Connexion en tant que membre

Etats-Unis La Scolarité Ma destination Mes dossiers Wash.

Ecoles : attention aux belles promesses !

Ajouter à mes favoris

Ecoles : attention aux belles promesses !Vous venez de décider votre prochaine expatriation à Seattle et partez à la recherche d’informations sur votre nouveau cadre de vie. Où habiter ? Où scolariser vos enfants ? Quels modes de transport ? Quelle banque choisir ? Toutes ces questions deviennent concrètes du jour au lendemain. Et de leur réponse dépendra la réussite de votre installation dans un nouveau pays et une nouvelle ville.

Ici je vous propose un retour d’expérience sur la scolarité des enfants en école élémentaire. Et en ce qui concerne les écoles, attention aux belles promesses !

 
Ecoles françaises accréditées

Samira évoque deux écoles françaises accréditées par le ministère de l’éducation nationale FISW à Bellevue (de la maternelle au CM2) et FASPS à Mercer Island (de la maternelle au collège). Ces deux écoles sont excellentes et offrent une scolarité bilingue exigeante, sans décrochage avec le système scolaire français et inclusive pour les nouveaux arrivants français.

Mais des coûts très élevés !

Mais les coûts de scolarité des écoles privées américaines (environ $20 000 par an) sont sans comparaison plus élevés qu’en France. Et dès lors se pose la question de l’investissement. Alors on continue nos recherches via les sites internet des écoles franco américaines privées de Seattle non homologuées et là on trouve des structures privées de la maternelle à l’élémentaire aux coûts divisés par deux.

North Seattle French School est attractive sur le papier et propose une scolarité de l’école maternelle à l’école élémentaire jusqu’au grade 4 (CM1) pour l’année scolaire 2017-2018.

Les différences entre le marketing et la réalité

Une fois passée la phase d’émerveillement d’intégrer une « fantastique communauté tant pour les élèves que pour nous les parents », on passe vite à un état de désenchantement,voire même de colère d’avoir été dupés et abusés.

Nous avons été dupés et abusés par une communication marketing et de belles promesses qui ne se réalisent pas dans la réalité :

  • Le niveau est très faible, le Grade 1 correspond davantage a une Grande Section de Maternelle qu’au CP en France

  • Votre enfant en Grade 1 a très peu de chance de savoir lire à Noël sauf si vous l’accompagnez sérieusement à la maison

  • L’accompagnement des enfants n’existe que sur le papier alors que les classes sont à effectif réduit. Ce qui questionne sur les compétences des enseignants

  • Les problèmes ne sont pas identifiés, ou alors niés. Comme ça il n’y a pas besoin de s’en occuper.

  • Notre fille a été harcelée et discriminée par d’autres enfants car elle était « française », sans aucune intervention de l’équipe pédagogique. Elle a été très proche de la dépression.

  • Les enfants différents, par exemple surdoués, sont discriminés et mis à l’écart.

  • Il n’y a pas de cours d’anglais langue étrangère adapté aux enfants français qui arrivent. Nous avons été obligés de prendre des cours particuliers pour notre fille.

  • Pas de suivi du programme français pourtant annoncé largement sur le site de l’école.

  • L’organisation est chaotique avec des « dismissal days » (fin des cours à 13h) qui obligent à adapter l’organisation familiale.

  • Et pourtant vous payez plus de $11 000 l’année !! Pour des prestations largement insuffisantes

En conclusion :
Soit vous pouvez assumer des frais élevés

Si vous pouvez assumer des frais de scolarité élevés et que vous souhaitez une scolarisation franco américaine de vos enfants de bon niveau et permettant un retour dans le système français, les meilleurs choix sont FASPS à Mercer Island et FISW à Bellevue.

Soit vous pouvez vous assurer un complément pédagogique

North Seattle French School peut représenter une alternative d’école privée avec des cours en français pour une école maternelle avec une scolarité quotidienne des enfants de 8h45 à 12h45. Soyez sans illusion sur le niveau de votre enfant en fin de Kindergarden. N’espérez pas en rejoignant North Seattle French School pour les cycles 2 et 3 que votre enfant puisse réintégrer le cursus français sans un tutorat exigeant. Que vous devrez assurer vous-même ou avec des cours particuliers en vous appuyant sur le CNED qui est payant.

Pour trouver de l’aide

Le site www.greatschools.com vous permettra de visualiser l’offre de la carte scolaire des écoles publiques américaines selon les lieux de résidence avec les scores des écoles allant de 0 à 10 si vous souhaitez une réelle immersion américaine pour vos enfants.

Vous pourrez aussi grâce à ce site identifier les écoles publiques offrant un programme ESL (English Second Language) gratuit. Par ailleurs si vous désirez entretenir un suivi pédagogique français sérieux, l’Alliance Française de Seattle et EFG Seattle proposent des cours pour les enfants français scolarisés de la moyenne section de maternelle  au collège.

Bref, le choix de l’école répond pour chaque famille à un ensemble de paramètres et il est très facile de se laisser abuser par des publicités mensongères. Même si au préalable de l’inscription vous avez visité l’école et discuté avec l’équipe pédagogique.

Attention aux belles promesses et n’oubliez pas que le Marketing est né aux USA !

Par Anne Gros

FemmExapt vous conseille de lire aussi :

Expat à Seattle, WA

Mes enfants vont à l’école américaine


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre