Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur

A quoi ressemblent les grandes vacances des expatriées ?


vacancesLes « grandes vacances » arrivent à grands pas dans l’hémisphère nord,  mais  à quoi ressembleront-elles ? Busy, Busy… Non-Stop

…TOUT, SAUF DE VRAIES VACANCES ???

 …Squat chez l’un, squat chez l’autre, tournée des familles ; au nord, au sud, à l’est, à l’ouest…Parcourir des kms et des kms ! Toujours dans nos valises ! Visites chez le médecin traitant, le dentiste, le podologue, le neurologue, l’ophtalmologue,… le gynécologue, le psychologue et j’en passe !

…Mise en règle des comptes financiers, banquiers, administratifs et gouvernementaux.… Renouvellement des passeports, testaments, vaccins.…Diverses obligations, Machin !

Camps, stages d’été pour les enfants… Certifications, permis de conduire… des jeunes étudiants, etc., etc.….J’EXAGÈRE À PEINE! Vous le savez bien vous, les femmexpats !

Ça fait déjà, au minimum, depuis la fin des vacances d’hiver ou même celles de Noël qu’on les planifie ces fameuses grandes vacances, en se disant chaque année, que cette année, on fera les choses différemment !  Partant du principe que le mari, pour sa part, se passerait bien de retourner au bercail, contrairement aux enfants qui eux, à l’extrême en rêvent tout au long de l’année ! Faut pas non plus s’étonner de cela. Bien que les enfants n’y soient pas nés ou peut-être n’y ont vécu que très peu de temps, ou même pas du tout, on leur parle toujours du pays de leurs racines, de façon très patriotique et idéalisée ; question justement, de leur donner des racines… Alors que le mari lui, a quitté ce bercail pour des raisons bien lucides. Bref, ça commence toujours comme ça. Comment concilier les désirs de tous et chacun, tout en cherchant à y ajouter un peu d’exotisme; car après tout, ce sont NOS grandes vacances!

A quelques semaines de la fin des classes, tout est à peu près booké. On a réussi. Même si, avant même de partir, on se sent déjà épuisée de toute cette organisation!  Pire encore que d’gérer un agenda de ministre !  Comment concilier l’agenda de près de 30 personnes pour que chacun y trouve son compte. Bien oui. Pensez-y : Pour une famille de disons, 2 adultes et de 2 enfants, on part déjà à 4. Ensuite ajoutez les grands-parents, tantes, oncles, cousines, cousins, amis et puis voilà, très rapidement, on compte tout près d’une trentaine de personnes. (Sans compter les professionnels auprès de qui on a dû prendre rendez-vous)….Et bien voilà.

C’est ainsi que dès la fin des classes, nous partirons vers un SPRINT; agenda à la main sans jamais le quitter jusqu’à la fin de l’été. Le temps filera à toute allure et au retour, on se dira encore une fois que finalement, on a été bien gâtées par nos proches et que malgré tout, C’ÉTAIT EXTRA ! On se sentira ressourcée d’amour et de bonne humeur par la simplicité d’avoir pu, le temps des vacances, communiquer dans notre langue natale ; d’avoir pu faire nos courses dans un endroit familier où tout nous donne envie ; d’avoir pu passer de bons moments avec les gens qu’on aime et qui nous manquent ; la famille et les copines de longues dates laissées derrière et qu’on retrouve chaque année avec tant de plaisir. Tout ça qui nous permettra enfin, de repartir encore une  autre année loin du bercail. C’est donc pour cela, que malgré tout ce qu’on en dit, on y revient toujours. There’s no place like home…

Maryse B-L

Femmexpat vous conseille de lire :

Good Morning la France, good morning les capitons !

Comment se préparer à des vacances zen !

L'image de la France vue de l'étranger

NOUVELLE DESTINATION POUR PAQUITA !


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !