Connexion en tant que membre

Témoignages Vie pro Voyages

Charlotte, fondatrice de Little Voyageurs, a fait de sa passion du voyage, un métier !


Charlotte-Little-Voyageurs-ORIGINAL
Photo : Little Voyageurs - www.littlevoyageurs.com

Un blog, un podcast et bientôt une collection de City Guides papier et digitaux à télécharger, Little Voyageurs mène une mini révolution dans le monde du voyage en famille...

Sa fondatrice, la journaliste franco-américaine, Charlotte Burgoyne, maman de 3 enfants (Céleste 5 ans, Sanaa 3 ans et Franklin 1 an), nous raconte l’histoire de ce joli concept.

 

Quel est votre parcours d'expat ?

J'ai quitté la France il y a presque dix ans, à la fin de mes études de journalisme sur Paris. Je suis alors partie m'installer en Syrie où j'ai débuté ma carrière de journaliste indépendante en travaillant notamment pour RFI, ARTE et France 24.

J'ai également écrit deux guides de voyage Petit Futé Iran et Syrie – ce qui m'avait déjà, à l'époque, donné l'envie d'écrire mes propres guides !

Après deux ans en Syrie, je suis partie m'installer au Yémen. J'y ai poursuivi ma carrière, en couvrant notamment la révolution arabe, et où j’ai rencontré mon mari. Nous avons quitté le pays en pleine révolution pour nous installer aux Etats-Unis et fonder notre famille.

Trois ans et deux bébés plus tard, nous sommes repartis dans le monde arabe, cette fois pour l’Algérie où nous résidons en ce moment.

 

Que représente l’expatriation pour vous ?

L'expatriation est toujours pour moi une condition sine qua none pour ma réussite personnelle. Vivre à l'étranger, dans une culture différente de la mienne me donne des ailes et nourrit mon esprit de nouvelles idées d'articles ou de business en permanence. Je trouve l'Inconnu très inspirant. 

 

L'arrivée en Algérie a-t-elle été accompagnée de moments de doutes ou de difficultés ?

Pas vraiment. L’adaptation s’est faite rapidement. J’étais tellement contente de retrouver le monde arabe et repartir à l’aventure avec mes petites. Cela va peut-être vous surprendre mais c’est maintenant après presque trois ans dans le pays que je rencontre des moments de doutes et de difficultés.

L’Algérie est un pays qui n’est pas facile à vivre tous les jours car nous manquons ici de beaucoup de commodités

Pour vous donner une idée :

  • On ne peut même pas payer par carte de crédit !!!
  • Le système de santé n’est pas très compétent, je dois ramener tous les vaccins de France, quitter le pays si un de mes enfants semblent sérieusement malade et j’ai dû accoucher en France de mon troisième enfant.
  • La conduite agressive des locaux, l’absence du concept de temps et de rigueur dans le travail devient vraiment pesante au bout d’un certain temps.
  • Enfin, côté travail je trouve cela frustrant de ne pas pouvoir échanger avec d’autres entrepreneurs ici (entrepreneuriat en est à ses débuts, il n’y a pas d’espace de co-working, pas même de café avec une connexion internet qui fonctionne).

Je regarde donc vers l’avenir et notre projet de déménager en Asie l’année prochaine.

 

Comment est venue l’idée de Little Voyageurs ?

Il y a cinq ans, je déjeunais avec mon mari dans une brasserie française de San Francisco. Nous revenions de notre premier voyage avec notre fille de 4 mois en Uruguay. Il me regarde et me dit :

Tu devrais lancer ton blog sur le voyage en famille et écrire des guides.

Je le regarde avec des yeux écarquillés et le prends pour un fou. J’ai toujours travaillé pour les médias français ou des magazines locaux aux Etats-Unis. Me lancer seule semblait un sacré défi… Cependant maman pour la première fois, l’idée de pouvoir gérer mon temps me semblait idéale. Et puis, je n’avais pas vraiment trouvé de site attractif sur le voyage en famille, alors pourquoi pas lancer le mien.

Little Voyageurs est né quelques mois plus tard.

 

Comment fonctionne Little Voyageurs ?

Little Voyageurs est à la fois un blog, un podcast (à écouter sur Itunes, Spotify et Soundcloud), et très bientôt aussi une collection de City Guides papier et au format PDF à télécharger.

L’idée est d’accompagner au mieux les parents voyageurs, en partageant des adresses aussi jolies que kids-friendly. J’attache une grande importance à l’esthétique de lieux que je choisis dans mes guides et sur le site ; car pour moi voyager comme on le souhaite ne doit pas s’arrêter quand on commence sa famille.

 

Quels sont les principaux challenges ?

C’est un projet sans investissements extérieurs. Ainsi le principal challenge, c’est d’arriver à concrétiser notre projet, à moindre coût. Je travaille avec des free lances et des photographes locaux qui croient au projet et acceptent de baisser leurs prix pour nous.

Nous espérons commencer à monétiser d’ici quelques mois (via l’affiliation, les partenariats, l’espace publicitaire) et peut-être attirer aussi des investisseurs qui croient au projet.

Un autre challenge, c’est de séduire notre cible - les jeunes parents d’aujourd’hui, entre 30 et 45 ans, urbains, ultra connectés, voyageurs – qui est déjà extrêmement sollicitée. Il y a aujourd’hui pléthore de sites et blogs autour du voyage en famille. Il faut trouver sa place et savoir convaincre.

 

Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir ?

La sortie de nos City Guides en version papier. Cela fait des années que j’en rêve. Au début de Little Voyageurs, ces city guides étaient présents sur le site en ligne et gratuitement, mais dans mon esprit, cela a toujours été une étape temporaire. L’idée était de se faire connaitre et de montrer ce que l’on pouvait faire.

 

 

Un message pour une femme expatriée qui hésite à lancer son activité ?

Foncez ! L'expérience de créer un business auquel on croit permet de se découvrir d'avantage, et d'apprendre des choses auxquelles on n’aurait jamais pensé !

 

Que vous apporte l'expatriation ?

Le sentiment de vivre ma vie à 100% et de vivre des expériences uniques

 

-  Retrouvez Little Voyageurs en ligne (site en français et en anglais), sur Instagram et Facebook 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


FemmExpat
vous conseille de lire aussi : 

Liberté chérie : mais où est le mode d'emploi ?

L'addiction à la vie en expat

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !