait ses pèlerins par des galettes de froment faites avec la farine de la saison précédente, histoire d’écouler les stocks et de faire de la place pour la récolte prochaine qui ne tarderait plus.

 

Après la culture, la confiture

Cette fête réjouit les enfants et les papilles. On regarde, en salivant la pile de crêpes qui augmente tandis que chacun tente de faire sauter la sienne avec, au creux de sa main, une piécette pour attirer la prospérité. Il faut une certaine dextérité parce que faire sauter une crêpe en la retournant, ce n’est déjà pas facile et d’une seule main, bonjour les dégâts ! Les anciens disposaient une crêpe au-dessus de l’armoire afin d’ assurer de bonnes récoltes pour l’année à venir..

La crêpe se décline différemment selon les cultures : une pâte plus ou moins épaisse, avec de la bière en Belgique, des blancs d’œufs battus en Russie, de la farine de maïs au Mexique, au sarrasin dans l’ouest, salée, sucrée toutes les variantes sont possibles.

Vous qui êtes aux quatre coins du monde , faites partager cette tradition autour de vous, elle a toujours un vif succès. Disposez toutes les garnitures, chocolat, sucre, confiture, jambon, fromage oeufs... Petits et grands apprécieront cette fête conviviale et vous leur expliquerez que ces petits ronds symbolisent le soleil.

 

Paquita

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Première expat, première crêpe !

Les crêpes : la recette

Rédaction communautaire: les recettes de Pâques

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !