Connexion en tant que membre

Témoignages Turquie

Entrepreneur à Istanbul, comment j’ai redessiné ma vie…1 an après


Istanbul dessin

 

 

Il y a un peu plus d'un an, j'ai décidé de m'installer à Istanbul. D’abord, pour rejoindre mon chéri. Mais aussi, par amour pour cette ville où j'ai eu, très vite, le sentiment que je pouvais reprendre le contrôle sur ma vie ; Sortir de ma zone de confort, bousculer le quotidien. Vous voyez ce que je veux dire? Aujourd'hui, je suis graphiste-illustratrice et conseillère en communication à mon compte. J'ai fondé MOZ- La Little Ajans où j'accompagne les entrepreneurs à construire leur stratégie et mettre au point leurs outils de communication. J’aide ceux qui, comme moi, se sont réveillés un jour avec cette idée folle : et si je me mettais à mon compte? Mais tout n'a pas été si simple. Retour sur une année de grand chamboulement.

 

 

De la désillusion à l'acceptation

 

Après mon installation en Turquie, j'ai été confrontée à une dure réalité : comment travailler dans un pays étranger sans en parler la langue et sans permis de travail?

Ça a été l'étape la plus difficile du parcours, mais pour pouvoir avancer, j'ai dû faire le "deuil" de ma carrière laissée à Paris et accepter le fait que je ne retrouverai pas le même travail qu'en France - Grosse période d’angoisse ! Rien n'est perdu pour autant! L'expérience que l'on acquière au cours des années peut toujours être exploitée différemment. Une fois cette étape franchie, on est prêt à affronter la suite; l’aventure en terre inconnue commence ici!

 

La naissance d'une idée folle

 

Bon, ça y est! C'est décidé, je me bouge! Ok... mais je vais où?! Heu... Et oui, c'est une chose d'être libéré de son passé, mais quelle direction prendre quand, tout à coup, on a le choix? Ouvrir une boulangerie en Turquie? Je ne suis pas du matin. Donner des cours de français aux enfants? Ma patience a des limites... Tout y est passé! Et puis un jour, j'ai ouvert le livre Fais ce qu'il te plait, de Maud Simon, et je suis partie fouiller dans les archives de mes envies les plus profondes. Vous savez, celles qu'on a enfoui si bien au cours des années qu'il est presque impossible de les déterrer par soi-même. D'autres font appel à un coach. Quelque soit la méthode, mon conseil est : faites-vous aider ! L'idée qui vous fera lever chaque matin ne se présente pas si facilement. Pour ma part, c'est après 3 semaines d'exercices quotidiens à retourner mon passé et mes émotions que tout est devenu limpide : j'allais devenir graphiste en freelance et profiter de mon expérience en communication pour aiguiller mes clients! Mon job de rêve venait de voir le jour. Mais pourquoi je n'y avais pas pensé avant?!

 

Et...action !

 

Quand on sait où on va, tout paraît plus simple. Il faut juste se retrousser les manches et foncer sans trop se poser de questions "polluantes" : Vais-je y arriver ? Suis-je légitime ? Qu’est-ce qu’on va penser de moi ?... On s'est déjà suffisamment retourné le cerveau avant, non?

Mais être entrepreneur ne veut pas dire tout faire tout seul, au contraire. La vraie clé de la réussite est de se faire bien entourer. J'ai eu la chance d'être encouragée par ma famille et mes amis qui ont été un vrai moteur pour mon lancement, et un pilier pour la suite de l'aventure. On a beau être le capitaine du vaisseau, il est important de confronter ses idées aux regards extérieurs. J'ai été chercher les conseils avisés de personnes qui étaient passés par le même chemin. Grâce à eux, j'ai pu définir mon business plan, construire mon offre, et commencer à démarcher mes premiers clients.

 L’étape administrative

La question de la structure de la société s'est posée très rapidement. C'est une question récurrente quand on est expatrié. Pour bénéficier du statut auto-entrepreneur français, il faut avoir son foyer fiscal en France. Ça n'était pas mon cas. Mais étant mariée à un turc, j'ai pu ouvrir une société individuelle en Turquie et éviter pas mal de déboires fiscaux. Je n'ai malheureusement pas de réponse miracle à vous donner concernant l’ouverture administrative d’une entreprise. Tout dépend du pays où l'on vit et de sa situation personnelle. Ce que je sais, c'est qu'il faut être persévérant et ne pas écouter la première personne qui vous dit que c’est impossible. Si je l’avais fait, je serai encore assise, bouche béante chez le notaire, a essayer de comprendre les mots tucs qui sortaient de sa bouche ! Mais, encore une fois, je n'allais pas renoncer si prêt du but!

 

Et aujourd'hui...

 

Aujourd'hui je vous écris depuis un café, sur les rives du Bosphore. C'est un luxe qu'on peut s'offrir quand on est son propre patron! Je travaille souvent le week-end et tard le soir. Je n'ai pas la sécurité de l'emploi, pas de retraite, et pas de prime de licenciement si mon business coule. Mais je ne regrette en rien mon choix. Et, même si j’ai plusieurs fois hurlé de rage face aux obstacles, je n’ai jamais renoncé. J'apprends mon métier tous les jours. Je suis avec passion d'autres entrepreneurs et m’inspire de leurs réussites. Mon entreprise porte mes valeurs et je prends moi-même les décisions qui la feront grandir. Financièrement, je ne roule pas (encore) sur l'or mais j’ai la satisfaction de savoir d’où vient l’argent qui paye mon loyer, remplit mon frigo ou me récompense avec cette très jolie petite robe! La suite ? L’avenir le dira, mais maintenant, je sais ou je vais et pourquoi je le fais !

 

 

En attendant la suite des épisodes, vous pouvez consulter le site internet de MOZ-La Little Ajans, et vous inscrire à la Newsletter pour recevoir l’actualité de l’agence et des conseils gratuits pour booster votre communication.

 

Logo_moz_BW

 

melanie

 

Mélanie
Graphiste et conseillère en communication
Fondatrice de MOZ - La Little Ajans

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Ala turca, comment j’ai redessiné ma vie à Istanbul

A Istanbul, Sophie réinvente sa carrière et celle des autres avec Via Pro

Petits secrets de ceux qui ont trouvé du travail à l’étranger (Expat value 7)

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !