Connexion en tant que membre

Le départ Vie pro

Quand faut-il se mettre à chercher du travail après un déménagement ?


Quand-faut-il-se-mettre-a-chercher-du-travail-apres-un-demenagementCombiner un changement de lieu de vie et une activité professionnelle : un vrai défi !


Pas si simple de se réinventer et de rebondir professionnellement tout en digérant un déménagement !
Ce déménagement génère souvent en nous des sentiments confus mêlant à la fois excitation de la nouveauté et peur de ne pas réussir à retravailler dans ce nouvel environnement…
Des angoisses nous assaillent : appréhension d’un avenir professionnel incertain, sentiment d’urgence de retrouver une activité, peur de se sentir inutile, de perdre son statut social et une vie bien remplie et porteuse de sens…

Stop ! Ne laissons pas ces craintes nous envahir et regardons plutôt comment combiner au mieux recherche d’emploi et déménagement. Quel est le bon timing pour chercher un travail ? Que faire dans quel ordre et à quel moment ?

Voici 3 moments clés dans votre recherche d’emploi en cas de déménagement

Avant de partir :

Si votre avenir professionnel est primordial pour vous, rien de plus inquiétant que d’être dans le flou et l’incertitude avant de partir !

Dès que votre déménagement se précise, commencez à réfléchir à votre futur projet ! Cogitez et identifiez les différentes options qui se présentent à vous, en fonction de vos expériences passées et de vos nouvelles envies. Même si vos plans changeront peut-être plus tard, ce n’est pas grave. Cette démarche permet de vous projeter et contribue à soutenir la confiance en soi, fréquemment sujette à des turbulences en période de déménagement… Cette réflexion en amont vous aide à explorer et clarifier vos idées, à nourrir votre motivation et élaborer un premier plan d’action.

Que faire d’autre avant de partir ?

Se renseigner sur le marché de l’emploi du lieu de destination. Quels secteurs sont dynamiques ? Quelles sont les offres d’emploi, postes, niveaux de salaire, langues nécessaires ? Dans les domaines qui vous intéressent et plus largement ? Quelles sont les coutumes locales en terme d’emploi ? C’est le moment de lire dans femmexpat et expatvalue des infos sur les pays et des témoignages d’expatriés !

Dès que possible, développer votre réseau ! Comme le montre notre Enquête Expat value, 80% de ceux et celles qui retrouvent du travail à l’étranger le font grâce au réseau ! Contactez vos connaissances sur place, faites fonctionner le bouche à oreille, demandez à vos amis de vous mettre en relation, prenez contact à distance et lors d’un voyage de reconnaissance, posez des questions dans le groupe Fb Expat Value

En résumé, anticipez avant d’être happé par les préparatifs du départ et l’installation sur place. Réduisez l’inconnu afin de vous sentir rassuré et créez des connections afin d’être accueilli à l’arrivée. Vous voilà prêt pour le départ !

A l’arrivée :

Les valises sont enfin posées et déjà vous vous dites « allez on s’y met, ne perdons pas de temps pour rechercher un travail ! »

Attention ! N’est-ce pas plutôt le moment de souffler ? Un déménagement, c’est épuisant, physiquement et nerveusement. Une pause s’impose ! Qu’est qui vous ressource ? Soyez attentif à vous, à vos proches, à votre niveau d’énergie et vos émotions et n’hésitez pas à vous octroyer du repos quand nécessaire.

D’autant plus que vos priorités vont être votre installation, le logement, le transport, les besoins du quotidien. Que ce soit les courses, nourriture, école, sport… Cette partie est incontournable et chronophage. S’adapter à une nouvelle culture, nouvelle langue (ou bien se réadapter à son propre pays !), soutenir ses proches dans cette période d’adaptation, vont devenir prioritaires et vous conduire à mettre votre projet professionnel entre parenthèse pendant un certain temps.

Selon votre situation personnelle et familiale et votre destination, cette période d’adaptation est variable. En moyenne entre 2 mois et un an. Durée estimée pour organiser votre nouvelle vie et vous approprier les codes de votre nouveau pays.

Comment bien vivre cette période sans culpabiliser ? Sans mettre en route votre critique intérieur qui vous accuse de ne pas avancer dans votre recherche de travail ?

Tout d’abord, être conscient que sans le savoir vous êtes en train d’accumuler des informations indispensables pour votre projet. Comment fonctionne ce pays ? Quels sont les rites, les us et coutumes, les modes de communication, les habitudes de travail… Autant d’éléments clés pour s’insérer efficacement dans le monde professionnel local.

Excellent pour le moral et utile pour votre projet : développez rapidement votre réseau social ! Cafés d’accueil, mises en relation, déjeuners, rencontres, via des associations, des activités sportives et culturelles, école, groupes sociaux… tous les moyens sont bons pour faire des connaissances, créer des liens et poser des questions sur le marché du travail ! Soyez ouvert à de nouvelles rencontres, ouvrez vos chakras et restez en éveil ! Des prises de conscience, des idées d’activité, des pistes à explorer peuvent naître de ces échanges et partages, et vous conduire peu à peu à élaborer votre projet.

En évitant les deux écueils que sont la recherche d’emploi active prématurée (qui peut créer frustrations et sentiment d’échec) et à l’inverse la procrastination (qui peut engendrer perte d’espoir et de confiance), soyez plutôt à l’écoute du rythme le plus juste pour vous.

Mon conseil : gardez votre objectif en tête, sans vous mettre de pression trop forte à court terme et réalisez régulièrement de petites actions (comme réseauter, rechercher des infos, refaire son CV et profil Linkedin, s’inscrire à un cours de langue…). Afin d’avancer par étape et de maintenir votre confiance élevée.

Quelques mois plus tard :

Intégré dans votre nouveau lieu de vie, vous voilà prêt à retravailler, vous trépignez ! C’est le moment de passer à une phase plus offensive :

Définissez votre projet professionnel si celui-ci n’est pas encore clair. Quelles sont vos nouvelles aspirations ? Vos compétences, votre valeur ajoutée, votre spécificité ? Quel domaine vous attire ? Quel mode de travail, type de poste, environnement ? Quelles opportunités dans ce pays en adéquation avec votre profil ? Ce travail peut s’effectuer seule, ou en groupe, dans des ateliers ou accompagnée par un coach en face à face… Différentes solutions s’offrent à vous sur place ou à distance par Skype en fonction de votre besoin d’aide et de vos préférences.

Dès que votre projet est clair, la recherche d’emploi peut devenir très active et structurée. Finalisez votre CV et profil Linkedin. Regardez les annonces, contactez les agences de recrutement, activez le réseau plus que jamais et parler à votre entourage de votre recherche. Vous pouvez aussi participer à des évènements de networking. Postulez, préparez vos entretiens et tenez vous prêt ! Ou bien si c’est votre choix, lancez vous dans la création de votre entreprise ! Le coaching peut être également une aide précieuse dans cette phase de mise en oeuvre.

Pendant ces trois phases

Soyez vigilant à garder un regard positif et bienveillant sur vous même. Un déménagement est un bouleversement qui demande de reconstruire divers domaines de notre vie : personnel, couple, famille, social, professionnel... Tous ces domaines sont imbriqués. Ils ont des conséquences directes sur notre efficacité à rechercher un travail. En nier ou négliger certains risque d’être contre-productif, car ils ressortent souvent d’une manière ou d’une autre et nous font savoir que ce n’est pas le moment de s’investir ailleurs !

Parfois pour se mettre en mouvement, on a besoin de régler certains points, comme de savoir que le travail de son conjoint se passe bien et que l’on va vraiment posé ses valises ici de façon durable. Ou encore on a besoin de faire le deuil de sa vie précédente, d’accepter sa tristesse et de lui laisser le temps de s’atténuer avant de reconstruire une nouvelle tranche de vie.

En conclusion, écoutez avant tout votre instinct, attentif à vos besoins et vos ressentis et guidé par vos envies et objectifs de vie !

 

Claire Aladel, coach chez Expat CommunicationPar Claire Aladel

Avec son expérience d’expatriée, de mère de trois filles, et de professionnelle dans des entreprises internationales pendant 15 ans (supply chain, achat…), Claire a ajouté une corde à son arc en devenant coach certifiée ICF. Elle se consacre aujourd’hui à sa passion : le coaching. Elle accompagne les expatriés dans la réussite de leur aventure à l’international au niveau personnel, familial et professionnel. 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne