Connexion en tant que membre

Europe Irlande Ma destination

VIVRE A DUBLIN


Située à l’embouchure de la rivière Liffey, Dublin possède la beauté subtile des villes du nord. Laissez-vous surprendre par le charme des avenues bordées de maisons géorgiennes en briques rouges et portes de couleur, par les squares et greens qui parsèment le centre ville ou par la beauté de la route qui longe la côte avec vue sur les monts Wicklow.

Dotée de 4.000.000 d’habitants, dont plus 600.000 à Dublin, l’Irlande, avec sa population jeune et son taux de fécondité par femme le plus élevé d’Europe (l’avortement y est toujours interdit) s’est ouverte au monde moderne il y une quinzaine d’années et en moins d’une génération est passée du rang de pays le plus pauvre de la CEE, au pays le plus cher de la zone Euro ...

Dublin, une ville variée
Dublin est une ville cosmopolite, chinois, philippins, indiens y côtoient russes, espagnols, italiens et français qui tous étudient l’anglais, travaillent et sont jeunes. Mais surtout Dublin est une ville chaleureuse où moult pubs aux couleurs singulières, orange turquoise, violet vous accueilleront le temps d’un verre (si vous avez plus de 18 ans) ou d’une chanson au son du violon dans une atmosphère enfumée et bon enfant (les pubs seront smoke-free à partir de 2004).

Un vrai climat tempéré
En plaisantant les irlandais disent qu’il n’y a que 2 saisons, le printemps, du 1er février au 1er août, suivi de l’automne.
L’hiver, grâce à l’action du Gulf Stream, le thermomètre descend rarement sous 0°.
En revanche l’été il ne fait guère plus de 20°, même lors des canicules parisiennes...
Dublin est au bord de la mer, le vent fait partie de la vie quotidienne, chaque journée vous réservera ses surprises météorologiques, mais la lumière est toujours magnifique.
Ce temps changeant et ses températures toujours un peu fraîches incitent les irlandais à s’aménager des intérieurs « cosy » dans des maisons malheureusement de plus en plus petites.

Des logements chers
Les prix de l’immobilier ont flambé ces dernières années rendant l’accession à la propriété impossible pour beaucoup, le gouvernement autorise donc la construction de résidences aux petites maisons identiques à la périphérie de Dublin pour pallier à la pénurie de biens abordables. Tout cela n’arrange guère le locataire, les biens de 3, 4 chambres sont rares et en rapport avec le coût de la vie... donc très chers.

Education
Le Lycée français d’Irlande accueille les élèves de la petite section a la terminale (L, ES, S) et compte un plus de 300 élèves. Il suit le programme officiel français et dépend de l’académie de Lille.
L’école (maternelle et primaire) est à Foxrock Dublin 18, au sud de la ville, ambiance familiale et conviviale. Le collège et le Lycée sont sur le même site que l’école anglo-allemande Saint Killian à Dublin 14, petits effectifs, équipe enseignante jeune, motivée et dynamique. Site du Lycée français d’Irlande.
Nombreuses écoles irlandaises privées, publiques et presque toujours catholiques.
Quelques écoles en langue gaëlique.
Les écoles privées irlandaises ont des uniformes et presque 3 mois de vacances durant l’été...

Coût de la vie élevé
Malheureusement donc, l’Irlande a le triste privilège d’être le pays le plus cher de la zone Euro. Difficile de dire à qui en revient la palme, les assurances, les frais médicaux, les frais de banque, le loyer, la technicienne de surface (quand vous en trouvez une..), l’alimentation... la liste est longue, il n’y a guère que l’essence, a moins de 0.90 Euro pour un litre de sans plomb, qui ne soit abordable.

La générosité, une qualité nationale
Mais, l’irlandais semble conscient du problème du coût de la vie, mais finalement cela n’affecte en rien son sens de l’humour et encore moins ce tempérament chaleureux, courageux et généreux qui le caractérise.
Il a le sens du bénévolat, de la communauté, du dévouement aux causes qui lui sont chères.
Les « special olympics » qui se déroulent à Dublin en ce mois de juin en sont la preuve.
Depuis 2 ans le pays entier s’est mobilisé afin d’accueillir 7000 athlètes handicapés mentaux venus du monde entier pour ces olympiades d’habitude peu médiatisées... une extraordinaire démonstration de générosité et d’organisation.

Une ville aux mille embouteillages
Dublin a ses bonnes surprises mais d’autres moins agréables. Longtemps assoupie, cette ville au charme un peu provincial, s’est réveillée à l’aube du XXIème siècle, ne pouvant plus faire face à l’afflux soudain de voitures. Transports en commun inappropriés, infrastructure routière inexistante (il n’y a quelques petits tronçons d’autoroutes pour tout le pays) travaux d’aménagement en tout genre... Malgré la courtoisie des irlandais au volant, les embouteillages sont un cauchemar quotidien. Il ne nous reste donc plus qu’à attendre patiemment en écoutant les radios locales et pourquoi pas un peu de musique classique.

Une vie culturelle riche
Si vous aimez la musique classique il y aura toujours quelque chose pour vous. Entre les festivals d’opéra, les concerts dans de belles demeures ou les représentations au « National concert hall » vous serez toujours enchanté. Le théâtre propose des pièces irlandaises. Dans les grands cinémas multiplex vous ne trouverez que les grosses productions américaines. En revanche 2 petites salles vous proposent quelques films d’auteurs, mais le choix reste limité.
Dublin possède quelques forts beaux musées (entrée gratuite !!!) qui vous initieront entre autres à la culture celte ou à la magnifique peinture irlandaise. C’est dans une ville comme celle-ci que l’on prend goût a la nature, moi qui n’aimais que le bitume me voilà maintenant la première à visiter des jardins qui ouvrent leurs portes au public dès le printemps. Une bonne terre et un climat propice (parole de jardinier...il ne gèle jamais) donnent de magnifiques jardins.
Les promenades le long des falaises ou dans les monts Wicklow, aux portes de Dublin enchantent les marcheurs, il y aura toujours un parcours de golf à proximité qui vous accueillera même sans votre carte de handicap, les clubs de voile organisent régates par tout temps et pour les passionnés vous pourrez même, comme pas mal d’irlandais, nager hiver comme été dans une mer on ne peut plus revigorante !!!

Le shopping
Côté shopping, il y a du choix même s’il n’est pas toujours au goût des continentaux. La plupart des magasins sont ouverts le dimanche après-midi et les soldes non réglementés vous permettront de faire quelques bonnes affaires. Les supermarchés sont convenablement achalandés, beaucoup de denrées sont importées. La viande locale, bœuf Angus et agneau, est succulente, le saumon fumé sauvage servi avec le pain irlandais délicieux mais les fruits ont perdu leur saveur durant le long trajet parcouru pour arriver ici.
Les restaurants sont nombreux, onéreux et sympathiques au décor parfois branché et reçoivent une clientèle souvent jeune.

C’est en parcourant le pays que vous découvrirez la vraie Irlande : une campagne authentique, préservée par le peu d’infrastructure routière, où certains habitants gardent encore la porte d’entrée de leur cottage ouverte, des petites villes au charme suranné, des paysages grandioses, des petites îles surprenantes et surtout des habitants qui ont su conserver leur traditions.
L’Irlande est un pays très attachant et Dublin, une ville très agréable où l’on se sent en sécurité. Une capitale de taille humaine, dynamique, et avec raison, fière de sa culture et de son histoire.

Isabelle Van Den Bosch

 

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !