Connexion en tant que membre

CEI Centre d'échanges internationaux Les langues Vie pro

Conseils pour trouver un stage à l’étranger


Conseils pour trouver un stage à l’étranger
Stage dans un concept store ©amixstudio

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez avec votre famille (fraîchement expatriés, bien installés ou en retour d’expatriation), les enfants grandissent et les exigences dans le cadre d’études supérieures, amènent très souvent au besoin de faire un stage en entreprise, pour mettre en pratique les connaissances théoriques, ou encore pour se familiariser avec une culture du travail.


Qu’il soit obligatoire dans un cursus ou bien sur une initiative personnelle, nombreux sont ceux qui, chaque année, espèrent décrocher le stage de leurs rêves.

Depuis plus de 70 ans, le CEI fait voyager des jeunes dans le monde entier, et accompagne les étudiants dans leur recherche de stage depuis 40 ans. Sa longue expérience dans le domaine lui a permis de faire ressortir quelques grandes lignes, toujours d’actualité, dans un marché du travail mondialisé et en changement permanent.

Il n’en reste pas moins que même aujourd’hui, parler anglais, voire une autre langue étrangère, est une compétence toujours très recherchée par les recruteurs et même parfois obligatoire dans certains domaines. C’est pourquoi, de plus en plus d’étudiants choisissent de combiner leur besoin d’expérience en entreprise et l’envie de progresser en langue étrangère en effectuant un stage à l’étranger.

Évidemment, un stage à l’international est plus difficile à trouver ! Alors voici tous nos conseils pour vous y aider.

 

Les nombreux atouts d’un stage à l’étranger

©Startup Stock
©Startup Stock
Partir à l’étranger pour réaliser un stage, obligatoire ou non, sera très bénéfique sur de nombreux plans. 
Des atouts sur le plan professionnel :
  • Cette expérience permet d’associer la découverte d’une nouvelle culture à la mise à profit des compétences acquises pendant les études, au sein d’un milieu professionnel.
  • C’est une opportunité unique d’inscrire sur son CV une expérience internationale.
  • C’est même indispensable si les études sont dans une filière internationale ou si l’on souhaite travailler à l’étranger ensuite.
  • Les progrès en langue pendant une immersion sont considérables. En effet, les vacances à l’étranger, les cours de langue et les séjours linguistiques en immersion sont de bons moyens de progresser en langue, mais une expérience en entreprise dans une ambiance internationale sera différente.
  • On y apprend les codes et les expressions liés à l’entreprise et on perfectionne le vocabulaire propre au secteur d’activité. On comprend aisément qu’avoir un niveau de langue opérationnel est un prérequis pour une embauche future à l’étranger.
Des atouts sur le plan des « soft skills » :
  • En plus des compétences professionnelles acquises durant un stage, le fait de s’expatrier pendant une durée de plusieurs semaines ou plusieurs mois apporte beaucoup sur le plan humain à l’étudiant qui tente l’aventure : en sortant de sa zone de confort, on se prouve que l’on est capable de s’adapter rapidement à un nouvel environnement, à un nouveau cadre de vie.
  • C’est aussi un gage de maturité et une preuve d’ouverture d’esprit, deux qualités ou « soft skills » très recherchées par les employeurs.
Et de nombreux atouts également sur le plan personnel…
  • Un autre aspect non négligeable est le dépaysement. En effet, même si un stage ne s’apparente pas à des vacances, vivre une expérience en autonomie dans un autre pays, avec des week-ends et des temps libres pour profiter de la destination, peut vraiment créer la différence pour celui qui vit l’expérience : rencontres, amitiés internationales et parfois même coup de cœur pour une destination sont à la clé.
  • Les raisons de réaliser son stage dans un pays étranger ne manquent pas, mais la plus importante est la motivation. Pour que l’expérience soit réussie, il faut partir dans un bon état d’esprit : positif et déterminé. Cela demande à bien se connaître et à préparer au mieux son expérience : en ce forçant à partir, les risques sont le manque de volonté et d’avoir rapidement le mal du pays.

La décision de déménager dans un pays étranger même le temps d’un stage de courte durée doit être réfléchie. Maintenant que les premières questions sont posées, voici nos conseils pour trouver un stage à l’étranger. 

Comment trouver son stage à l’étranger ?

Travail sur un reporting©Startup Stock Photos from Pexels
Travail sur un reporting©Startup Stock Photos from Pexels

Il n’est déjà pas toujours facile de trouver son stage sur place, alors la distance, le fait de ne pas connaître le marché et la concurrence locale rend la recherche encore plus difficile.

  • En premier lieu, il faut étudier le marché de la ville dans laquelle on souhaite effectuer son stage afin de recenser les entreprises susceptibles de nous intéresser, pour leur proposer sa candidature.
  • Attention, les codes des CV et des lettres de motivation diffèrent en fonction des pays, il est indispensable de se renseigner pour adapter les éléments à fournir.
  • Il ne faut pas nous plus oublier d’afficher le niveau dans les différentes langues pratiquées, en se basant idéalement sur des résultats à différents tests (comme le TOEIC ou le TOEFL par exemple).
  • Si l’on constate que son niveau de langue est un peu bas et qu’on ne se sent pas en confiance pour arriver dans un milieu 100% anglophone/hispanophone ou autre, il est aussi possible de cibler les entreprises françaises, les ambassades et les consulats qui prennent régulièrement des stagiaires.
  • Il est aussi possible de se tourner vers le réseau d’anciens élèves de son école. Les étudiants qui auront au préalable réalisé un stage dans un autre pays pourront plus facilement mettre en relation avec leurs anciens manager sur place.
  • Autre solution également : se tourner vers les jobboards internationaux et réseaux sociaux dédiés pour repérer les offres susceptibles de vous intéresser et postuler. Il sera plus simple d’obtenir un entretien si vous répondez à une annonce existante plutôt que de faire une candidature spontanée.
©irfan-simsar-unsplash
©irfan simsar unsplash

Astuce : intégrez différents groupes sur Facebook, dédiés à la thématique des stages et emplois à l’étranger où de nombreuses offres sont régulièrement postées. 

Une solution avantageuse est de passer par un organisme tel que le CEI qui fera l’intermédiaire entre l’étudiant et les entreprises sur place afin de vous trouver un stage.

Saviez-vous que plus de la moitié des opportunités en entreprise ne sont pas sur le marché ? En effet, le réseau est très important aujourd’hui pour décrocher l’expérience qui nous correspond. Le CEI a su développer un réseau solide d’entreprises partenaires depuis la création de ces programmes d’accompagnement il y a 40 ans. Nous vous faisons ainsi bénéficier de l’accès à ce réseau :

  • En plus de garantir le placement en stage, nous proposons un service personnalisé pour accompagner l’étudiant tout au long du processus. Après un premier entretien pour déterminer ses besoins, nous nous occupons de la correction et l’adaptation de du CV aux codes du pays dans lequel il souhaite effectuer son stage.
  • De plus, nous effectuerons avec lui un rendez-vous téléphonique ou skype avant chaque entretien afin de lui présenter l’entreprise et le préparer aux questions qui lui seront posées.

Quelle destination pour un stage à l’étranger ?

©charlie-firth-unsplash
©charlie firth unsplash

Que cela soit en Europe ou ailleurs, nombreuses sont les destinations où il est possible de partir effectuer son stage. A l’heure du COVID, certaines restent néanmoins fermées jusqu’à 2022. Notre service d’accompagnement est aussi en mesure de répondre à ces interrogations, étant connecté en permanence avec les ministères et les pays où nous avons notre réseau d’entreprises.

Actuellement, il est possible par exemple d’effectuer un stage à Malte : c’est un pays auquel nous ne pensons pas forcément, mais la langue officielle de Malte est l’anglais et l’île offre un cadre de vie très agréable.

Pour les hispanophones, il est également possible de se tourner vers un stage en Espagne : le CEI propose des stages dans les villes de Madrid ou de Valence.

A propos du CEI

Depuis 1947, le Centre d’Échanges Internationaux s’investit dans la construction de séjours qui favorisent l’enseignement des langues et développent l’ouverture vers d’autres cultures et la vie en collectivité. Chaque programme est fondé sur un projet éducatif qui fait la joie des petits et des grands.

Depuis, le CEI est le seul groupe à proposer une offre aussi vaste allant des colonies de vacances aux jobs/stages à l’étranger en passant par des cours d’anglais, une scolarité à l’étranger, des séjours linguistiques ou encore des activités culturelles et sportives combinables lors des voyages.

 Chacun de ces programmes a notamment pour objectif d’ouvrir les jeunes sur la richesse et la diversité des autres cultures.

 Toutes ces activités sont ainsi personnalisables pour une expérience sur mesure.

Pour en savoir plus, consulter le site www.groupe-cei.fr ou contacter les par téléphone (01 40 51 11 79).

Ce texte est un publi-rédactionnel.

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Colonie de vacances, séjour linguistique : et si votre entreprise participait au financement ?

Scolarité à l’étranger : ce qu’il faut savoir avant de partir 

De retour d’expatriation : accueillez un lycéen étranger chez vous 

Séjours linguistiques intensifs : pour des progrès rapides en langue étrangère

Colonies et séjours en France : pratiquer une langue grâce aux rencontres internationales

Des voyages qui ont du sens : donnez de la valeur aux vacances des jeunes

Et si votre ado partait étudier dans un lycée à l’étranger ?

Trouver un stage en entreprise à l’étranger, sans réseau

 

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne