Connexion en tant que membre

Bien-être Ma vie en expatriation Vie perso

Les petits plaisirs des vacances en France


femme-pêche2Des petits plaisirs de rien du tout c’est peut être un détail pour vous mais pour nous, expats, ça veut dire beaucoup. Cocktail de petites phrases glanées auprès d’expats en vacances en France.

"Au Maroc, on s’étiolait sous 43°, ici dans la Baie de Somme 17°, pluie battante. 

-  Je buvais du thé à la menthe jusqu’à plus soif pour ne pas me déshydrater, ici j’en bois pour me réchauffer.
-  A Casa, je ne savais même pas où était la cuisine, ni l’armoire à linge, mais je travaillais dur. Ici je travaille dur à faire la vaisselle, les courses, changer les draps pour les amis de passage.
-  A Casa, je passais de longues heures dans la brise vespérale à bavarder sur la terrasse avec ma moitié. Ici ma moitié passe de longues heures à bavarder avec ses copains sur la terrasse du club de char à voile.
-  A Casa les enfants se préparaient pour aller à la plage. Ici ils rapportent la plage et les coquillages dans leur chambre."
 Anne-Sophie

"A Tana , au marché je suis toujours un peu perdue. Je ne sais jamais vraiment quoi prendre.Ici au super marché je suis perdue, j’ai envie de tout prendre.
-  Il y a tout le temps plein de bruit partout. Ici j’ai quelques fois, c’est bizarre, l’impression que le silence lui-même est un bruit.
-  A Tana je passe tous les fruits/légumes au bicarbonate. Ici je croque à pleines dents dans une pêche juteuse et je bois l’eau du robinet jusque sous ma douche. J’avais oublié que ce qui est simple est bon et l’inverse aussi d’ailleurs."
 Edith

"A Dallas je ne marche JAMAIS, ça ne me viendrait même pas à l’idée. A Paris je redécouvre ma ville. Du matin au soir, je trottine sur de VRAIS trottoirs avec de VRAIS pigeons. Ma voiture je ne sais même plus où je l’ai garée et je me demande même si c’est judicieux d’en avoir louée une." Valérie

"A Buenos Aires quand on rentre dans un magasin les vendeuses vous accueillent avec des : « guapa, » « Mi amor ». A Paris j’ose à peine rentrer dans un magasin de peur de déranger."Ana

"Au Venezuela, Je fais attention à tout. Ne jamais rien avoir d’ostentatoire sur soi, rien qui n’attire la convoitise. Ici j’ai du glitter qui me coule jusque dans les veines : je me sens en SECURITE." Bénédicte.

"En Arabie Saoudite, question tenue on ne rigole pas vraiment. On ne rigole pas tout court. Ça c’est une autre histoire. Ici je sors habillée comme une cagole et ça me plait !" Blanche

Paquita

Femmexpat vous conseille de lire :

Toute valise est bonne à prendre

COMMENT ETRE HEUREUX EN EXPATRIATION

TU SERAS UNE FEMME D'EXPAT, MA FILLE !

Thalasso et spa : une bonne façon de s’occuper de soi


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 25/11 – Café Expat « Vivre les moments forts à distance » (en virtuel)

    novembre 25 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  2. 01/12 – Café Expat Couple Binational et Interculturel (virtuel)

    décembre 1 @ 13 h 00 min - 14 h 30 min UTC+1
  3. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !