Connexion en tant que membre

L'interculturel Les Enfants Ma vie en expatriation Vie d'expat Vie familiale & sociale

Les anniversaires autour du monde


Les anniversaires autour du monde

Happy birthday, feliz cumple, geburstag, födelsedagen, Til hamingju með afmælið, bon anniversaire ! All over the world et autant de coutumes qui accompagnent le petit humanoïde à travers les âges. Les mamans, grandes prêtresses de la vie sociale de leurs petits, nous racontent comment se fête ce jour mémorable.

 

En Amérique du sud
Au fil des ans les petits, moyens et presque grands fêtent leur anniversaire avec tambours et trompettes.

Dans les familles aisées il convient d’inviter toute la classe, tous les copains extérieurs du foot, du judo, de la danse, et que sais-je encore, sans bien entendu oublier la famille. Autant dire qu’une cinquantaine de personnes, c’est un petit minimum. Ne pensez pas déposer vos enfants et filer à l’anglaise ! Le corner "parents" fait tout autant partie de la vie sociale locale. Pour les plus jeunes, les parents ont souvent réservé un local à thème (jungle, monde de Disney and Co). Des animateurs patentés y font des activités pendant que la maman goberge de sandwich et gâteaux les "aînés invités". Evidemment, pyramide de cadeaux à l’entrée et party bag au moment du départ.

Mais les choses sont vraiment sérieuses pour les "quince" des filles qui se préparent des mois à l’avance.

C’est peu ou prou l’entrée dans le monde de la donzelle. Aucune classe sociale ne déroge à la règle. Une grande fête est organisée avec ce qu’il faut de robes en crème chantilly, de cadeaux et de valses. En fonction des budgets, c’est d'ailleurs quasiment une répétition du futur et espéré mariage. Crise oblige, on voit maintenant des regroupements de "quince". Dans les classes CSP++, il est courant de proposer à la damoiselle, en lieu et place de la soirée, un voyage en Europe dûment chaperonné par la mère ou une tante. En général d’une durée d’un mois, avec un maximum de pays visités. Qui n’a pas vu les valises d’un retour de voyage de "quince" n’a rien vu ! (raconté par Ramona).

 

En Inde
Il est de bon ton quand on vit en Inde de célébrer dignement l’anniversaire du petit d’homme.

Une chamiana (sorte de tente multicolore) est dressée dans le jardin. Les plus beaux saris sont de sortie, avec des montagnes de pâtisseries et sandwichs ainsi que des hectolitres de jus et de tchai (et de whisky cachés derrière les piquets...). Le petit d’homme, installé sur un coussin, reçoit les prières du brahmane et les vœux de l’astrologue, sage comme une image. Pas très funky mais incontournable.

Viennent ensuite les réjouissances pour le petit homme. Et il y invitera ses copains et ses cousins. Ces derniers forment le gros de la troupe puisque la joint family a des ramifications étendues. On installe alors dans le jardin des manèges, genre des chaises qui tournent autour d’un axe et qu’un wallha actionne à la force de ses maigres bras, ainsi que des châteaux gonflables. Des montreurs d’animaux (charmeurs de serpents, dresseur d’ours...) réjouissent également petits et grands. C’est déjà spectaculaire, mais le plus spectaculaire reste encore le buffet avec ses montagnes de gulab jamun, de pâtisseries, d’ice cream, de dal, ses fontaines de Campa Cola et autres boissons sucrées.

Quand les parents n’ont pas la place de le faire dans leur jardin, ils louent fréquemment une salle dans un hôtel de la place. (Siddartha)

Depuis peu, modernité oblige, certains anniversaires se fêtent au Mac Do.

Comme partout dans le monde ce qui est beaucoup moins drôle. Pour les anniversaires des petits d’expats le nombre est plus restreint mais les activités peuvent aller de la promenade à dos d’éléphant, à la carriole tirée par des poneys, au manège, le tout se loue à Khan Market. Un petit sachet de bibeloteries est pratiquement toujours remis à chaque enfant.

 

En Italie

Les familles, qui ont en général peu d’enfants, fêtent avec les cousins au cours d’un déjeuner l’anniversaire de l’un des leurs. La notion de famille est extrêmement importante. Mais comme partout il y a l’anniversaire avec les petits copains.

« Ici à Rome, les familles italiennes (aisées tout de même) invitent toute la classe de leur enfant (parfois il y a jusqu’à 30 enfants invités) à une fête d’anniversaire qui est digne d’un conte de fées. Spectacle de marionnettes, clowns, stand de Barbapapa, château gonflable dans le jardin, déguisements, maquillage, gâteaux et "dolce" à n’en plus finir... Des enfants et des adultes partout, les parents, grands-parents, oncles, tantes, cousins, cousines, amis...tout le monde y est ! Sans oublier les mamans des enfants invités. Lorsque la maison et le jardin ne sont pas assez grands, alors la famille organise cela dans un jardin public ou loue une salle.

Bien-sûr, chaque enfant invité apporte un cadeau, le dépose dans un endroit bien en évidence et au fur et à mesure les cadeaux s’empilent jusqu’à former une "montagne" de cadeaux devant laquelle les enfants s’extasient. Lorsqu’il faut les ouvrir, c’est la cohue et les cris de joie explosent ! Je n’ai assisté qu’à trois anniversaires d’enfants de la classe de mes fils depuis que nous sommes arrivés à Rome il y a un an. J’avoue que j’ai été surprise à chaque fois par tant de festivités si bien orchestrées ». (Valérie)

 

Aux Etats-Unis

Chez les Américains de la côte ouest fréquentant l’école internationale de Palo Alto, il est de bon ton d’inviter toute la classe pour l’anniversaire de l’enfant chéri. Avantage : déléguer l’organisation. Inconvénient : joli chèque à signer.

Donc 2 cas se présentent :

  • Soit les parents possèdent une immense demeure (avec piscine)

Ils invitent alors la classe à une pool party sous la surveillance d’un ou de plusieurs maîtres nageurs, engagés pour l’occasion... Ou alors à une après-midi de magie, avec magicien, ou avec un personnage de Disney (princesse, prince, etc.) qui sera chargé de l’animation...

 

  • Soit les parents préfèrent déléguer complètement l’organisation

Un large choix s’offre alors à eux : au bowling, au lazer quest, à la piscine de club, ou dans de nombreux musées qui réservent un espace aux birthday parties. Je citerais pour les plus originaux, l’anniversaire sur le USS Hornet, porte-avions de la 2ème guerre mondiale, encadré par des animateurs et des vétérans de US navy en uniforme... Ou alors The Jungle, espace indoor gigantesque avec structures, ballons, etc. et nombreux stands de simulation pour jouer... Le top étant l’invitation à une birthday party "Over Night at The Jungle" où les enfants invités reçoivent un sac de couchage estampillé qu’ils garderont en souvenir et choisissent la place où ils s’installeront pour la nuit. En suspension dans un hamac ou dans un tunnel... Bref, nuit blanche et super souvenirs garantis.

En tant que Maman française fraîchement arrivée et pas encore bien au courant des us & coutumes

J’avais organisé un anniversaire bien classique à la maison, avec 8 enfants de la classe et divers petits jeux : pêche à la ligne, colin-maillard, la queue du cochon etc. Quelle ne fut pas ma surprise de voir rester les mamans qui venaient de déposer leur enfant... Alors qu’en France, elles s’empressent de filer vaquer à leurs occupations dès l’enfant déposé... Ma fierté ravalée, me voilà donc organisant les petits jeux sous les yeux ravis des mamans...

Cependant, deux ans plus tard, cédant à la pression de mon fils de 9 ans, nous lui avons organisé son anniversaire au bowling.

Avec tous les enfants de sa classe. Une bonne façon de rendre les invitations. Et bien sûr, ne pas oublier de donner un ‘goodie bag’ à chaque enfant au moment du départ, de toutes façons, certains vous le réclameront... et d’envoyer individuellement à chaque invité une ‘Thank you card’ pour remercier du cadeau reçu... Le plus choquant dans tout ça ce sont les 10zaines de cadeaux que l’enfant reçoit pour l’occasion. Du plus simple au plus onéreux... Certains parents précisaient parfois sur l’invitation ‘no gift please’. (Priscille)

 

Au Liban

Le premier goûter d’anniversaire auquel Louise est invitée a lieu 15 jours après notre arrivée. Grand Youpla boum avec musique à fond, dans une usine à goûter d’anniversaire, avec animations, musique à fond, jeux divers. Louise n’en croit pas ses yeux.

ll y a TOUS les enfants de la classe, les frères et sœurs du copain, ses cousins-cousines, tantes et oncles...

Et les « bonnes » sont là pour surveiller les enfants pendant que les adultes papotent !!!!! Au menu des enfants et des parents qui traditionnellement restent pendant TOUT le goûter : pizzas, feuilletés salés libanais et gâteaux dégoulinants de crème aux couleurs... peu engageantes ! Peu font l’effort de parler français ou même anglais.... C’est juste mortel... La « bonne » de la famille qui reçoit se tient à l’entrée, avec de grands sacs poubelles (d’autres fois, il y aura une grande table à l’entrée avec plusieurs immenses cartons) dans lesquels on est invité à déposer les cadeaux d’anniversaire que l’on apporte (il est de bon ton que le cadeau soit volumineux). L’enfant dont c’est l’anniversaire ne voit pas son copain ou sa copine arriver. Il ne voit pas non plus le cadeau qu’il lui apporte. Et il ne remerciera d’ailleurs pas....

Pendant trois ans, il n’y a pas un mois sans invitation à un goûter d’anniversaire pour nos deux enfants.

Et rapidement je décide de jouer la carte de l’étrangère... qui ne peut « malheureusement » pas rester (un rdv de plombier, ou une obligation liée au boulot de Remi). Et dans la mesure du possible j’organise du covoiturage. Je m’aperçois que les mamans auxquelles je le propose... sont ravies ! J’emmène leur enfant... ça leur libère l’après-midi. Et elles se « montreront » tout de même puisqu’elles iront chercher leur enfant et le mien...

Les anniversaires d’adultes sont aussi assez... grandioses.

Je me souviens notamment de deux soirées.... 40 ans à la ferme : plus de quarante personnes invitées, soirée déguisée, l’appartement métamorphosé avec une déco à couper le souffle à base de ballots de pailles et de grandes toiles peintes collant à la thématique, etc. 40 ans à la plage : une immense terrasse aménagée SUR la plage, des tables et chaises drapées de blanc, un éclairage magnifique... comme dans un film.... ou comme pour un mariage.... (Marie Christine)

 

Propos recueillis par Paquita

 

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Choc culturel: iceberg droit devant !

Le choc des cultures

Love all over the world ! ou l'amour sans frontières


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !