Connexion en tant que membre

Chine La Maternité

Ma maternité à Canton (Chine)


Ma maternité à Canton (Chine)Bonjour, Nous sommes un couple de français expatrié en Chine à Canton. C’est ma première grossesse. J’ai fait tout mon suivi de grossesse en Chine dans un hôpital privé suivie par une médecin américaine. Je suis rentrée deux mois avant pour accoucher en France.

Comment s’est passé le suivi de la grossesse ? 

J’ai eu droit à un rendez-vous par mois avec un médecin généraliste à l’hôpital privé United Family. J’ai fait deux échographies en Chine où j’ai pu connaître le sexe du bébé contrairement aux chinois. Les honoraires sont exorbitants ! Ma consultation du 5ème mois nous a coûté plus de 1000 euros pour une échographie, un test sanguin et un test urinaire…

Le suivi est-il très médicalisé ? Très « nature » ?

Le suivi est médicalisé mais pas autant qu’en France car la toxoplasmose n’existe pas en Chine.

Avez-vous des infos sur le taux de césariennes ?

Énorme en Chine. Pour information, "Dans les hôpitaux chinois étudiés en 2007 et 2008, 46% des bébés sont nés par césarienne – le taux le plus élevé répertorié dans le monde. " (Source)

Où accouche-t-on : à la maison, à l’hôpital, dans une maternité ? Faut-il s’y prendre longtemps à l’avance pour réserver une place ?

Personnellement, j’ai choisi d’accoucher en France pour éviter la césarienne. J’accouche dans un hôpital privé où j’ai du réserver. Si j'accouche en France c'est surtout pour être entourée de ma famille et de mes proches même si cela entraîne quelques sacrifices.

Le conjoint peut-il être présent à la naissance ?

Le conjoint peut être présent en Chine mais c’est au bon vouloir du personnel médical.

L’accès aux antidouleurs : l’accès à la péridurale, aux autres formes de gestion de la douleur…

Comme la césarienne est très courante, vous êtes endormie. Si vous accouchez par voie basse, il est assez rare de pouvoir accéder à une péridurale même dans un hôpital pour expatrié.

Faut-il prévoir des inscriptions très longtemps à l’avance : maternité, crèche, etc. ?

Pas nécessairement.

Autour de la grossesse : au-delà du suivi médical, avez-vous eu accès à des formations, à des rencontres, des offres sportives (yoga, natation, etc.), des cours de préparation

Je suis partie avant les cours de préparation à l’accouchement, mais il n’existe pas de cours de préparation. Seules les sages femmes françaises en proposent.

Le suivi après, pour maman et pour bébé (visites médicales, check-up, etc.). La rééducation est-elle proposée ? Comment ?

Lorsque mon bébé sera né, je garderai le docteur qui m’a suivi pour lui. La rééducation sera faite par une sage femme privée mais en dehors du cadre de l’hopital.

Le côté professionnel : congé maternité, congé paternité

Le congé maternité est de 100 jours en Chine. J’ai préféré arrêter à la fin du 5ème mois car j’avais deux heures et demi de trajet par jour en voiture. De plus, comme je devais rentrer deux mois à l’avance pour pouvoir prendre l’avion, cela signifie qu’au 1 mois du bébé, j’aurai du reprendre mon travail. Impensable pour moi. J’ai donc démissionné avec l’espoir de retrouver un travail quand le bébé sera plus grand.

La garde de l’enfant : comment l’organiser, où trouver de l’aide, quels sont les pistes à creuser ?

Je garderai l’enfant au départ car je souhaite allaiter. Il ira par la suite en crèche ou à l’école Montessori. A ses 3 ans, il ira sans doute à l’école française ou l’école internationale.

Comment avez-vous vécu votre grossesse ? Vous êtes-vous sentie bien entourée ?

Je me suis sentie assez libre en Chine. En France, l’hyper-médicalisation a tendance à nous faire passer pour des malades…

Qu’avez-vous aimé dans votre maternité à l’étranger ? Qu’amélioreriez-vous ?

A part les trois premiers mois où j’étais très malade, tout s’est bien déroulée. Je regrette juste d’avoir eu le statut de détaché et d’être remboursé au tarif de la sécurité sociale française. La mutuelle se calant sur les tarifs de la sécurité sociale, mon suivi de grossesse a été onéreux.

Avez-vous des détails ou des anecdotes à partager sur la grossesse et l’accouchement ?

En Chine, si vous êtes enceinte, vous devez boire de l’eau chaude, arrêter de sortir, prendre soin de vous… Voici un article que j’ai écrit concernant les traditions autour de la grossesse en Chine

Des conseils à donner à une femme qui sera enceinte et accouchera à Canton ?

Être enceinte à Canton, il n'y a aucun soucis. Le seul inconvénient est le climat si vous êtes enceinte l'été quand l'humidité est à son plus haut niveau, bon courage ! Je ne conseillerai pas forcément d'accoucher en Chine pour celles qui ne souhaitent pas de césarienne... En Chine, si le bébé s'engage mal, ils n'iront jamais avec une ventouse ou des forceps, ils ne prennent aucun risque donc césarienne. Cette opération rapporte aussi plus à l'hôpital ou au médecin et elle permet d'être planifiée dans le temps et que les patientes passent moins de temps à l'hôpital. 
 

Par Céline, Canton.

Pour aller plus loin :

Portrait de Melissa Gelez, sage femme française à Canton (coordonnées en fin d'article)
Marianne, sage-femme à Canton

FemmExpat vous recommande les articles suivants :

Votre protection sociale à l’étranger : l’expatriation au féminin
« CFE & moi – ma maternité à l’étranger » l’application mobile pour les futures mamans en expatriation

Maternité à Shanghai
Vivre à Canton
Vivre à Canton (Guangzhou), par Isabelle


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !