Connexion en tant que membre

Chine Wuhan

Wuhan : à savoir avant de partir


Vous partez à Wuhan ? A savoir avant de partir : les écoles, le consulat, la chambre de commerce, les choses à emporter avec vous...

Consulat de France à Wuhan
Site : http://www.consulfrance-wuhan.org

Lycées, écoles
Ecole française internationale de Wuhan
L’École Française Internationale de Wuhan (EFIW) a ouvert ses portes le 1er septembre 2008. Lancée à l’initiative du Consulat général, elle est située dans les locaux du Lycée n° 1 à Hanyang. Ce lycée relève de la Zone de Développement Économique et Technologique de Wuhan qui apporte son soutien à cette initiative.

Voir EFIW sur le site du consulat

Ecole française de Wuhan financée par PSA et assurant les cours de la maternelle à la classe de 1ère incluse
Site : www.ecolemlfwuhan.org

Wuhan Yangtze International school
Cette école internationale accepte tous les expatriés quelque soit leur nationalité, origine, religion, la langue pratiquée est l’anglais et le mandarin.
site web : http://www.wyischina.com/
Wuhan Economic & Technology Development zone San Jiao Hu _ Primary School ( 三角湖小学 ), next to Jiang Han University
Tél.+86-27 8423-8713 / 8423-8647, Fax 8423-8726
Email : admissions@wyischina.com

Présence française
Mission économique
Mission Economique de Wuhan - UBIFrance en Chine
Room 1702 -1708, Wuhan International Trade Center
568 Jianshe Dadao, Hankou, 430022
Tél. +86 (27) 6579 7940
Fax. +86 (28) 6579 7950
Coordonnées

Chambre de commerce
Même adresse que la mission économique
Tél : +86 (0) 27 6579 7946 ou 47
Fax : +86 (0) 27 8577 8426
Contact Email : ccifc-wuhan@ccifc.org
Evènements à venir pour Wuhan à la chambre de commerce sur ce lien

Associations francophones
Club du Gingko Village qui est en fait l’association qui anime la base vie Peugeot-Citroën.
Ses membres sont élus pour un an, ils se donnent pour mission d’accueillir prioritairement les nouveaux expatriés de PSA mais aussi tous les autres expatriés d’entreprises françaises qui sont prêts à s’inscrire.
le blog du Gingko club

Il existe également une association regroupant les femmes étrangères vivant à Wuhan, elle organise chaque mois des petits déjeuners et des déjeuners afin de faire connaissance et participer à de bonnes causes locales (aide aux malades du SIDA par exemple). Vous pouvez contacter sa responsable, Elsa Gade, par email :elsagade@public.wh.hb.cn.

Choses indispensables à emporter

A vrai dire, il y en a peu car on trouve tout ce que l’on veut à Wuhan... Un détail... impossible de trouver du dissolvant à ongles. Les chinoises se mettent du vernis, mais allez savoir comment elles l’enlèvent ? Par précaution, glissez quelques flacons dans vos valises en soute lors de votre périple France-Chine.
Note de Femmexpat : on rajoute la liste de notre correspondante à Shanghai qui doit être aussi bien utile sur Wuhan.
Savon de Marseille pour enlever les tâches, (tous les détachants Dr Beekman sont disponibles chez Carrefour ou au City shopping et il y a plein de produits chinois pour laver les fruits et légumes).
Produits pour stériliser l’eau de type Milton ou Micropure forte (labo Katadyn) ou Aquatabs : pour le lavage des fruits et légumes.
Une yaourtière et un lot de ferments lactiques (on en a vite marre de manger du yaourt liquide hyper sucré ou des bons mais hors de prix !!!).
Si vous avez un traitement très spécial, prenez un stock pour trois mois, le temps que votre médecin repère la molécule et trouve l’équivalent.
Penser à faire son stock de Tampax Super Plus, il y en a mais "petits" ! (au City shopping)
Timbres français (pour confier des lettres a des personnes qui rentrent en France, plus rapide et plus sûr).
Garder une carte bancaire française pour pouvoir sortir du cash le jour où il y a un problème avec une banque chinoise.
Faire son stock de chaussures pour toute la famille car les chaussures ne sont pas top, surtout si on chausse plus de 38 (ou 46 pour les hommes). Dans les malls de Nanjing Lu, il y a un étage enfants où l’on trouve toutes les marques, Mod 8, Timberland etc....
Mesdames... si vous dépassez le 85B... apportez du stock de soutien gorge !
On peut également faire faire des chaussures sur mesures d’après une paire apportée, c’est souvent très réussi.
En terme de fournitures scolaires emporter effaceurs d’encre, cartouches bleues et stylo plumes français, agendas scolaires et Patafix (il faut consulter la liste fournie sur le site web de la future école des enfants : ce qu’on trouve ou non en Chine est bien expliqué).
Pour les grandes cuisinières, une cocotte minute.
Un détail... On ne trouve pas ici de serviettes de table (bien sûr on peut en faire faire, mais en avoir quelques unes au démarrage et pour modèle c’est mieux !).

Choses à ne pas emporter

Des DVD, car ils coûtent très peu cher en Chine et peuvent être taxés quand ils arrivent de France.

La trousse à pharmacie

Il est inutile d’apporter beaucoup de médicaments (voir paragraphe médecin). Pour les dames utilisant un contraceptif, il vaut tout de même mieux l’apporter car les médicaments sont achetés à Honk Kong et il n’y a pas forcément toutes les marques vendues en France. Par contre partez avec un stock de produit de protection corporelle anti moustiques.

Les vêtements conseillés

Rien de spécial.
A partir d’avril il fait assez chaud (25/30°), et les hivers sont très humides mais modérément froids. On trouve tout sur place.
Un bémol pour les chaussures d’enfants, le choix est faible pour les chaussures en cuir, il vaut donc mieux prévoir à l’avance, ou partir avec son catalogue La Redoute, car ils livrent en Chine, pour un prix ne dépassant pas celui de la France, la détaxe couvrant les frais de port.

Les fournitures scolaires

La liste est mise en ligne en juillet pour l’école PSA. Les livres sont fournis par l’école.

Documents et formalités (Visa, Formalités, Perte de papiers)

Penser, dès l’arrivée (et après l’obtention du visa chinois de résident), à s’enregistrer auprès du Consulat, afin notamment de pouvoir voter aux élections et de bénéficier de la détaxe sur les achats fait en France et ramenés en Chine...

Permis de conduire

Il faut le repasser. En principe les entreprises françaises organisent avec la police locale le passage de l’examen. Il est exclusivement théorique, il convient donc, quelques jours à l’avance de potasser le petit livre remis lors de l’inscription.
Précision apportée par Isabelle : ce n’est pas une simple formalité, loin de là. Il faut apprendre un questionnaire de presque 150 pages qui regroupe environ 1500 questions sur le code de la route, l’administration de la police, le secourisme... bref de quoi occuper quelques soirées et journées. Sur ces 1500 questions, il y en aura 100 posées par informatique ; vous avez droit à 10% d’erreur .... et si tout se passe bien, dans l’heure qui suit vous ressortez de l’hôtel de police avec votre permis en poche. Sérieusement, il faut le travailler, car même si vous avez votre permis depuis des années en France, ce n’est pas gagné et il n’y a pas de passe-droit !

L’équipement électrique

Les prises chinoises ne sont pas semblables aux nôtres mais on peut tout de même brancher un appareil français dessus. L’inverse ne fonctionne pas.

La monnaie locale

Il s’agit du RMB, les Chinois n’utilisent pas ce terme mais parlent plutôt de yuan ou de kuai (prononcer kou aï). Il peut y avoir des variations mais dix RMB représentent environ un euro. C’est évidement très intéressant pour nous.

Le décalage horaire

6 heures en heure d’été, 7 heures en heures d’hiver.

L’équipement Internet

Il est bon, on peut juste lui reprocher d’être un peu lent alors qu’il n’est pas sensé l’être puisqu’il y a le haut débit. Certains sites sont visiblement censurés, Wikipédia par exemple qui n’est jamais accessible même sur des sujets très anodins.

La tenue vestimentaire

Rien de spécial à mentionner, les chinois n’ont pas beaucoup de principe en la matière, tout est permis : robe du soir en plein après-midi, pyjama en pleine journée pour faire ses courses chez Carrefour...

L’aide domestique

On les appelle les ayi, petit mot affectueux qui veut dire tante ou tata. Elles ne parlent jamais l’anglais et connaissent au mieux quelques mots de français quand elles ont de l’expérience. Travaillant huit heures par jour, comme toute employée de maison elles peuvent : faire le ménages, la cuisine, quelques courses, garder les enfants...
En fonction de leur expérience elles sont payées de 9 à 11 kuai de l’heure. Il y a des congés obligatoires à donner au moment des grandes fêtes nationales, il faut se renseigner sur place. Les français leur versent un salaire même quand ils sont en vacances afin d’être sûr de les conserver.
Pour les recruter, un seul moyen : le bouche à oreille entre expatriés.

Langue parlée

Le mandarin.
Très peu de Chinois parlent réellement l’anglais, même à Pékin ou Shanghai. Il est donc plus confortable pour sa vie quotidienne d’apprendre quelques rudiments de mandarin, ce n’est pas très difficile car c’est une langue, à l’oral, plus simple que le français.

Les repères culturels

Les chinois sont positifs à l’égard des français ou indifférents mais jamais agressifs. Fiers de leurs pays et d’être chinois, ils aiment toujours beaucoup Mao et ils ont la nostalgie d’une époque où il leur semble qu’il y avait plus d’égalité et moins de compétition.
Certains sont bouddhistes, mais comme de la politique ils n’en parleront pas avec des étrangers. Il faut être discrets et éviter de froisser leur patriotisme en étant critique. Ils ont vécu, par le passé, des périodes extrêmement douloureuses et difficiles, alors aujourd’hui ils jouissent de l’amélioration économique avec enthousiasme et en découvrant la société de consommation adorent l’argent.

Les recommandations particulières pour les enfants

Il n’y en a pas. Il faut juste savoir que la politique de l’enfant unique rend les Chinois souvent frustrés de fratrie, alors quand les étrangers se promènent avec trois ou quatre enfants, c’est le délire !! Surtout si les enfants sont blonds !
Il faut l’expliquer aux enfants, car les chinois manquent un peu de psychologie enfantine, et ont tendance à fondre sur les petits comme sur des proies pour les prendre dans les bras, les toucher, les serrer...
Bref les enfants apprécient rarement !

Il existe sur cette destination un dossier "expatriation" du ministère des affaires étrangères : http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_chine.html

Femmexpat vous conseille de lire :

Seule et active en expatriation en Chine (Wuhan)

Wuhan en Chine : les premiers pas

Vivre à Wuhan

Wuhan : les loisirs

Wuhan : la santé et les bonnes adresses


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !