Connexion en tant que membre

CEI Centre d'échanges internationaux Les langues Ma destination

Scolarité à l’étranger : ce qu’il faut savoir avant de partir


Scolarité à l’étranger  ce qu’il faut savoir avant de partir
Linon -Afrique du Sud pour un semèstre de février à juin 2021

Si les immersions de longue durée à l’étranger rencontrent un succès grandissant, notamment avec le programme scolaire en lycée, il est intéressant de se poser les bonnes questions pour préparer au mieux cette expérience avec le jeune qui va partir. Découvrez ici quelques pistes pour vous aider dans votre choix.

 

 Pourquoi partir étudier à l’étranger ?

Étudier à l’étranger est un projet qui attire de plus en plus de jeunes. Des destinations très prisées telles que les Etats-Unis, l’Espagne, l’Irlande ou le Canada permettent aux jeunes de vivre une expérience inoubliable et instructive. Préparer son avenir commence tôt et donner une dimension internationale à son cursus peut être un plus sur son CV.

  • Apprendre une langue étrangère

Peu importe la durée du projet, la scolarité à l’étranger permet une immersion individuelle totale. Les conditions sont réunies afin de pratiquer, comprendre et maîtriser la langue du pays.

  • Découvrir une nouvelle culture

Voyager participe à une meilleure compréhension du monde, à créer de nouvelles amitiés et avoir un autre regard sur sa culture et celle du nouveau pays.

  • Un plus à son CV

Apprendre une langue étrangère et s’exprimer dans celle-ci aident à faire la différence. Le profil du jeune voyageur, enrichi et cette expérience, sera un véritable atout.

 

Comment choisir le pays où partir un semestre ou une année entière ? Zoom sur quelques pays et leur système scolaire, bien différents du système français.

La scolarité aux Etats-Unis

Scolarité à l’étranger  ce qu’il faut savoir avant de partir
Célia - aux USA dans le Dakota du Sud depuis septembre 2020 - réalise son rêve de cheerleading

Quel fan de la culture américaine n’a pas rêvé de pouvoir intégrer un lycée avec ses grands casiers, son équipe de football américain et de pom-pom girls ou “cheerleaders” ? Le système éducatif des Etats-Unis est différent de celui de la France sur de nombreux points :

  • Les classes

Le lycée américain a la particularité d’être divisé en 4 années : la “Freshman year” (9th grade), la “Sophomore year”(10th grade), la “Junior year” (11th grade) et enfin, la “Senior year” (12th grade). Ceux qui ont fini le lycée concluent ce chapitre de leur vie par le célèbre “Senior Prom”, le bal de fin d’année. Suite à cette fête tant attendue, les lycéens reçoivent leur diplôme de fin d’études.

  • Le programme scolaire

Aux Etats-Unis, les lycéens doivent suivre des matières obligatoires dites “académiques”, comme l'Histoire-Géographie ou bien les Mathématiques. Mais ils peuvent également choisir des matières complémentaires et optionnelles qui aident à faire le lien entre la théorie et les techniques professionnelles. Parmi ces matières : le théâtre, la photographie, le cinéma ou encore la musique.

Par ailleurs, l’emploi du temps est bien différent de celui que nous connaissons en France : il s’adapte en fonction des matières que chaque lycéen suit.

  • Le sport

En France, les cours de sport durent en général 2 heures par semaine (hors formation spécifique). Aux Etats-Unis, le sport joue un rôle important dans la scolarité d’un lycéen qui souhaite obtenir une bourse d’études pour l’université. Par conséquent, les lycéens américains s’entraînent beaucoup et doivent intégrer ce temps dédié au sport à leurs études.

  • Le baccalauréat n’existe pas

Aux Etats-Unis, il n’existe pas d’examen final, mais un contrôle continu durant 4 années, leur permettant d’obtenir le “High School Diploma”, avec la cérémonie bien connue de remise de diplôme et discours du major de promo.

 

La scolarité en Allemagne

L’Allemagne est une République fédérale composée de « Länder », qui possèdent un certain pouvoir dans la politique éducative. Il n’y a pas de ministère de l’Education comme c’est le cas en France. Chaque länder décide, entre autres, du contenu des programmes scolaires.

 

 Mathilde, partie une année scolaire à Berlin en 2020 

  • Les différentes écoles :

L’orientation des enfants allemands se fait à partir de 10 ans. Il existe alors trois types d’écoles :

« Realschule » : cette école est l’équivalent du collège et se termine par un examen appelé « Mittlere Reife ». Les élèves suivent ensuite, pour la plupart, une formation professionnelle ou un apprentissage.

Les mathématiques ou les langues sont des matières qui ont une grande importance dans cette filière. Certains se démarquent et peuvent intégrer le « Gymnasium ».

« Gymnasium » : c’est une école destinée aux jeunes qui veulent aller à l’université et se termine par « l’Abitur », diplôme indispensable pour intégrer l’enseignement supérieur. Les lycéens terminent généralement leurs études à l’âge de 17-18 ans.

Au programme, des devoirs, des devoirs et encore des devoirs. Cette filière est d'ailleurs très demandée et les heures de cours peuvent aller entre 32 et 40 heures par semaine.

« Hauptschule » : elle est conçue pour préparer les élèves à l’enseignement professionnel. Elle est réservée à ceux qui ont un niveau académique moins fort. Ils font généralement un apprentissage « Lehre » sur des projets manuels.

  • Une éducation propice au développement personnel

Le développement de l’élève joue un rôle important dans le système éducatif allemand. Le corps enseignant travaille pour aider l’enfant à grandir, à développer sa personnalité et ses atouts. L’enseignant laisse place à la discussion en classe, incite les élèves à exprimer leurs opinions et à travailler en groupe.

Ils veulent aider les jeunes à avoir l’esprit critique, être à l’écoute des autres et travailler en collectivité. Les Allemands attachent beaucoup d’importance à la vie en communauté.

  • Les vacances scolaires

En Allemagne, les grandes vacances durent six semaines par an. Chaque « Länder » place ainsi ses congés en fonction des autres pour éviter les embouteillages sur les «Autobahn» (autoroutes allemandes). En plus de ces vacances, les Allemands ont deux semaines en automne « Herbstferien », deux ou trois semaines à Noël « Weihnachtsferien », une semaine à Pâques « Osterferien » et quelques jours fériés.

 

La scolarité en Espagne

La scolarité en Espagne est obligatoire de 6 à 16 ans. A l’issue de l’« ESO » (« Institutos de Educación Secundaria »), soit fin de collège, les élèves doivent passer un examen pour obtenir un diplôme d’enseignement secondaire. Ils ont le choix de poursuivre des études de formation professionnelle (« bachillerato »). Ce dernier s’effectue sur deux ans pour les jeunes de 16 à 18 ans et se termine par l’obtention du diplôme du baccalauréat.

 

Linon, partie 4 mois en Espagne en 2020 

  • Le rythme scolaire

L’année scolaire démarre début septembre et se termine fin juin. Les horaires varient en fonction des écoles, avec des journées courtes (début entre 9h et 10h fin vers 14h-15h pour le déjeuner). Certains élèves ont la possibilité de faire la sieste selon leur emploi du temps. De plus, l’Espagne est un pays très religieux, ce qui impacte l’enseignement, où des cours de religion facultatifs sont proposés dans les écoles publiques et privées. Ceux qui n’ont pas envie de suivre cet enseignement peuvent donc choisir de prendre des cours sur les valeurs sociales et civiques.

  • Une relation professeur-élève souple

En Espagne, le tutoiement entre les élèves et les professeurs n’est pas reconnu comme un manque de respect. Il est donc courant pour eux d’appeler les enseignants par leur prénom ou même leur surnom. Les professeurs sont donc abordables et disponibles pendant ou en dehors de cours.

  • Deux examens finaux pour les lycéens

Les élèves espagnols ont deux examens à passer à la fin de la Terminale. Ces épreuves s’appellent le « bachillerato » et se déroulent en juin. Ceux qui souhaitent poursuivent leurs études à l’université devront passer une seconde épreuve plus tard appelée « selectividad ». Ils doivent obtenir la note minimum (« nota de corte ») pour intégrer l’université de leur choix. Les lycéens doivent donc réviser rigoureusement pour atteindre leur objectif et démarrer ensuite la prochaine étape à l’université.

De nombreuses destinations sont disponibles pour un semestre, un trimestre ou une année scolaire à l’étranger : Etats-Unis, Canada, Irlande, Angleterre, Suède, Danemark, Norvège, Argentine, Espagne, Japon, Nouvelle-Zélande, Australie… ainsi que d’autres destinations. Il est possible, par exemple, de partir étudier à l’étranger dans deux pays différents.

 

Pour en savoir plus :

Rendez-vous sur le site www.cei-etudes-etranger.fr.

Ou contactez le service année scolaire à anneescolaire@cei4vents.com – 02.99.20.06.13.

 

A propos du CEI

Le CEI– Centre d’Échanges Internationaux - a été créé en 1947 dans l’objectif de réconcilier les jeunes après la Seconde Guerre Mondiale, grâce à des voyages : les premiers séjours linguistiques !

Depuis, le CEI est le seul groupe à proposer une offre aussi vaste allant des colonies de vacances aux jobs/stages à l’étranger en passant par des cours d’anglais, une scolarité à l’étranger, des séjours linguistiques ou encore des activités culturelles et sportives combinables lors des voyages.

Chacun de ces programmes a notamment pour objectif d’ouvrir les jeunes sur la richesse et la diversité des autres cultures.

Toutes ces activités sont ainsi personnalisables pour une expérience sur mesure.

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

Ce texte est un publi-rédactionnel.

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

De retour d’expatriation : accueillez un lycéen étranger chez vous 

 

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne