Connexion en tant que membre

Culture Shanghai

Nouvel an chinois : quand la Chine rentre dans l’année du Buffle…


Nouvel an chinois… Le monde rentre en année 2 du Covid. Ce vendredi 12 février marque l’entrée de la Chine dans l’année du Bœuf de Métal. Mais dans notre esprit à nous, c’est surtout une date d’anniversaire pas franchement chouette. A l’époque nos regards se tournaient vers nos amies expats en Chine. Alors cette semaine, on a eu envie de savoir comment elles allaient un an plus tard. Clotilde Vassal, Expat Coach à Shanghai, a répondu à nos questions.

Alors Clotilde, comment ça va en cette veille d’année du Bœuf ?

Alors je le dis tout bas, et assez vite, parce que je sais que notre situation est unique au monde, mais ça va plutôt bien, à Shanghai. La situation est sous contrôle. Notre vie quotidienne est redevenue quasi normale. Les enfants vont à l’école, on peut parfois voyager dans le pays, les restaurants sont ouverts, etc.

Et ces festivités du nouvel an chinois, alors ?

Alors effectivement, ça ne sera pas tout à fait comme d’habitude. Les autorités ont fortement recommandé aux gens de ne pas voyager entre provinces, de ne pas faire de grandes célébrations et on sent que les gens vont plutôt suivre la consigne. On ne va certainement pas connaître les transhumances que l’on connaît habituellement.

Donc les gens font la fête quand même, mais chez eux…

Il y a quelques décorations dans les rues, il y a des bœufs rouges, des lanternes. Les enfants ont eu leur fête déguisée à l’école mais avec moins de faste que les autres années. Dans les entreprises, c’est aussi la période des CNY diners, même si certains sont annulés en raison de récents cas de Covid à Shanghai.

Quelles sont les autres traditions ?

Il y a les HongBao, ces enveloppes rouges avec de l’argent que l’on distribue à ses équipes au bureau ou à son entourage, à la personne ou aux personnes qui nous aident. Depuis quelques années, elles sont de plus en plus digitalisées… on envoie nos HongBao par WeChat. Il faut dire qu’ici on paie beaucoup de choses avec son téléphone.

Et vous alors, vous allez faire quoi ?

Habituellement, nous profitons des vacances pour bouger nous aussi ! Pour beaucoup d’expats de Shanghai, nouvel an chinois rime avec vacances en Asie du Sud-Est. Alors forcément cette année c’est différent… On est coincé à Shanghai et allons faire la fête entre nous !

Comment il va, le moral des expats ?

Bien que notre quotidien soit plus doux qu’ailleurs, il est vrai que le fait de ne pas pouvoir rentrer en France et être séparés ainsi de nos familles est pesant. En été, on se disait qu’on rentrerait à Noel, et maintenant à l’été, mais on n’ose plus faire de plans.

Techniquement, pour le moment, si je quitte la Chine, je perds mon visa. Et les seuls visas accordés au compte-goutte le sont pour des raisons strictement professionnelles, et n’incluent pas les accompagnants. Tout ça en plus des contraintes de quarantaine stricte etc.

Alors on tient ?

Alors on tient parce qu’on est ensemble, qu’économiquement la situation est vraiment dynamique et stimulante. On s’accroche à ça… et on patiente !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

Clotilde-Vassal-preview

Coach certifiée ICF et forte de ses nombreuses années en Asie entre Shanghai et Tokyo, Clotilde est spécialisée dans le coaching de transition de carrière et dans l'accompagnement des expatriés.

> Prenez rendez-vous pour une session découverte gratuite

FemmExpat vous conseille également :

Le Nouvel An chinois, vu de Macao (article de 2014)

> Le centre culturel chinois à Paris propose des activités en ligne dans le cadre du Nouvel An chinois, rendez-vous ici pour en savoir plus.


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne